Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4747
Autres

le (24m38s)

Adrien Tixier, 1893-1946. L'héritage méconnu d'un reconstructeur de l'État en France

Adrien Tixier (1893-1946), ancien combattant de la Grande guerre, responsable d’une association d’Anciens combattants mutilés, secrétaire adjoint du Bureau international du travail (BIT), socialiste, pratiquement inconnu en France avant 1940, a joué un rôle essentiel, mais oublié, tant dans la Résistance qu’à la Libération : à Alger le général de Gaulle en fait son ministre des Affaires sociales de juin 1943 à août 1944, puis il est ministre de l’Intérieur, de septembre 1944 à janvier 1946 à Paris. Il se trouve ainsi au cœur de l’effort de reconstruction de l’État républicain.Décédé le mois suivant la démission du général de Gaulle, ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (3m27s)

Jean-René Chauvin, fils de René Chauvin, député ouvrier de 1893 à 1898, Guesdiste

Premier épisode de la vie de Jean-René Chauvin, dont les archives sont conservées au CHS.Jean-René Chauvin relate ici l'influence de son père, René Chauvin, Guesdiste.René Chauvin était un dirigeant du Parti Ouvrier Français, proche de Jules Guesde, élu à 33 ans à Puteaux député de la Seine, entre 1893 et 1898. Influencé par ce père, Jean-René Chauvin adhère à 18 ans, en 1935, à la SFIO 
Voir la vidéo
Témoignages

le (5m11s)

Au tournant du 6 février 1934

Ce 2ème "épisode" du parcours de Jean-René Chauvin porte sur l'année 1934. Le coup de force fasciste du 6 février 1934, et la contre manifestation des organisations ouvrières du 12 février 1934, racontée par Jean-René Chauvin.La division entre le Parti Socialiste et le parti Communiste au début de l'année 1934 est encore de vigueur, et le cheminement qui finit par aboutir, le 27 juillet 1934, au Pacte d'Unité d'action entre communistes et socialistes, sera le prélude au Front Populaire... Le rôle de la gauche socialiste, menée par Marceau Pivert et Jean Zyromski est souligné. De même que l'analyse trotskiste du ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (16m4s)

Entrisme trotskiste à la SFIO (chez Marceau Pivert, 1935-1939)

Dans ce troisième épisode video, le militant Jean-René Chauvin retrace le temps des procès de Moscou.Ces procès le poussent à ne pas adhérer au Parti Communiste et à rejoindre un comité de défense contre les Procès de Moscou, à Bordeaux.Par le biais de ce comité, il entre en relation avec la gauche du Parti Socialiste (Pivertiste), puis, de fil en aiguille, avec les trotskistes à Paris.Quentin Gasteuil (auteur d'un Mémoire sur Marceau Pivert) décrit les relations entre trotskistes et Pivertistes, l'exclusion des trotskistes de la SFIO (où ils pratiquaient l'entrisme "à drapeau déployé") et la création de la Gauche Révolutionnaire ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (20m5s)

1939-1943, un trotskiste dans la clandestinité, Jean-René Chauvin

Dans ce 4ème épisode, Jean-René Chauvin raconte son expérience de la guerre, en 1940, puis son activité clandestine, trotskiste, membre de l'organisation P.O.I. (Parti Ouvrier Internationaliste).En tant qu'agent de liaison, il franchit régulièrement clandestinement la ligne de démarcation pour transmettre les informations entre les membres de l'organisation (Yvan Craipeau, David Rousset, Albert Demazière...) et pour tenter de regrouper les trotskistes allemands réfugiés en France.Pour le P.O.I., Jean-René Chauvin tentera par ailleurs, à Nantes, en compagnie de Robert Cruau, de discuter avec des soldats allemands pour les gagner à une lutte commune, dans une logique de lutte de classe (par opposition ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (24m25s)

Déportation à Mauthausen Loibl Pass 1943-1944

Cette 5ème video suit le parcours de Jean-René Chauvin, dans les camps du Loibl Pass, annexe de Mauthausen, et le camp de quarantaine de Mauthausen.Réalisation : Jeanne Menjoulet Production : CHSJean-René Chauvin témoigne de la période de février 1943-octobre 1944 (camps de Mauthausen / Loibl Pass). Il décrit son passage au camp de quarantaine à Mauthausen et la vie au Loibl Pass, camp annexe de Mauthausen où les déportés travaillaient, pour les nazis, dans des conditions extrêmement dures, à la construction d'un tunnel devant relier l'Autriche à la Yougoslavie (Slovénie). A ce témoignage illustré s'ajoute celui de la ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (20m25s)

Déportation à Auschwitz, et Buchenwald, 1944-1945

Cette 6ème videos suit le parcours de Jean-René Chauvin, dans les camps d’Auschwitz, Buchenwald et Litomerice.Jean-René Chauvin témoigne de la période de 1944-1945, durant laquelle, après être passé par Mauthausen et son annexe du loibl Pass, il est transféré à Auschwitz (annexe de Jawiszowice). Il s'agit d'une mine de charbon où doit travailler tout le kommando de déportés.En janvier 1945, au milieu d'un hivers glacé, les nazis, face à l'avancé des troupes russes, décident d'évacuer les 65.000 déportés d'Auschwitz vers d'autres camps plus à l'ouest. Jean-René Chauvin sera l'un des rares survivants de cette "marche de la mort", qui le ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (8m15s)

1945-1948 Au temps des grandes grèves

Ce 7ème épisode suit le parcours du trotskiste Jean-René Chauvin, de retour des camps de concentration. Militant du Parti Communiste Internationaliste, Jean-René s'implique intensément dans cette organisation durant cette période (incluant les élections de novembre 1946, où Jean-René est candidat avec Marcel Thourel dans le Tarn-et-Garonne). Lorsqu'il partira vivre à Paris, il sera régulièrement candidat pour le PCI dans sa circonscription, pour les législatives ou municipales.Témoignage de jenny Plocki, sa compagne, membre du PCI de 1945 à 1948, au sujet des débats qui animaient le PCI (la nature de l'URSS, la défense inconditionnelle de l'URSS...).Description du PCI, présenté par les ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte