Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 6
Label UNT Documentaires

le (3m9s)

Actinophrys sol, un héliozoaire

Ce protozoaire actinipode forme à la fois, des pseudopodes et des axopodes sous-tendus par des axonèmes microtubulaires. Ces axes cytosquelettiques partent de la périphérie du noyau et débordent en dehors du corps cellulaire pour former des dizaines d'expansions cytoplasmiques axopodiales rayonnantes. Les pseudopodes, plus mobiles sont également visibles sur cette video. Par endroit une ou plusieurs vésicules contractiles se gonflent progressivement puis se dégonflent brusquement. La lecture de cette video a été accélérée trois fois.
Voir la vidéo
Documentaires

le (20m50s)

Cytophysiologie de la motilité chez un héliozoaire pédonculé

Observation de la motilité de la rétraction et de l'extension, spontanées et provoquées, d'Actinocoryne, sous ses formes pédonculée et amoeboïde. Vitesse normale. Grande vitesse (10 000 im/sec.). Action de diverses substances. Electronographies. Evolution et rôle des microfilaments et microtubules dans la motilité d'Actinocoryne. Microcinématographie normale et grande vitesse - schémas animés.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m18s)

Actinosphaerium, un cousin d'Actinophrys

Dans la végétation de surface ou posés sur les feuilles en décomposition au fond de la mare, Actinospherium aeschorni fait partie de ces protozoaires à axopodes rayonnants comme Actinophrys sol : les héliozoaaires.Cependant, Le cytoplasme d'Actinosphaerium est séparé en deux parties, la couronne périphérique formée par les vacuoles et le cytoplasme profond qui renferme les noyaux. Car Actinosphaerium est polynucléé et les multiples noyaux se situent juste en dessous des vacuoles. Cet à cet endroit que naissent en grand nombre, les actinopodes rayonnants. Au total l'animal peut être de grande taille, jusqu'à 500 microns de diamètre.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte