Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1033
Conférences

le (57m50s)

Le 1er juillet 1867 — L’Acte de l’Amérique du Nord britannique : la fondation d’un pays en devenir

La fédération canadienne est née de la confrontation de diverses idéologies, de différentes visions quant au nouveau pays projeté. De cette confrontation émergeait un compromis, fruit d’une série de concessions mutuelles qui permirent l’adhésion de trois colonies britanniques d’Amérique du Nord au projet fédératif et, conséquemment, la naissance d’un nouvel État. La fédération de 1867 apparaît ainsi comme la résultante d’une négociation politique poursuivie de bonne foi par les représentants coloniaux, comme une entente ou un pacte auquel ont adhéré toutes les parties coloniales. ...
Voir la vidéo
Cours magistraux

le (57m54s)

08 - Savonarole. Trattato circa el reggimento e governo della città du Firenze, 2ème partie

L'art de gouverner à Florence (1494-1530) 08 - Savonarole. Trattato circa el reggimento e governo della città du Firenze, 2ème partie Ce cours, à la suite du précédent, étudie les trois parties du Trattato de Savonarole. Etudier le texte du seul traité de Savonarole explicitement politique c’est en quelque sorte, si l’on s’en tient à la chronologie, commencer par la fin, le texte ayant été écrit quelques semaines avant l’arrestation du prieur de San Marco. Le texte fut en effet rédigé entre janvier et fin février 1498 à un moment où Savonarole ne pouvait pas prêcher et à la demande ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m0s)

Le 3 juillet 1608 — La fondation de Québec : les Français s’installent en Amérique du Nord

Si, le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain établit un poste de traite à Québec, c’est que, dès 1603, il en avait obtenu l’autorisation par le chef montagnais Anadabijou. A cette époque, il avait promis de prêter main-forte aux Montagnais dans leur guerre contre les Iroquois. Lors de la fondation de Québec, le futur « Père de la Nouvelle-France » échappera à une tentative d’assassinat, parce que les Basques ne sont pas intéressés à voir un poste de traite situé plus à l’ouest que Tadoussac. Le premier hivernement sera catastrophique. La majorité des premiers occupants seront victimes soit du scorbut, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m0s)

Le 10 février 1763 — Le traité de Paris : la France peut être heureuse sans Québec

Ce matin du 10 février, le duc de Choiseul observe le duc de Bedford signer le fameux traité par lequel la France cède, à la Grande-Bretagne, le Canada et diverses autres possessions à travers le monde. Il s’y prépare depuis trois ans. Cette guerre qui a duré sept ans a coûté trop cher à la France. Il a bien hâte de croiser Voltaire qui lui écrivait quelques mois plus tôt : « Je suis comme le public, j’aime mieux la paix que le Canada et je crois que la France ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m1s)

Marie de l’Incarnation (1599-1672)

Invitée : Dominique Deslandres, historienne et professeure Considérée comme « une des plus vives lumières de son siècle », « un des plus grands esprits » de son temps, Marie Guyart de l’Incarnation (1599-1672) doit être placée au rang des génies du XVIIe siècle, au même plan que Descartes ou Pascal. Nous verrons pourquoi dans cette conférence qui insistera sur l’œuvre écrite, monumentale, de la fondatrice du premier couvent d’enseignement féminin d’Amérique mais qui montrera aussi toute l’étendue de son savoir, qui va de l’architecture à la théologie en passant par la linguistique, l’éducation et la proto-ethnologie. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m1s)

Jeanne Mance et les pionnières de la Nouvelle-France

Il sera question de courage, de bravoure, d’endurance, d’audace, de fermeté, de bonté, d’altruisme, de respect, et plus encore, avec dame Jeanne Mance, Marguerite Bourgeoys, Marie Guyart et leurs bienfaitrices. Elles ont bravé et vaincu de nombreuses adversités, familiales, sociales, ecclésiastiques et autres pour devenir fondatrice de Montréal, fondatrices de communautés enseignantes et soignantes et façonner la naissance de notre société. Elles auront grandement contribué à la fondation de ce pays en Amérique. Ce sera surtout l’occasion de jeter un regard contemporain sur le caractère ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m1s)

Gaston Miron et les créateurs de notre littérature nationale

Par son œuvre de poète, mais aussi par son activité d’éditeur et à travers sa pensée linguistique et politique, Gaston Miron incarne d’une manière exemplaire l’émergence, durant les années 1960 et 1970, d’une littérature québécoise moderne qui s’insérait en même temps dans un grand récit national. Cette conférence voudrait examiner les sources historiques de ce projet, qui remontent au milieu du 19e siècle, mettre en lumière les étapes principales de cette évolution, tout en mettant en lumière la contribution singulière du poète de L’homme rapaillé.
Voir la vidéo
Entretiens

le (58m1s)

Samuel de Champlain et les explorateurs de l’Amérique française

En 1603, Champlain remonte le fleuve Saint-Laurent en compagnie de François Pont-Gravé qui l’initie tant au territoire qu’à ses habitants. Dès le départ, la rencontre avec ces derniers prendra l’allure d’une alliance. Celle-ci rendra possible la naissance d’une Amérique française. Champlain et Pont-Gravé sont toutefois d’abord entraînés vers l’Acadie. Champlain se lance alors dans la reconnaissance de la côte atlantique. Il songe même à se rendre jusqu’à la Floride dont il connaît l’existence. De retour sur le Saint-Laurent en 1608, il entreprend des explorations ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte