Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 534
Conférences

le (1h49m29s)

Sauvage ou régulier, mais toujours artificiel (cycle : Du côté des jardins 2/3)

Cycle : Du côté des jardins :  - Les fleurs entre passion et indifférence (1/3) - Sauvage ou régulier, mais toujours artificiel (2/3) - Les jardins de l'Anthropocène (3/3)Si l’histoire de l’art des jardins a opposé, à de nombreuses reprises, les partisans de la régularité géométrique à ceux d’un « naturel » libre, voire sauvage, celle-ci démontre aussi que tout jardin, en tant que lieu planté et organisé à l’écart de l’espace ordinaire, est nécessairement artificiel.En prenant appui sur des moments clés de l’histoire du jardinisme occidental, c’est ce ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m43s)

Les fleurs entre passion et indifférence (cycle : Du côté des jardins 1/3)

Cycle : Du côté des jardins : - Les fleurs entre passion et indifférence (1/3) - Sauvage ou régulier, mais toujours artificiel (2/3) - Les jardins de l'Anthropocène (3/3)Cette conférence, richement illustrée, fait découvrir l’histoire sociale et culturelle des fleurs et de conduit à nous interroger : l’homme préhistorique aimait-il les fleurs ? les pauvres et les riches s’intéressent-ils aux mêmes fleurs ? les mauvaises herbes sont-elles des fleurs comme les autres ? y aura-t-il encore des fleurs demain ? Les fleurs sont omniprésentes dans notre vie ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m5s)

Tourisme polaire et déontologie (4/4)

Le développement du tourisme dans les zones polaires s’inscrit comme le résultat d’un « goût » pour les pôles, progressivement construit dans la société au cours du XXe siècle. Mais comment satisfaire aujourd’hui la curiosité des touristes de plus en plus nombreux tout en préservant ces milieux extrêmes fragilisés ? Comment associer écotourisme et déontologie ? Pour comprendre ce qui pousse certains à « visiter » les pôles, plusieurs pistes peuvent être évoquées : la curiosité pour des contrées devenues plus accessibles, le cachet préservé et sauvage qu’on a de plus en plus de mal à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m7s)

La Baie de Somme - Grand site de France : la nature en capital! (2/4)

Cycle : Quand tourisme responsable rime avec biodiversitéCela fait 6 ans que la baie de somme est devenu le 10e grand site de France. Ce label, attribué aux sites touristiques d’exception, met en avant l’engagement de tous pour la préservation des espaces naturels. le résultat est à la hauteur de l’investissement : des espaces naturels restaurés ; un tourisme à l’échelle humaine, respectueuse des habitants et de l’environnement. La Baie de Somme : des paysages exceptionnels, fragiles, protégés, connus et reconnus de tous. Un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m9s)

Pré-néandertaliens et néandertaliens en europe (0,5-0,04 Ma) : deux superprédateurs ? - La Guerre des carcasses (3/3)

Cycle : Hommes et carnivores dans la Préhistoire - Guerre des carcassesPlus de 80% des protéines consommées par les néandertaliens sont d’origine animales. cette consommation équivaut à celle des grands carnivores. les néandertaliens sont des chasseurs extrêmement compétents, maîtrisant tous les types d’acquisition de la viande, ce qui les place de fait en première ligne face aux autres prédateurs. Aux environs de 400 000 ans, en Europe et au Proche-Orient, de nouvelles stratégies de subsistance émergent parmi les populations de pré-Néandertaliens (Homo heidelbergensis), ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m49s)

Organes sensoriels et comportements chez les insectes (3/5)

Cycle: Les insectes, un univers parallèleComme tout être vivant, un insecte perçoit et interagit avec son environnement biotique et abiotique au moyen de ses organes sensoriels. Ces organes sont indispensables à la recherche de nourriture, de sites de pontes ou à l'identification de partenaires.  Du fait de leurs caractéristiques (morphologiques, neurobiologiques), les insectes appréhendent le monde d’une manière qui n'a de cesse de nous étonner et de nous servir de modèle. Par conséquent, ils sont une source de bio-inspiration dans le domaine des sciences de l'ingénieur. Ainsi, avec son squelette externe (cuticule), et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m55s)

La fabuleuse histoire du mimétisme chez les insectes (1/5)

Cycle : Les insectes, univers parallèle Les insectes mimétiques possèdent des défenses chimiques et signalent leur toxicité par des motifs colorés partagés par différentes espèces. Riches en protéines et en graisses, les insectes sont des proies de choix pour de nombreux prédateurs. Certains spécimens ont ainsi développé de nombreuses stratégies leur permettant d’échapper à la prédation, comme le camouflage, des défenses mécaniques ou des défenses chimiques. Dans ce dernier cas, les insectes possédant des toxines ou du venin ont non seulement avantage à ‘avertir’ les prédateurs ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m46s)

"L'animal dans tous ses états" 5 janvier 2017 - 2/3 - L'altruisme du loup, clef de sa domestication précoce.

L'animal dans tous ses états Le loup et l’agneau Lieu d’échanges et de débats, le musée de l’homme poursuit en janvier 2017 son cycle annuel de conférences autour de « l’animal dans tous ses états », organisé par deux chercheurs en archéozoologie du département préhistoire du muséum national d’histoire naturelle : Marylène Patou-Mathis (directeur de recherche du cnrs) et Carole Vercoutère (maître de conférence du muséum). Ces rencontres ont pour thème « le loup et l’agneau » et s’articulent autour de quatre rendez-vous : 5 janvier : au ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m46s)

Des données biodiversité à la gestion des espaces naturels (cycle Exploration des faunes marines profondes 4/4)

La course à la mer et aux ressources minérales sous-marines et halieutiques, les changements globaux, autant de questions qui amènent les gestionnaires à interroger les scientifiques pour prendre des mesures de gestion et de conservation du domaine hauturier tropical. Comment les données issues de l’exploration naturalistes peuvent répondre à ces questionnements ? En 40 ans, le programme Tropical Deep-Sea Benthos a réalisé près de 5 000 opérations de dragages et chalutages dans le domaine bathyal des grandes îles tropicales. Au-delà de la découverte ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m55s)

Au cœur de la diversité des crustacés (cycle Exploration des faunes marines profondes 2/4)

En moins de 30 ans, le nombre d’espèces décrites à la surface de la planète est passé de 1,5 à 1,9 million alors que 80 % des espèces restent encore à découvrir ! Le programme Tropical Deep-Sea Benthos, poursuit l’exploration de la biodiversité marine dans des zones tropicales inexplorées et a permis de découvrir une diversité encore insoupçonnée pour le groupe des crustacés, suggérant que ce groupe serait en milieu aquatique ce que les insectes sont au milieu terrestre.Le mot « biodiversité » est désormais entré dans le ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte