Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 549
Label UNT Conférences

le (30m19s)

3ème journée sur la santé des femmes 2011 - Une parenté vulnérable

Résumé : De nombreuses représentations :– irresponsabilité – déterminisme social – confusion entre grossesse et maternité– conduite à risque – échec de contraception – sexualité « libérée » Des postulats partagés par tous :– l’individu est libre– la femme a le droit à disposer de son corps– le postulat de l’individu rationnelIntervenant : MICHEL Jacques.SCD Médecine.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (17m27s)

3ème journée sur la santé des femmes 2011 - La maternité chez l’enfant de moins de 15 ans.

Résumé : Grossesse chez une enfant de moins de 15 ans : - Suspicion de violences sexuelles, intra-familiales- Facteurs de vulnérabilité : carences affectives, défaut de protection parentale- Pour une pensée bien traitante :Du côté du titre : ce n’est pas une mère, c’est une enfantDu côté de l’événement : ce n’est pas une maternitéDu côté de la représentation : ce n’est pas un bébé Difficulté de la pertinence du vocabulaire : bébé, fœtus, œuf, graine ? Quels mots pour l’impensable et le non représentable ?Intervenants : VABRES Nathalie, DRENO Laurence.SCD Médecine.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (31m1s)

3ème journée sur la santé des femmes 2011 - Grossesses adolescentes après mariage

Résumé : Les naissances mondiales 135 millions en 2005 dont 16 millions d’une mère de moins de 20 ans.• Où ont lieu ces naissances précoces ?• Quelles sont les tendances ?• Quels sont les facteurs ?Remarque : en comptant les IVG, le bilan des grossesses mondiales serait 175 millions en 2005 dont plus de 20 millions chez une jeune fille ou une jeune femme de moins de 20 ans mais ces estimations sont incertaines.Intervenant : PISON Gilles.SCD Médecine.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (20m12s)

3ème journée sur la santé des femmes 2011 - Filles-mères au Pakistan : expérience de terrain

Résumé : « Parmi les femmes âgées de 15 à 24 ans, 48% ont été mariées avant 18 ans en Asie du Sud (soit 9,7 millions de filles), 42% en Afrique et 29% dans la zone Amérique latine et Caraïbes. » UNICEF, 2005. « Les filles âgées de 10 à 14 ans ont cinq fois plus de risques de mourir au cours de leur grossesse ou de leur accouchement que les femmes âgées de 20 à 24 ans. Les filles âgées de 15 à 19 ans ont deux fois plus de risque de mourir. La grande majorité de ces décès ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (12m15s)

Séminaire de chirurgie oncologique: Conférence Inaugurale

Séminaire de chirurgie oncologique: Conférence Inaugurale et Table RondeEn présence des autorités Institutionelles, Universitaire et Hospitalières du Séngéal et des représentants des Organisations internationales et de l'Ambassade de FranceDAKAR - du 6 juin au 10 juin 2011Faculté de médecine de Pharmacie et d'OdontologieUniversité Cheikh Anta DiopHôpital de PikineSous l'EgideMinistère français des Affaires Etrangères et EuropéennesFonds de Solidarité Prioritaire - Mortalité et Morbidité de la Mère et de l'Enfant (http://www.mere-enfant.org)UNF3S Université Numérique des Sciences de la Santé et du SportUMVF Université médicale Virtuelle FrancophoneEn partenariat avecl'Organisation Mondiale de la Santéle Fnuap - l'UNICEFL'AUF, la CIDMEF et la CADMEFL'agence Française du Développement ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (44m38s)

Séminaire de chirurgie oncologique: Cancer du Sein (Epidémiologie, histoire naturelle)

SEMINAIRE DE CHIRURGIE GYNECOLOGIQUEOncologie mammaire et pelvienneDAKAR - du 6 juin au 10 juin 2011Faculté de médecine de Pharmacie et d'OdontologieUniversité Cheikh Anta DiopHôpital de PikineSous l'EgideMinistère français des Affaires Etrangères et EuropéennesFonds de Solidarité Prioritaire - Mortalité et Morbidité de la Mère et de l'Enfant (http://www.mere-enfant.org)UNF3S Université Numérique des Sciences de la Santé et du SportUMVF Université médicale Virtuelle FrancophoneEn partenariat avecl'Organisation Mondiale de la Santéle Fnuap - l'UNICEFL'AUF, la CIDMEF et la CADMEFL'agence Française du Développement (AFD)L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Auteur: J.LEVEQUE
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (36m38s)

Séminaire de chirurgie oncologique: Cancer de l'endomètre

SEMINAIRE DE CHIRURGIE GYNECOLOGIQUEOncologie mammaire et pelvienneDAKAR - du 6 juin au 10 juin 2011Faculté de médecine de Pharmacie et d'OdontologieUniversité Cheikh Anta DiopHôpital de PikineSous l'EgideMinistère français des Affaires Etrangères et EuropéennesFonds de Solidarité Prioritaire - Mortalité et Morbidité de la Mère et de l'Enfant (http://www.mere-enfant.org)UNF3S Université Numérique des Sciences de la Santé et du SportUMVF Université médicale Virtuelle FrancophoneEn partenariat avecl'Organisation Mondiale de la Santéle Fnuap - l'UNICEFL'AUF, la CIDMEF et la CADMEFL'agence Française du Développement (AFD)L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Auteur: A.Deme
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (19m5s)

Séminaire UMVF France-Bénin. Les fistules obstétricales

Le Pr Henri Jean Philippe, fait le point sur les fistules obstétricales en Afrique. Cette présentation a été réalisée en visioconférence sur Internet, relayée par satellite et vidéostreaming le 25 octobre 2005. Une femme meurt toutes les minutes dans le monde d'un accouchement. Les fistules touchent 20 à 50 millions de femmes dans le monde. Elles sont vésico-vaginales ou recto-vaginales. Elles représentent un drame médical mais aussi social. Les causes en sont nombreuses comme un utérus fragile, une disproportion foeto-pelvienne, un travail mal pris en charge, un retatd dans l'arrivée au centre de santé. Le matériel est simple pour opérer ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (21m25s)

Mutilations génitales : être femme et mutilée - IIième partie

L'auteur a été excisée très tôt ; on lui a appris à exciser, et soigner après l'opération. Après son mariage , elle a posé des questions à son entourage sur les raisons de l'excision. Nulle part dans le Coran, n'est inscrite cette tradition. L'auteur a refusé de faire exciser ses filles et s'est engagée dans le combat contre l'excision. Elle a tenu sa première conférence au Sénégal en 1997. Les jeunes filles aujourd'hui excisées doivent être suivies psychologiquement.OrigineCanal-U Médecine et SantéGénériqueMaternité Régionale de Nancy SPI-EAO Scd médecine
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte