Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 875
Vidéocours

le (47m47s)

Expliquer et comprendre

Thémes abordés :La représentation et la signification. Le tétraèdre de validation. L'onto-historique. La main invisible et le pratico-inerte.Sciences humaines, prédiction et rétro-diction. Le propre et l'impropre en matière d'explication.Equipe technique : Direction de la production: Christophe Porlier, coordination technique: Francis Ouedraogo, Image: Sébastien Boudin, Son: Xavier comméat, Diffusion Web: Jean-Claude Troncard
Voir la vidéo
Vidéocours

le (51m15s)

Nature et culture

Thémes abordés:Sciences de l'esprit (de la culture) vs sciences de la nature.La thèse de Lévi-Strauss.Loi, histoire, structure.La démarcation entre norme et fait et sa critique (Searle, Putnam).Peut-on « naturaliser » l'esprit ?La sociobiologie, Les sciences cognitives.Equipe technique : Direction de la production: Christophe Porlier, coordination technique: Francis Ouedraogo, Image: Sébastien Boudin, Son: Xavier comméat, Diffusion Web: Jean-Claude Troncard
Voir la vidéo
Vidéocours

le (53m45s)

Les paradoxes des Sciences humaines

Thèmes abordés :Eclaircissements sur quelques thèses importantes concernant les sciences humaines : - les sciences humaines sont nées au 19ème siècle ;- ce n’est pas l’homme qui est l’objet des sciences humaines (Foucault) ; - les sciences humaines vont bientôt devenir de « vraies » sciences (la question du « prototype » en matière de science). Science, invention et cumulation des résultats. Sciences humaines et technologies.Equipe technique : Direction de la production: Christophe Porlier, coordination technique: Francis Ouedraogo, Image: Sébastien Boudin, Son: Xavier comméat, Diffusion Web: Jean-Claude Troncard
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (1h10m13s)

Évolution du confucianisme coréen

La Corée est habituellement présentée comme un pays qui a été presque uniquement imprégné d'un néo-confucianisme orthodoxe de l’école de Zhu Xi (Chu Hsi 1130-1200). Cependant elle est moins connue pour sa créativité de pensée qui n'en est pas moins réelle. La Corée n'a introduit les caractères chinois, et avec eux la culture philosophique, que dans les premiers siècles de l'ère chrétienne. Ainsi les Coréens ont-ils été confrontés à la tâche redoutable d'assimiler des idées et une sagesse qui s'étaient développées pendant presque mille ans. Cette présentation souhaite remonter à la période antique coréenne pour mieux saisir comment se sont ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (1h2m1s)

Histoire du confucianisme : vue panoramique

Dès ses origines, la pensée chinoise a fait appel aussi bien à l’intuition qu’aux formes abstraites de raisonnement. Même si le confucianisme qui devient une doctrine étatique à partir du IIe siècle av. J.-C. sous les Han constitue le soubassement de la culture des lettrés, il ne cesse d’être confronté aux autres modes de pensée de la même époque, comme le taoïsme, l’école nominaliste, le légisme et plus tard au bouddhisme qui est introduit en Chine à partir du Ie siècle après J.-C. Ces confrontations non sans heurts contribuent sous les Song (960-1279) à un renouveau de pensée sans précédent ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (1h5m28s)

Lao zi, Daode jing : le livre de la voie et de la vertu

Le Lao zi, ou Daode jing, est le livre le plus mystérieux de l’Antiquité chinoise. Il n’est pas certain que Lao zi en ait jamais été l’auteur. Quant à son origine, elle est, pour l’heure encore, largement mystérieuse. Sa forme est d’une profonde originalité : ni dialogue, ni traité, mais étrange poème philosophique, parfois rimé, dont le sens fait souvent question. À l’origine, un texte dut venir au jour au milieu du ~IVe siècle dans la Chine méridionale. Mais le Lao zi, comme le taoïsme, se sont formés progressivement. Les manuscrits sur bambou et sur soie, découverts à Mawangdui, en ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (1h1m41s)

L'idée d’État de droit - Cours n°14

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Kelsen (suite). Le statut épistémologique de la norme fondamentale. Validité de tout ordre juridique positif. (III) La théorie de l’Etat. Contre le dualisme de l’Etat et du droit. A) Critique du concept de souveraineté ; ses fondements théologiques. B) L’identité de l’Etat et du droit. Définition de l’Etat comme ordre normatif. Signification des concepts d’autorité, de volonté et de puissance à la lumière de cette définition. L’Etat, personnification de l’ordre juridique. Tout Etat est un Etat de droit. Schmitt contre Kelsen.Equipe technique :Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (47m14s)

La pensée de Xun zi

À défaut d’être le plus célèbre, Xun zi (~298-~235 ?) est le plus profond et le plus fécond des héritiers de Confucius. Rude polémiste, il batailla contre les lettrés de tous poils pour préserver la pureté d’une doctrine qu’il n’imaginait qu’exigeante. Pour lui, les rites constituent la colonne vertébrale des individus comme des groupes sociaux. Avec les devoirs moraux, ils forment une sûre barrière à la méchanceté native de la nature humaine. Car on ne naît pas bon, on le devient. C’est ce qui l’opposa à d’autres penseurs et principalement à Mencius, le fils prodigue de Confucius. Son œuvre touche ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte