Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 342
Conférences

le (24m4s)

Veiller, communiquer, gérer une bibliographie collaborative avec Zotero pour la First World War Society / Franziska Heimburger

Veiller, communiquer, gérer une bibliographie collaborative avec Zotero pour la First World War Society / Franziska Heimburger. In "Digital History", journée d'étude organisée par le laboratoire Framespa (FRAnce Méridionale et ESPagne : Histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine) avec le soutien de l’IUF, de la MSH-T, de l’URFIST et de l’école doctorale TESC, Université Toulouse II-Le Mirail, 13 juin 2013. Axe 2 : Digitaliser l'histoireLes outils numériques changent nos pratiques bibliographiques et nos habitudes de veille scientifique. La First World War Studies Society (société savante regroupant 350 chercheurs dans le monde entier) s'est doté en 2012 d'une ...
Voir la vidéo
Conférences

le (55m11s)

19 Débat : Grammaire ou choc des civilisations ?

Colloque L’Islam et l’Occident à l’époque médiévale. Transmission et diffusion des savoirs. (11, 12, 13 mars 2009) Equipe technique Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia Cadre: Mathias Chassagneux, Carine Doléac Son: Xavier Comméat, Encodage-Montage-Diffusion Web : Jean-Claude Troncard
Voir la vidéo
Conférences

le (1h28m30s)

De la peur à l'espérance / Jean Delumeau

Au fil d'un jeu de questions/réponses, Jean Delumeau, historien français, spécialiste des mentalités religieuses en Occident et, plus particulièrement du christianisme, retrace son parcours universitaire : ses recherches doctorales sur la Rome du XVIe siècle et sa rencontre avec Fernand Braudel, l'orientation de ses recherches vers la Réforme protestante et le christianisme, son professeur Jacques Monod à Marseille, ses cours sur "La peur en occident" et son séminaire au Collège de France, qui a donné lieu à la publications de plusieurs ouvrages écrits collectivement.Son dernier ouvrage "De la peur à l’espérance" réunit deux de ses livres majeurs, "La Peur en ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m38s)

Patrimonialisation et mémoires de l'esclavage : la difficile rencontre / Christine Chivallon

Patrimonialisation et mémoires de l'esclavage : la difficile rencontre / Christine Chivallon, in colloque "Les Amériques noires : identités et représentations", organisé par le Pôle Sud-Ouest de l'Institut des Amériques, l'Institut de recherche et études culturelles (IRIEC), l'Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) et le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 15-18 octobre 2014. Thématique 1 : Esclavage et mémoire.Cette communication s'intéresse aux nouvelles pratiques patrimoniales et muséographiques relatives à l'esclavage trasatlantique dans la France contemporaine et ses lointains "Départements d'outre-mer" de la Caraïbe. Elle envisage de manière critique les ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h52m28s)

Le retour des migrations I

Le séminaire s'intéresse à différents aspects du phénomène migratoire, avec le Brésil pour exemple privilégié. Le genre comme catégorie d'analyse et comme construction sociale, et les expériences migratoires féminines occupent une place centrale : plusieurs séances du séminaire y sont consacrées. Deux groupes sont examinés de plus près : les Japonais et les Juifs. Nous aurons l'occasion de discuter la notion de « quartier ethnique ». Les migrations d'après 1970 où les itinéraires s'inversent, le Brésil devenant un pays d'émigration, sont aussi abordées. Les migrations de retour retiennent enfin notre attention : retour « différé » ou « impossible », ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Le retour des migrations II. Le phénomène Dekassegui : un retour différé ? Projection de « Permanência » (« Permanence ») d’Helio Ishii, 2006

« Permanência », de Helio Ishii (2006), évoque le parcours d’enfants appartenant à la deuxième génération des Nippo-Brésiliens vivant au Japon (les dekasseguis). Le film aborde les thèmes de l'appartenance, de l'identité, du bilinguisme, de la scolarité et de l'intégration. Hello Ishii est sociologue et pratique l’activité de “videomaker” depuis 12 ans. Il a commencé par travailler avec des groupes de théâtre, de danse, de musique et de cinéma à Sào Paulo. Depuis 2000, avec le projet “Narco TaIk Show” (www.narco.com.br), il s’intéresse aux nouveaux moyens de diffusion d’images, notamment par ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte