Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4197
Label UNT Conférences

le (1h13m55s)

Les risques industriels

Le développement des sciences et des techniques a permis d'atteindre dans les pays modernes, un niveau de vie jamais atteint. Cependant une sensibilité particulière apparaît désormais dans l'opinion à l'égard du risque. Le risque est une notion complexe. Il est autant social que scientifique. Le risque industriel est encadré par une réglementation détaillée et complexe. Il fait l'objet d'une démarche exigeante de l'entreprise pour favoriser la prévention et la mise en place des dispositions qui en permettent la maîtrise. Par ailleurs, des dispositions sont également en place ou en développement afin de répondre aux attentes et interrogations des parties intéressées ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h19m30s)

Les transferts de technologies

"Le but de cette conférence est d'illustrer à partir d'exemples concrets et vécus par l'auteur la complexité du mécanisme permettant de transférer dans le domaine industriel des découvertes ou des connaissances fondamentales. La thèse principale développée est que le processus de transfert de technologie n'est pas linéaire et ne suit en aucune façon un schéma "" classique "" où la science fondamentale serait en amont suivie d'une recherche technologique pour à la fin donner lieu à un développement technologique. Au contraire, nous argumenterons, sur la base des exemples présentés, que le caractère interconnecté des différentes étapes et leur inter relation ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h18m12s)

Les nouveaux visages du commerce et les nouveaux moyens de paiements

"Dans les milieux financiers qui s'intéressent à Internet, il existe une notion à laquelle on se réfère pour apprécier la valeur d'une entreprise : "" le cash burning "". Il s'agit de la vitesse avec laquelle une entreprise va utiliser les liquidités qu'elle a levées. Le fait même qu'on puisse utiliser sans distance une telle notion témoigne d'un sentiment d'accélération, de rapidité, un peu d'insignifiance. On dit souvent qu'une année Internet dure trois mois du temps classique. Tout défile à un tel rythme qu'on peut se demander s'il n'existe pas aussi un "" concept burning "", une vitesse avec laquelle ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m28s)

Supply chain management, logistique et entreprise virtuelle

Cette conférence relève d'une triple incongruité. D'abord parce que la logistique trouve peut-être, mais ça n'est pas évident en soi, sa place dans une " Université de tous les savoirs ". Elle n'est pas encore une discipline universitaire reconnue. Cette science ne se caractérise pas encore par une somme de savoirs reconnus. La deuxième incongruité est le fait que le thème qui m'a été proposé présente deux paradoxes. Le premier est qu'il commence par un terme américain sans traduction, le deuxième est qu'il juxtapose deux termes tout à fait antinomiques. Qu'y a-t-il de plus matériel que la logistique ? La ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m42s)

Structures de financement, exigences des actionnaires et nouveaux modes de gouvernement des entreprises françaises

Les changements intervenus dans le système financier se traduisent par une transformation de la structure de financement des entreprises et par une modification profonde des comportements d'épargne des ménages et des autres acteurs. Ces changements conduisent à l'expression beaucoup plus ouverte des exigences de rendement requis par les actionnaires. Ils entraînent également la mise en place de nouveaux modes de gouvernement. La véritable "révolution financière " qui s'est diffusée dans la plupart des pays développés a bouleversé la structure de la demande et la structure de l'offre de capitaux en France, au cours des deux dernières décennies. S'agissant de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m42s)

La concentration économique et ses limites

La concentration économique recouvre un processus dynamique de regroupement des entreprises, qui tend à conférer aux firmes concernées un certain pouvoir d'influence sur les marchés dont l'aboutissement extrême serait un pouvoir de monopole. Selon la théorie économique, la meilleure forme d'organisation des marchés est celle de la concurrence pure et parfaite. Pour préserver l'intérêt général, il faut donc surveiller la concentration et les conséquences qu'elle peut avoir sur la vigueur de la concurrence. C'est aux États-Unis que cette fonction de surveillance a été établie, dès 1890 à la suite de la première loi antitrust, le Sherman Act. La concentration économique ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h13m13s)

Nouveaux cycles et nouvelle croissance économique

Mesdames, messieurs, existe-t-il une notion qui tombe plus sous le sens que celle de marché ? L'expansion quasi-générale et la vague d'innovation dans les technologies de la communication annoncent-t-elles une phase économique nouvelle ? Après quatre régimes économiques différents au cours du vingtième siècle (une période "" paisible et prospère "" : 1900-1913, une période de repliement conflictuel : 1913-1950, un âge d'or : 1950-1973 et une période de perturbations inflationnistes : 1973 aux années 90), entrons-nous maintenant dans une économie nouvelle ? La clé de la croissance à long terme est la productivité globale des facteurs de production. Le ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h8m52s)

L'évolution du commerce mondial et le marché

Existe- t- il une notion qui tombe plus sous le sens que celle de marché ? D'abord parce que le marché fait partie de notre vie quotidienne : si rien ne se perd, rien ne se crée, tout s'achète, tout se vend parce que se transforme... sauf exception. Sans un sou, sans espèces, sans chèques ou monnaie plastique on n'est rien : on va au marché, on va faire le marché, les grands titres de la presse, les grandes émissions de radio ou de télévision, les hommes politiques vous parlent des lois du marché, de la force du marché. Certains ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h50s)

L'impact de la mondialisation sur l'entreprise

Face à la mondialisation qui s'accélère, les "" actifs immatériels "" constituent une source clé d'avantage concurrentiel. Dans une économie mondialisée où les opportunités de marché sont quasi-pléthoriques, où les capitaux sont de moins en moins une ressource rare, où les technologies sont de plus en plus accessibles et où le coût des interactions baisse de façon vertigineuse, les entreprises doivent s'assurer le contrôle d'avantages compétitifs immatériels. Ce sont les savoir-faire spécifiques et exemplaires, la marque (réputation), les réseaux de relations privilégiées, qui constituent les nouveaux avantages comparatifs. L'importance des ressources immatérielles n'est certes pas nouvelle. Mais elle est intensifiée ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m26s)

La gestion des personnes et le pouvoir dans l'entreprise, la loyauté dans l'entreprise

"À "nouvelle économie", nouveaux modes de relations et de gestion interpersonnelles. Le pouvoir dans l'entreprise. - Les représentations du pouvoir La hiérarchie / l'autorité ; La prise de décision / la responsabilité ; La carrière - Les attributs du pouvoir : Symboles du pouvoir ; Rémunérations ; Stock options - Les variations culturelles Individualisme et ""power distance"", Modèles anglo-saxon, latin et communautaire. Le pouvoir et la gestion des personnes - Modèles de management Les dimensions structurantes ; La révolution Apple ; Le modèle Start-up - La perte de confiance à l'égard du management traditionnel L'usure de la technocratie ; La ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte