Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 26
Label UNT Entretiens

le (32m49s)

phosphorylation et mémoire.

Le prix Nobel 2000 honore la neurobiologie, en récompensant le travail de trois chercheurs qui, chacun avec des approches et des styles très différents, ont fait progresser de manière considérable notre connaissance des communications cellulaires dans le système nerveux (ici Greengard à gauche, Krepel à droite). Le troisième, Arvid Carlsson, qui a fait l'objet d'une émission précédente, (canalweb.net le 17/11/00) a découvert le rôle de la dopamine comme neurotransmetteur dans le cerveau. Ceci a ouvert la voie à la compréhension du rôle physiologique de cette monoamine, qui va du contrôle du mouvement à celui de la mémoire de travail et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (27m24s)

Role du trafic membranaire dans la morphogenèse neuronale

Le trafic membranaire est à la base des processus sécrétoires des cellules neuronales et non-neuronales mais son rôle dans l'établissement dans la différenciation neuronale est encore mal établi. Notre objectif est de comprendre comment le trafic membranaire, plus particulièrement l'exocytose et l'endocytose, participent à la morphogenèse neuronale. L'importance des protéines SNAREs dans l'exocytose et dans chaque étape du trafic membranaire est maintenant bien établie. Dans les neurones, la voie d'exocytose des vésicules synaptiques, responsable de la libération des neurotransmetteurs, met en jeu la protéine vésiculaire synaptobréviné 2 (ou VAMP 2, un v-SNARE) qui forme un complexe avec ses SNAREs cibles ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (25m49s)

La cellule de Schwann.

Son interaction avec les nerfs passe par un vocabulaire (neuromédiateurs...) et une grammaire (récepteurs, canaux ioniques...) qui modulent les transmissions nerveuses et synaptiques. La vision obsolète de la cellule gliale, Cendrillon toute dévouée de sa Seigneurie Le Neurone, cède aujourd'hui le pas devant le concept d'interactions neuro-gliales. Ces interactions intimes et vitales pour chacun des acteurs utilisent un vocabulaire (neuromédiateurs, facteurs de croissance, molécules d'adhésion...) et une grammaire (récepteurs, canaux ioniques, mécanismes de transduction, régulation de l'expression génomique) d'une grande richesse. Dans cette première émission nous commencerons notre voyage linguistique et grammatical par la périphérie en nous plongeant dans le ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (25m34s)

La maladie de Parkinson.

Cette émission sur la maladie de Parkinson a d'abord rappelé les travaux d'Arvid Carlsson indissociables des progrès faits ces dernières années dans la compréhension et le traitement de cette maladie. Arvid Carlsson est à l'origine d'autres découvertes concernant le rôle de la dopamine dans le cerveau comme le mode d'action de drogues utilisées dans le traitement de la schizophrénie. Les progrès déjà réalisés dans le domaine du Parkinson, ne peuvent qu'inciter à aller plus loin dans la recherche de plus grand succès en particulier dans le contrôle de l'évolution de la maladie, des désordres neuropsychiatriques éventuellement associés et dans la ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (25m23s)

L'apoptose, son utilité et ses désordres

Circonstances où des phénomènes apoptotiques prédominent au cours du développement embryonnaire, chez l'adulte et dans certaines pathologies. Les principaux inducteurs de l'apoptose et les moyens d'intervention.Voir les programmes de la collection :MECANISMES FONDAMENTAUX DE LA BIOLOGIEContrôle du développement du pancréas endocrineL'apoptose ou la mort cellulaire programméeL'apoptose, son utilité et ses désordresL'Interférence par l'ARN et son utilisation chez les mammifèresLe cycle cellulaire et la régénération du foieLe miniglucagon : Nouveau régulateur local de l'îlot de LangerhansPhosphorylation et mémoire.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (17m51s)

CAV 2011 - Chirurgie du cancer du sein : Faut-il encore craindre le lymphoedème ?

Les complications de la chirurgie des cancers du sein peuvent être cutanée, circulatoire, articulaire, douloureuse et psychosociale. Une place particulière et réservée au lymphœdème, qui bien que relativement peu fréquent oblige à un suivi et un traitement de longue durée. Une description détaillée de la pathogénie permet de mieux comprendre les difficultés occasionnées par ce type de complication.Conférence enregistrée dans le cadre des présentations organisées par le Centre Anticancéreux Alexis Vautrin (CAV) de Nancy.Intervenant : KENOUCHI Ouarda - Service chirurgie, Centre Alexis Vautrin.SCD Médecine.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte