Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 40
Conférences

le (1h8m5s)

The quest for long-lived quantum bit

The field of quantum information processing (quantum computation and quantum communication) has grown considerably in recent decades. Numerous proof-of-principle experiments on small-scale quantum systems (few physical degrees of freedom) have been carried out in various physical frameworks such as NMR (nuclear magnetic resonance), trapped ions, linear optics and superconducting circuits. In spite of all these achievements, and to make it a useful technology, an important step of scaling is required for multi-qubit (quantum-bit) protocols. The main obstacle here is the destruction of quantum coherence ...
Voir la vidéo
Label UNT Clip pédagogique

le (5m38s)

Remediation (capsule n°2): Les orbitales ns

ORBITALES ATOMIQUES DE L’HYDROGÈNE PARTIE II - Orbitales ns Dans les parties II et III de ce module nous traiterons les orbitales de type ns. Dans la partie II, la notion de densité de probabilité radiale est introduite. La fonction radiale de l'orbitale 1s et sa densité de probabilité radiale sont traitées plus en détail à partir des tracés de leur courbe en fonction de la distance entre le proton et le noyau.
Voir la vidéo
Conférences

le (24m36s)

Métamorphoses du temps de la physique / François Charru

Métamorphoses du temps de la physique / François Charru, in Atelier ProusTime. A la recherche du temps avec Proust. Séance 2 : Peut-on prévoir le passé ? / Peut-on se souvenir du futur ?, organisé par l'Équipe Littérature et Herméneutique (ELH) du laboratoire de recherche Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH), sous la direction scientifique d'Isabelle Serça. Museum de Toulouse, Quai des savoirs, 19 avril 2017. S'en tenant au cadre de la physique classique -et sans parler du temps tel que la physique du 20e siècle l'a repensé dans ses fondements, de Planck et Einstein à Alain Connes, François Charru montre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m0s)

Symétries de dualité et formes automorphes en théorie des cordes.(Partie 1)

La théorie des cordes fait l’hypothèse que les interactionsfondamentales sont décrites par la dynamique de cordes vibrantesquantiques microscopiques.  Cette théorie possède des symétriesquantiques de dualité mettant en relation les distances courtes et lesgrandes distances, et les régimes de couplage faible et de couplagefort. Ces symétries de dualités se manifestent par l’invariance desprocessus de diffusion sous l’action de groupes arithmétiques deChevalley.Dans cette leçon nous expliquerons l’origine physique de ces symétriesde dualités en détaillant comment la quantification des chargesimplique l’invariance de la théorie sous l’action des groupesarithmétiques. En conséquence les processus de diffusion sontcaractérisés par des formes automorphes invariantes sous l’action deces ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m0s)

Symétries de dualité et formes automorphes en théorie des cordes (Partie 2).

La théorie des cordes fait l’hypothèse que les interactionsfondamentales sont décrites par la dynamique de cordes vibrantesquantiques microscopiques.  Cette théorie possède des symétriesquantiques de dualité mettant en relation les distances courtes et lesgrandes distances, et les régimes de couplage faible et de couplagefort. Ces symétries de dualités se manifestent par l’invariance desprocessus de diffusion sous l’action de groupes arithmétiques deChevalley.Dans cette leçon nous expliquerons l’origine physique de ces symétriesde dualités en détaillant comment la quantification des chargesimplique l’invariance de la théorie sous l’action des groupesarithmétiques. En conséquence les processus de diffusion sontcaractérisés par des formes automorphes invariantes sous l’action deces ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte