Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 95
Label UNT Vidéocours

le (12m14s)

Eutrophisation des barrages réservoirs

Comment diagnostiquer la qualité d'un réservoir ?Dans cette séquence, nous allons aborder la problématique de l'eutrophisation desbarrages réservoirs, avec un objectif principal : celui d'établir un diagnostic de l'état d'eutrophisation.La séquence se déroulera en 5 points. Tout d'abord, nous définirons ce qu'est l'eutrophisation et ses différents symptômes, avant d'en préciser ses causes. Puis nous présenterons les éléments du diagnostic ainsi que les stratégies d'échantillonnage et les paramètres qu'il faut analyser. Puis nous discuterons du diagnostic en illustrant avec l'étude de cas du réservoir de Cointzio au Mexique. Enfin, on présentera quelques éléments de solution pour la restauration des systèmes eutrophisés.
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (9m51s)

Eau de surface, eau de sub-surface

Comment évaluer la pérennité de la ressource ?Pendant cette séquence, nous allons nous intéresser à la dynamique de l'eau, depuis les bassins versants jusqu'à la rivière. Après l'introduction, nous présenterons la notion de période de retour, puis la technique de séparation d'hydrogramme, avant de conclure. Dans notre étude de cas, la question pratique est d'évaluer : si le mode de remplissage du barrage de Cointzio a évolué depuis plusieurs décennies ; si le barrage continuera à fournir de l'eau en quantité et qualité suffisantes dans le futur. En clair : est-ce que l'eau du barrage de Cointzio est une ressource ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (9m37s)

Les chroniques de mesures

Comment interpréter les séries temporelles acquises ?Vous avez en votre possession des chroniques haute fréquence de débit d’eau et deconcentration en sédiments. Vous avez aussi pris soin de critiquer toutes ces données.Dans cette séquence, nous allons voir comment établir les bilans annuels ; comment évaluer la variabilité temporelle des bassins versants et comment utiliser l’information contenue dans des séries sous-échantillonnées.Tout ce travail permet ensuite l’analyse de chroniques pluri-annuelles et constitue un outil précieux d’aide à la gestion des bassins versants, des rivières et des barrages.
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (12m15s)

Modélisation hydraulique à surface libre

Principes et applications. Choix des modèles.Cette séquence aborde l’utilisation et l'application des équations de base utilisées en hydraulique fluviale : c’est l’étape de la modélisation hydraulique. Elle se focalise tout d’abord sur les enjeux de la modélisation hydraulique ; elle présente ensuite la structure des modèles et les équations physiques que l’on choisira en fonction des objectifs de l’étude et du site d’étude. Elle finit sur un exemple pour illustrer cette structure générale des modèles et les données  d’entrée nécessaires.
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (13m0s)

La modélisation hydraulique en pratique

Les étapes de sa mise en oeuvre. Ses limites.Cette séquence aborde les différentes étapes requises pour la mise en oeuvre d’un modèle hydraulique sur le terrain. La première étape consiste à effectuer un diagnostic hydraulique complet de la rivière. Ce diagnostic guidera alors notre choix de modèle et donc la collecte de données d’entrée nécessaires à sa mise en oeuvre. Viendra ensuite l’étape de calage et de validation du modèle. Cette étape permet d’assurer une cohérence entre les résultats du modèle et les observations de terrain. Enfin, une dernière étape consiste à tester la sensibilité du modèle, afin de prendre ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (9m12s)

Érosion et stabilité des berges

Cette séquence a trait à l’érosion et à la stabilité des berges de rivières. L’érosion, surtout l’érosion latérale, et l’instabilité des berges peuvent endommager des ouvrages construits le long des berges de rivières, comme des maisons, des ponts, des chaussées, etc., et quelquefois des vies humaines. La connaissance de base sur ces problèmes devient nécessaire pour les hommes. Cette présentation se compose des quatre parties suivantes : les modes d’érosion latérale pour différents types de bergesles causes d’érosion latéraleles méthodes de prédiction d’érosion latérale et de stabilité des bergesquelques conclusions de fin d'exposé
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (7m27s)

Érosion de berges dans le delta du Mékong

Cette séquence est consacrée à l’érosion des berges dans le delta du Mékong. Elle se constitue d'une présentation en quatre parties :la situation actuelle d’érosion des berges à partir de deux exemplesl’analyse des causes d’érosion de berges dans le delta du Mékongl’étude du site de Binh Duc comprenant une campagne de mesure piézométrique dans la bergela simulation hydraulique de l’écoulement dans la rivière
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (13m29s)

Les ajustements fluviaux. Effets morphologiques des activités humaines

L'objectif de cette  séquence est de décrire les ajustements fluviaux et de les illustrer à travers plusieurs exemples. Nous aborderons d’abord les formes d’ajustement, nous les illustrerons par quelques exemples, puis nous analyserons les facteurs qui les contrôlent ; enfin nous introduirons les notions de sensibilité du cours d’eau et le temps nécessaire à l’ajustement. Nous allons tout d’abord voir quelles sont les évolutions qu'un cours d'eau peut enregistrer. Il peut s'inciser c'est-à-dire, creuser son lit. Inversement, il peut s'exhausser si, par exemple, tout d'un coup il dispose d'une charge plus abondante, comme dans le cas de cette rivière néo-zélandaise ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (1m46s)

Urbanisation et ajustements hydro-morphologiques : vidéo complémentaire (2)

Vidéo supplémentaire 1 : le concept de débit effectif et de débit morphogène.Pour vous présenter le concept de débit effectif et de débit morphogène, je reprends ici les explications de la publication de Wolman et Miller de 1959. A partir d’une chronique de débit suffisamment longue (plusieurs années), nous pouvons calculer la distribution fréquentielle de débit, avec ici le domaine des crues fréquentes et ici, le domaine descrues rares.On peut superposer à cette courbe une relation débit solide vs. débit liquide. Cette courbe peut être issue d’un calcul théorique (à partir d’une estimation de la pente, la granulométrie, la largeur de la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte