Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 887
Conférences

le (36m39s)

Le vivant programmé par le génome ?

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportementSession Les limites du vivant / sous présidence de Gabriel Gachelin"L'ADN humain, «maître-plan» (blueprint) de l'organisme, est aujourd'hui presque totalement «décrypté». Et l'on s'aperçoit que cette séquence, Graal pour certains de la biologie moléculaire, ne dit pas tout. L'on peine même à se mettre d'accord sur le nombre de gènes qu'elle révèle, sans parler de leur fonction ni de la manière dont ils interagissent pour assurer le fonctionnement des cellules et des tissus. Il est donc nécessaire de revenir sur cette analogie informatique (l'ADN, programme qu'exécute l'organisme) qui a été si ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m57s)

Les limites de l'expérience du vivant : l'enfant, son cancer, ses parents, ses soignants

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportementSession Les limites du vivant / sous présidence de Gabriel GachelinLe cancer confronte l’enfant à des traitements éprouvants, qui peuvent le faire approcher des limites du supportable, et de l'idée de sa possible mort. Ces situations suscitent chez l’enfant, chez ses parents ainsi que chez ses soignants des interrogations existentielles majeures dont la prise en compte est nécessaire pour que ces différents acteurs ne se trouvent pas complètement déstabilisés. L’enfant s’interroge en particulier sur le rapport à son corps, sur sa famille, sur sa place sociale et sur la mort. Afin ...
Voir la vidéo
Conférences

le (30m28s)

Pensée humaine, évolution des espèces et éthique

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportementSession Clinique et droit / sous la présidence de Michel DemazureL'homme est le fruit d'une double évolution, minérale d'abord, biologique ensuite, d'où découlent un certain nombre de propriétés. De ses grands-parents minéraux, l'homme tire l'obéissance nécessaire aux lois (physiques) du monde. De ses parents animaux, il tire, grâce à une certaine autonomie de fonctionnement, l'illusion de s'en abstraire, le temps de sa vie. La pensée humaine est aussi le reflet de cette double évolution. Nécessairement rationnelle dans son analyse (scientifique) des lois du monde, elle se montre débridée dans son imaginaire, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (40m12s)

La dignité de l'homme et la bioéthique

Responsable scientifique : Gérard Wormser (Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines)]Colloque international organisé à l'ENS Lettres et Sciences humainesLa représentation du vivant : du cerveau au comportementConçu parallèlement à l’exposition « le Cerveau intime » à la Cité des Sciences et de l’Industrie, ce colloque vise à prendre la mesure de l’avancée des connaissances sur l’identité humaine. Il réunit les chercheurs impliqués dans les approches contemporaines de la conscience, du cerveau, des affects et de la mémoire ; ceux qui interrogent la nature et le statut du vivant ; et ceux qui traitent des représentations historiques et sociales de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (48m4s)

Ethique de la recherche et responsabilité publique en biologie et en médecine

Colloque la représentation du vivant : du cerveau au comportementSession Clinique et droit / sous la présidence de Michel Demazure"Après une décennie marquée par diverses insinuations relatives à des procédures de recherche frauduleuses, allégations qui ont conduit à des auditions au Congrès des Etats-Unis, l’Institut national de santé (National Institute of Health, NIH) a commencé à requérir de toutes les institutions recevant des fonds publics de valider formellement des critères de pratiques pour une recherche responsable. En dépit du scepticisme, des réticences et des objections initiales, la plupart des universités ont développé des enseignements relatifs à ces questions.Les réponses ont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (34m11s)

Le proche et le tiers médiateur

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportementSession Les limites du vivant / sous présidence de Gabriel Gachelin"La récente loi du 4 mars 2002 relative aux droits du malade prévoit à l'article 11 la désignation d'une «personne de confiance» pour exprimer la volonté et recevoir l'information nécessaire au cas où la personne malade en serait incapable. Alors même que se pluralise la relation thérapeutique par la multiplication des soignants que devient le colloque singulier du médecin et du malade ? Quel rôle est appelé à jouer le proche ? Entre justice et amitié, comment pratiquer justement la sollicitude."(J. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m1s)

Le lexique de la violence dans l'oeuvre de Spinoza

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéPierre-François Moreau fonde sa réflexion sur les deux traités de Spinoza : le traité théologico-politique (1670), qui se présente comme un pamphlet visant à résoudre la question de savoir s'il faut accorder la liberté de philosopher ; le traité politique (1677), qui se présente comme un traité dogmatique sur l'Etat et son fonctionnement. La liberté de philosopher est-elle utile ou nuisible à la piété et à la sécurité de l'Etat ? Il analyse ensuite la question de la sécurité de l'Etat et la théorie du pacte à l'origine de l'Etat, chez ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m26s)

La révolution française : la thématique de la langue politique

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJacques Guilhaumou s'intéresse ici à l'invention de la langue politique. Il se propose aisni de brosser à grands traits le parcours empirique de la langue politique de 1770 à 1795. Dans cette perspective, il s'appuie sur Le Grand Cahier métaphysique de Siéyès, texte fondamental de 1773 dans lequel il résume ses positions sur la métaphysique et les théories du langage, texte qu'il rapproche des théories de Leibniz et de Condillac. La réflexion sur l'abstraction de la langue et sur la genèse sensualiste de la connaissance, la construction de la langue abstraite ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m33s)

Que pouvons-nous entendre par cruauté ?

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéEtienne Balibar aborde ici d'un point de vue philosophique les thèmes de la cruauté, de la violence extrême et de ses limites dans leur rapport à la politique et aux institutions. Il s'appuie notamment sur la conception hégélienne du cycle naturel de la violence et de l'organisation politique de son refoulement. Il évoque entre autres choses la dialectique hégélienne telle qu'elle s'énonce dans la Raison dans l'Histoire, le rôle de la violence dans l'histoire et de son dépassement, ainsi que l'idée de l'institution d'une contre-violence préventive. Il reprend la réflexion, développée ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m11s)

Carl Schmitt, le meilleur ennemi du libéralisme

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean Leca s'intéresse ici à la pensée de Carl Schmitt et au rapport de celui-ci à la philosophie politique. Il note que Carl Schmitt est une référence importante pour les philosophes continentaux, notamment Hayek, et pour les philosophes politiques alors même que selon Carl Schmitt il ne peut y avoir de philosophie politique. De même, il n'y a pas de normativité morale : au fondement de la normativité, il y a la juridicité et non la moralité. Si l'on se met à agir pour des raisons morales, en politique, c'est ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte