Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 340
Documentaires

le (11m51s)

Le retour de Rabelais ?

Une promenade littéraire, pantagruélique et philosophique à Lyon avec Bruno Pinchard filmé par Laurent Maget :Bruno Pinchard, né 15 juin 1955 au Havre est un écrivain français, docteur et professeur de philosophie, directeur de l'UFR de philosophie de l'université Jean-Moulin-Lyon-III depuis 2016.---------------------------------------------------------------------------------Je vous ai proposé de venir dans mon bureau pour que vous vous rendiez bien compte que moi j’essaie de faire ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m41s)

Chronique aka 1987, Akungu : "berceuse" aka

L'action se passe à Akungu, établissement pygmée fixe indépendant des Villageois, situé en grande forêt au coeur d'une bananeraie proche du cours d'eau Akungu. Nous assistons à "l'enculturation polyphonique" de Wawa, un bébé aka dans les bras de son père Ginza, tandis que sa mère Mambi est partie à la source chercher de l'eau et faire sa toilette..Ginza s'efforce de calmer Wawa, sa dernière née, qui s'est réveillée, tandis que la maman de la petite, Mambi, est partie chercher de l'eau à la source. Tenant l'enfant très serrée contre sa poitrine, approchant sa bouche de l'oreille de la petite avec ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (12m19s)

Statues dogon actives : Allaye Samasekou, forgeron sculpteur

Issu d'une famille de forgerons, Allaye Samasekou en a reçu l'initiation et la maîtrise de sa technique. Il  sculpte ici un «vieux qui marche». Après avoir marqué ses repères, il commence toujours par dégager la tête du billot de bois initial. En temps réel, le travail a duré de 2 à 3 heures. Documents associés Extraits de Statues actives. Le mouvement dans la statuaire africaine.  « Bois » anthropomorphe tshokwe et dogon. Thèse co-dirigée par LOUIS PERROIS et JEAN POLET. Doctorat en histoire de l'art et archéologie, Université Paris1.Année 2004-2005. (Auteur Laurence Landais)  Ces extraits correspondent aux pages 421-431 ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (13m53s)

Statues dogon actives : Youssouf Dara, sculpteur fabricant de copies

Youssouf Dara, jeune sculpteur de Kundu, réalise ici le « portrait » du jeune homme peul filmé à ses côtés et commente les transpositions opérées.  Il réalise habituellement des copies qui alimentent le marché des objets  touristiques. N'étant pas forgeron, il n’est pas autorisé à commencer par la tête. Documents associés Extraits de Statues actives. Le mouvement dans la statuaire africaine.  « Bois » anthropomorphe tshokwe et dogon. Thèse co-dirigée par LOUIS PERROIS et JEAN POLET. Doctorat en histoire de l'art et archéologie, Université Paris1.Année 2004-2005. (Auteur Laurence Landais)  Ces extraits correspondent aux pages 421-431 du Tome ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (52m15s)

Ebola is not a laughing matter

For a humanized response to Viral Hemorrhagic Fever epidemicsComment parer à une urgence médicale tout en respectant les coutumes et les croyances d'une population ? Et comment sensibiliser des familles en détresse aux dangers d'un virus meurtrier ? Retour au Congo sur les lieux d'une épidémie effrayante. Ebola : un virus redoutable qui tue 85 % des personnes infectées. En 2003, l'épidémie de fièvre hémorragique dont il est le responsable a fait cent cinquante-sept victimes, dans les villages isolés du nord du Congo, avant d’être contrôlée. C’est dans cette région, à plusieurs journées de piste de la capitale Brazzaville, que la caméra ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (16m32s)

Chronique des Pygmées Babongo, avril - mai 2008 (Gabon) : façonnage d’un nouveau-né qui n’a pas uriné sur son père

ACTEURSLe nouveau-né de quelques heures, encore sans nomTsingi Merline, l'accouchéeInanga Pauline, la sage femme aux 43 naissancesMicoumbi Zita, "Bébé", la soigneuse, soeur de l'accouchéeMoghoussi Martine, la grand mère maternelle de l'accouchéeLisoumbou Antoinette, la mère du papaOmbanda Mignon, le grand frère du nouveau-néMongala Hélène, soeur de la grand mère maternelleSylvie Moghini, la mère de l'accouchée&Ombanda Love, le pèreTRADUCTION DE L'ADOUMAOmbanda Love Nanda JurielCAMÉRA-AUTEUR-RÉALISATEURAlain EpelboinASSISTANTJean Blaise Matzanga, "Makunza"DESCRIPTION-TRANSCRIPTION<p>Pendant la nuit du quartier Mabouli de Doumé, Tingi Merline a accouché sans difficultés d’un bébé de sexe masculin. La mère de l’accouchée est accueillie par les enfants. Dans ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (24m8s)

Rasmane du matin au soir (Kienfangue, Burkina Faso 1995) : soins au nourisson chez les Mossi (version longue)

Toilette d’un enfants mossi, précédée d’un lavement rectal insufflé à la bouche et suivie des soins de cordon. Description ethnographique des soins de maternage (Marc Egrot) Les soins sont faits deux fois par jours avec minutie par la mère ou par une femme de la cour dans l’hypothèse où la mère est considérée comme trop inexpérimentée pour les réaliser sans erreur. Ces soins commencent dès le premier jour de vie et se poursuivront pendant toute la durée de l’allaitement, soit environ deux à trois ans. Quatre opérations sont distinguées ici, bien qu’elles soient réalisées dans une ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m40s)

Statues dogon actives : divination par les cauris de Ya Dene, guérisseuse à Yenda Komokan

Statues dogon actives : divination par les cauris de Ya Dene, guérisseuse à Yenda Komokan pays dogon Mali (2003)acteurs :Ya Dene, guérisseuseMoussa Coulibaly, consultantauteur réalisateur :Laurence LandaismontageLaurence LandaisAlain EpelboinrésuméMoussa s'interroge sur son avenir... Il consulte Ya Dene, guérisseuse, qui «joue des cauris». Son matériel rituel, dont une statue, est installé à ses pieds. Elle va conseiller à Moussa d'aller rendre visite à sa famille - sa maman se fait du souci pour lui- et d'effectuer un petit sacrifice de mil (images tournées en 2003)Documents associésExtraits de Statues actives. Le mouvement dans la statuaire africaine. « Bois » anthropomorphe tshokwe ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (7m11s)

Naissances, gestes, objets et rituels, Kienfange, Burkina Faso, 1995. Rasmane du soir au matin : soins au nourisson chez les Mossi

Naissances, gestes, objets et rituels, Kienfange, Burkina Faso, 1995.Rasmane du soir au matin : soins au nourisson chez les MossiMontage vidéo réalisé pour l’exposition « Naissances : objets, paroles et rituels » du Musée de l’homme 2005-2006DESCRIPTION ETHNOGRAPHIQUE DES SOINS DE MATERNAGE (Marc Egrot)Les soins sont faits deux fois par jours avec minutie par la mère ou par une femme de la cour dans l’hypothèse où la mère est considérée comme trop inexpérimentée pour les réaliser sans erreur. Ces soins commencent dès le premier jour de vie et se poursuivront pendant toute la durée de l’allaitement, soit environ ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (59m30s)

Toilettes d’enfants au Laos (Ban Nakham, province d'Oudomxay)

Auteur réalisateur, caméra, Natacha CollombMontage : Natacha Collomb, Annie MarxRésumé : Suivi des activités quotidiennes de jeunes enfants au sein de familles d’un village Taï dam : toilettes à la maison, à la rivière, alimentation, apprentissages.Chapitres :01 Toilettes de trois cousinsToilette de trois cousins (Singkham, 4a ; Tiantit, 2a6m ; Khanthaly, 2a7m) sur la terrasse d’une maison sur pilotis. La toilette se fait par aspersion à l’eau tiède. C’est la grand-mère paternelle des trois enfants qui les lave, avec participation pour le rhabillage d’une arrière-grand-mère paternelle. Le plus âgé des trois cousins, un garçon, urine depuis le rebord de la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte