Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9
Label UNT Conférences

le (11m49s)

44èmes journées FMC - classification des douleurs chroniques

Il faut différencier la douleur aigüe et la douleur chronique. (douleur, incapacité, baisse de performance). La vision trop simple de la douleur enseignée à la faculté de médecine (signal, capteur, zone pariétale) ne permet pas de la cerner vraiment et de donner une image émotionnelle. le cortex cingulaire est le seul à donner le caractère désagréable de la douleur. L'anxiété aboutit à un état d'hypervigilance et crée un cercle vicieux. Tous les douloureux chroniques ne se ressemblent pas. SCD médecine nancy 1 mpa
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m51s)

2013 - Vision et regard - Du regard à l'interaction : l'apport de la robotique développementale

Phillippe Gaussier est professeur à l'université de cergy-Pontoise où il dirige un groupe de neurocybernétique au sein de l’UMR CNRS 8051.Ses recherches utilisent les robots comme modèles et outils pour étudier la cohérence et la dynamique de différents modèles cognitifs (approche écologique et développementale de la cognition). Elles concernent d’une part la modélisation des mécanismes cognitifs impliqués dans la perception visuelle, la navigation, la sélection de l’action et d’autre part l’étude de la dynamique des interactions entre individus.Philippe Gaussier a été membre de l’Institut Universitaire de France de 2005 à 2010.Explorer et reconnaître une scène visuelle est une question complexe ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m55s)

Le cerveau des affects et des émotions

Conférence du 5 février 2000 par Pierre Karli. Les affects et les émotions font partie intégrante des structures générales et essentielles de la réalité humaine, comme éléments constitutifs significatifs et motivants. Plus précisément, les processus affectifs participent très largement au rôle de médiation assuré par le cerveau dans le dialogue complexe que conduit l'être humain avec son environnement physique, son milieu social, et son monde intérieur "privé". La mise en jeu de réseaux neuronaux spécialisés joue un rôle essentiel dans la satisfaction des besoins biologiques élémentaires de l'individu. Dans la constitution d'une mémoire autobiographique comme dans l'utilisation qui en est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m3s)

Le cerveau et le mouvement : le sixième sens

Conférence du 7 février par Alain Berthoz. Faust disait : "au début était le verbe".... puis il se reprend et dit "au début était l'action". Nous n'avons pas que cinq sens. En plus des capteurs de la vision, de l'audition, du toucher, du goût et de l'olfaction nous avons aussi des capteurs qui détectent le mouvement. Chacun de ces sens à lui seul ne peut pas mesurer le mouvement, c'est la coopération de tous ces sens qui constitue le sixième sens : le sens du mouvement. Le cerveau doit, à partir de ces sens, reconstruire une perception unique et cohérente ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h7m29s)

Développement et évolution du système nerveux

Conférence du 24 janvier 2000 par Alain Prochiantz. On découvrit dans les années 1970, chez une mouche, la Drosophile, des mutations conduisant au remplacement de tout ou partie d'un organe par un autre organe. On observa, par exemple, des transformations de type antenne-patte, aile-balancier, ou aile-oeil. Ces mutations ont été dites homéotiques, l'organe d'un segment étant remplacé par l'organe homologue d'un autre segment. Les gènes homéotiques codent pour des facteurs de transcription qui, en se fixant sur des séquences promotrices, régulent l'expression d'autres gènes. Ces observations ont conduit à découvrir, dans tous les embranchements du règne animal, la présence de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h13m4s)

Être et ne pas être un animal

Il n'y a que des individus dans la nature. Mais qu'est-ce qu'un individu ? Le sens de ce terme est-il le même pour tous : bactéries, plantes, oiseaux, souris, êtres humains ? La réponse, selon le conférencier, réside dans l'étude du développement, dans les gènes architectes qui tracent le plan du corps et nous éclairent sur l'évolution des espèces. Elle se trouve aussi dans l'histoire, toujours singulière, de tout individu. Mettant en perspective les données les plus récentes de sa discipline, il suggère que, par la grâce de quelques mutations et l'aventure évolutive de son cortex, l'Homme est comme sorti ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte