Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 65
Conférences

le (2h30m0s)

Projet Jean Rouch ? J4.4 : Communications 2 (version française)

LE PROJET JEAN ROUCH ? : VERS UNE CONNAISSANCE HORS TEXTE, CROISER LES REGARDS, PARTAGER LES INTERROGATIONS. 14 – 20 novembre 2009 Évènement organisé par le Comité du film ethnographique en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du cinéma - Archives françaises du film et le Centre national de la recherche scientifique.Jeudi 19 novembre : Cinéma direct et construction du réelCommunications (14h30-17h)Modérateur/discutant :Jean-Paul Colleyn (France), directeur d’études à l’EHESS, chargé de la division audiovisuelle de l’EHESS, anthropologue, cinéaste.Intervenants :Felice Tiragallo (Italie), enseignant chercheur, Université de Cagliari, anthropologueCadrer et filmer après RouchPascal Cesaro (France), ingénieur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h30m0s)

Projet Jean Rouch ? J4.4 : Communications 2 (version anglaise)

LE PROJET JEAN ROUCH ? : VERS UNE CONNAISSANCE HORS TEXTE, CROISER LES REGARDS, PARTAGER LES INTERROGATIONS. 14 – 20 novembre 2009 Évènement organisé par le Comité du film ethnographique en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du cinéma - Archives françaises du film et le Centre national de la recherche scientifique.Jeudi 19 novembre : Cinéma direct et construction du réelCommunications (14h30-17h)Modérateur/discutant :Jean-Paul Colleyn (France), directeur d’études à l’EHESS, chargé de la division audiovisuelle de l’EHESS, anthropologue, cinéaste.Intervenants :Felice Tiragallo (Italie), enseignant chercheur, Université de Cagliari, anthropologueCadrer et filmer après RouchPascal Cesaro (France), ingénieur ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (37m45s)

La mise en scène documentaire (Penser le cinéma documentaire, leçon 4, 1/2)

Le cinéma est à la fois fiction (un plan de chien enragé ne mord pas) et documentaire (tout film documente au moins ses acteurs en train de jouer). Mais bien évidemment la visée documentaire diffère considérablement de celle de la fiction. La vérité historique n'est pas du même ordre (de production, de croyance) que la vérité dramatique ; elles ne réfèrent pas au monde de la même façon (même si elles peuvent se mêler) et ne relèvent pas du même geste, de la même intention (ni donc de la même réception).La nature documentaire du cinéma, de la prise de vue ...
Voir la vidéo
Conférences

le (11m26s)

Dispositif BONETAG - Traçabilité et suivi technique à distance de prothèses implantables par radio-identification par RFID

Le dispositif Bonetag a été mis au point par l’équipe de Brice Sorli et Arnaud Vena, au sein de l’Institut d’Electronique et des Systèmes de l’Université de Montpellier, en utilisant la technologie RFID passive.   Il est inséré dans les prothèses de genou pour en permettre la traçabilité, l’identification et l’évaluation de leur comportement in vivo au cours du temps. Il répond à un besoin et une lacune de la traçabilité dans ce domaine, mais permet en outre aux praticiens médicaux l’accès aux caractéristiques des implants chirurgicaux des patients, ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (49m38s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (partie 2/3) : Analyse des films

"Les films documentaires portant l’estampille « MacDougall » ont l’immense mérite de laisser advenir des situations de la vie courante dans lesquelles « des gens » (des aborigènes d’Australie, des Turkana du Kenya, des photographes ambulants, des étudiants indiens) révèlent leur intelligence, leur humour et la profondeur de leurs réflexions sur le sens de leur vie. Donner au spectateur l’accès à une manière de considérer le temps, l’espace, la vie, le travail, la mort, l’amour, c’est tout l’art des MacDougall, qui excellent à restituer de manière sensorielle des lieux et des paroles. Pourquoi et de quoi vivent les bergers sardes ? Quels sont les horizons ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (12m44s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (Partie 3/3) : Questions - réponses

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique : 1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ? 2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ? 3. Quelles différences entre le film et le texte 4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur 5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ? 6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?
Voir la vidéo
Vidéocours

le (56m32s)

Marc Henri Piault Leçon 2 : Vers un nouveau langage

Postures scientifiques d'exploration du monde (collecte, identification, appropriation) et d'instrumentalisation à l'origine de l'émergence d'un langage du cinéma : Exploration et explication du monde se situaient dans la même optique de saisie de la totalité exprimée par le fondateur français de la thermochimie, Marcellin Berthelot, estimant que l’univers était désormais sans mystère : il paraissait désormais établi que rien n’échappait à une stricte détermination dont la recherche scientifique dévoilait peu à peu toutes les manifestations et procédures. Au-delà des formes et des fantasmes d’une sorte de traduction objective de la réalité qui se ferait dans le ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (48m48s)

Débat sur la mise en scène documentaire (Penser le cinéma documentaire, leçon 4, 2/2)

Un débat organisé à partir de l'ouvrage de François Niney : "Le documentaire et ses faux-semblants" qui interroge la nature des images à la télévision et au cinéma. A quoi reconnaît-on un documentaire ? Qu'est-ce qui distingue, à l'écran, le monde réel d'un monde fictionnel ? Entre ceux qui croient aveuglément à l'objectivité des prises de vue (actualités ou archives) et ceux qui leur dénient toute vérité, n'y voyant que "mise en scène", le chemin est étroit et parfois sinueux (du fait que s'y croisent réel et imaginaire) mais c'est celui que ce livre cherche à tracer. Aucune prise de ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (32m26s)

Le Documentaire et les images d'archives (Penser le cinéma documentaire : leçon 5)

De DzigaVertov à Frédéric Rossif, en passant par Alain Resnais et Chris Marker, de grandes signatures se sont prêtées à cet exercice bien particulier, qui consiste à faire un film sans tourner une seule image, un film qui va s’écrire entièrement sur la table de montage. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle bien souvent les documentaires d’archives des « films de montage ».Images d’actualité, émissions de télévision, archives industrielles, militaires, éducatives, films de famille, d’explorateurs ou d’ethnologues, les terrains de chasse du documentaire d’archives sont diverses et variées. Mais quelque soit l’origine du fonds qui va constituer la matière ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (33m47s)

Les stratégies de réalisation documentaire (Penser le cinéma documentaire : leçon 7)

Cette leçon est une invitation à découvrir l’œuvre de Denis Gheerbrant et à s'interroger sur notre rapport au réel :Pourquoi a t-il choisi le Cinéma Documentaire ? Est-ce pour se confronter à l'imaginaire du monde ? Qu’est-ce qui se répète d’un film à l’autre : L'expérience de la parole ?Comment perçoit -il les évolutions d’une œuvre à l'autre ?Quelle est sa manière d'organiser le champ sonore dans ses films (le réalisateur n’ajoute pas de commentaire à ses films, utilise que des sons directs...) ? Quels sont les moyens d’expression cinématographique qu'il a choisi pour raconter la « réalité » : ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte