Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 69
Conférences

le (18m56s)

Quelles adaptations globales seront nécessitées par la e-santé

L’objectif de cette intervention est de présenter les adaptations globales qui seront nécessitées par la e-santé : Ce panorama général des grandes adaptations est basé sur les éléments dont dispose le LEEM (Les Entreprises du Médicament) et sur les actions qu’il a été mené en matière de  e-santé jusqu’à présent. Sans vouloir lister l’intégralité des grandes adaptations que nécessitera la e-santé, la présentation montrera l’étendue des champs d’application qui sont révélés au fur et à mesure de la révolution numérique. 
Voir la vidéo
Conférences

le (27m53s)

Nouveau référentiel des métiers & compétences, le plan biotechnologies 2020.

Après un rappel du plan « compétences Biotech» établi pour les référentiels de formation, un zoom sera fait sur les Solutions multi technologiques de santé qui sont à présent nécessaires. Seront ainsi présentés des exemples de l’impact du numérique sur les compétences et les métiers des futurs professionnels du secteur de Santé (Big data, recherche…).  
Voir la vidéo
Conférences

le (2h30m0s)

Projet Jean Rouch ? J4.4 : Communications 2 (version française)

LE PROJET JEAN ROUCH ? : VERS UNE CONNAISSANCE HORS TEXTE, CROISER LES REGARDS, PARTAGER LES INTERROGATIONS. 14 – 20 novembre 2009 Évènement organisé par le Comité du film ethnographique en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du cinéma - Archives françaises du film et le Centre national de la recherche scientifique.Jeudi 19 novembre : Cinéma direct et construction du réelCommunications (14h30-17h)Modérateur/discutant :Jean-Paul Colleyn (France), directeur d’études à l’EHESS, chargé de la division audiovisuelle de l’EHESS, anthropologue, cinéaste.Intervenants :Felice Tiragallo (Italie), enseignant chercheur, Université de Cagliari, anthropologueCadrer et filmer après RouchPascal Cesaro (France), ingénieur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h30m0s)

Projet Jean Rouch ? J4.4 : Communications 2 (version anglaise)

LE PROJET JEAN ROUCH ? : VERS UNE CONNAISSANCE HORS TEXTE, CROISER LES REGARDS, PARTAGER LES INTERROGATIONS. 14 – 20 novembre 2009 Évènement organisé par le Comité du film ethnographique en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du cinéma - Archives françaises du film et le Centre national de la recherche scientifique.Jeudi 19 novembre : Cinéma direct et construction du réelCommunications (14h30-17h)Modérateur/discutant :Jean-Paul Colleyn (France), directeur d’études à l’EHESS, chargé de la division audiovisuelle de l’EHESS, anthropologue, cinéaste.Intervenants :Felice Tiragallo (Italie), enseignant chercheur, Université de Cagliari, anthropologueCadrer et filmer après RouchPascal Cesaro (France), ingénieur ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (37m45s)

La mise en scène documentaire (Penser le cinéma documentaire, leçon 4, 1/2)

Le cinéma est à la fois fiction (un plan de chien enragé ne mord pas) et documentaire (tout film documente au moins ses acteurs en train de jouer). Mais bien évidemment la visée documentaire diffère considérablement de celle de la fiction. La vérité historique n'est pas du même ordre (de production, de croyance) que la vérité dramatique ; elles ne réfèrent pas au monde de la même façon (même si elles peuvent se mêler) et ne relèvent pas du même geste, de la même intention (ni donc de la même réception).La nature documentaire du cinéma, de la prise de vue ...
Voir la vidéo
Conférences

le (11m26s)

Dispositif BONETAG - Traçabilité et suivi technique à distance de prothèses implantables par radio-identification par RFID

Le dispositif Bonetag a été mis au point par l’équipe de Brice Sorli et Arnaud Vena, au sein de l’Institut d’Electronique et des Systèmes de l’Université de Montpellier, en utilisant la technologie RFID passive.   Il est inséré dans les prothèses de genou pour en permettre la traçabilité, l’identification et l’évaluation de leur comportement in vivo au cours du temps. Il répond à un besoin et une lacune de la traçabilité dans ce domaine, mais permet en outre aux praticiens médicaux l’accès aux caractéristiques des implants chirurgicaux des patients, ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (49m38s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (partie 2/3) : Analyse des films

"Les films documentaires portant l’estampille « MacDougall » ont l’immense mérite de laisser advenir des situations de la vie courante dans lesquelles « des gens » (des aborigènes d’Australie, des Turkana du Kenya, des photographes ambulants, des étudiants indiens) révèlent leur intelligence, leur humour et la profondeur de leurs réflexions sur le sens de leur vie. Donner au spectateur l’accès à une manière de considérer le temps, l’espace, la vie, le travail, la mort, l’amour, c’est tout l’art des MacDougall, qui excellent à restituer de manière sensorielle des lieux et des paroles. Pourquoi et de quoi vivent les bergers sardes ? Quels sont les horizons ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (12m44s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (Partie 3/3) : Questions - réponses

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique : 1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ? 2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ? 3. Quelles différences entre le film et le texte 4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur 5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ? 6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte