Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 11957
Label UNT Documentaires

le (6m6s)

Promontofixation par laparoscopie robot assistée (Da Vinci "S")

Le prolapsus urogénital symptomatique est une bonne indication pour une approche laparoscopique, cette dernière permettant une excellente vision des compartiments antérieur et postérieur, et la mise en place d'une bandelette prothétique garantit la solidité de la réparation. Cette intervention comportant beaucoup de sutures, l'utilisation du système robotique en facilite le déroulement. Nous présentons une vidéo utilisant ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m12s)

Mise en place d'un sphincter artificiel AMS péri-prostatique par voie laparoscopique

La vidéo montre la mise en place d'un sphincter en péri-prostatique par voie laparoscopique. Le début de l'intervention est identique à celui d'une cystoprostatectomie commençant par l'ouverture de la lèvre antérieure du cul de sac de Douglas. La dissection se fait en arrière du plan séminal jusqu'au fascia de Dennonvilliers, qui est incisé au ras de la base prostatique permettant ainsi la libération totale de l'espace inter-prostato-rectal. Les deux uretères sont repérés ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (8m38s)

Traitement d'une lithiase calicielle par rétropéritonéoscopie

Les auteurs présentent un abord rétropéritonéal classique par laparoscopie pour l'exérèse d'une lithiase de 1 cm siègeant dans le calice moyen du rein droit. Le calcul avait résisté à plusieurs séances de lithotritie extra-corporelle et entraînait un fonds douloureux permanent. De par sa position pré-corticale dans un diverticule para-caliciel moyen, l'option d'une laparoscopie a été préférée à la néphrolithotomie percutanée. L'intervention a consisté en la mise en place de 4 trocards (un Origin, un 10mm, deux 5mm), puis à un répérage du calcul par échographie peropératoire (Bruel et Kjaer). Après une dissection étendue de la ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (9m58s)

Gastroplastie inter-iléo-anale après coloprotectomie totale

Les auteurs présentent une plastie digestive originale, réalisée chez une jeune femme porteuse d'une maladie de Crohn, après une résection iléale distale et une coloproctectomie totale. Afin d'éviter une iléostomie définitive, un réservoir prélevé aux dépens de la portion verticale de l'estomac, vascularisé par le pédicule gastro-épiploïque droit, aété interposé entre iléon et anus. Cette plastie a été réalisée chez deux autres patients, porteurs respectivement d'une restocolite ulcéro-hémorragique et d'une adénomatose rectocolique familiale s'accompagnant d'une tumeur desmoïde du mésentère, chez lesquels il s'était avéré impossible de descendre l'iléon à l'anus. Les résultats fonctionnels obtenus (sous ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (9m9s)

La tomographie par émission de positons

Une nouvelle technique d'imagerie médicale est installée à l'hôpital Tenon, c'est la tomographie par émission de positons ou TEP, qui est une technique de médecine nucléaire permettant la localisation des tumeurs cancéreuses, leur bilan d'extension et la détection des récidives. Cela est possible grâce à l'injection au patient de glucose rendu radioactif, et qui va s'introduire dans les cellules malignes, trahissant ainsi leur présence. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (11m38s)

La césarienne vaginale

Chez une patiente dont le col utérin n'est pas complétement dilaté, l'extration du foetus, lorsqu'elle est indispensable, est réalisée par césarienne. Celle-ci se fait par voie abdominale dans la majorité des cas. Pourtant, dans certaines circontances, cette intervention peut être réalisée par voie vaginale. Il ne s'agit pas d'opposer la césarienne vaginale à la césarienne abdominale mais plutôt de faire valoir les situations où la césarienne vaginale peut être une alternative car ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (7m24s)

Décroissement d'un uretère rétrocave par lomboscopie

L'exposition qu'offre la laparoscopie rétropérinéale permet de traiter des pathologies urologiques complexes. Nous présentons le cas d'un uretère rétrocave traité par lomboscopie. La durée de l'intervention a été de 4h30, les pertes sanguines inférieures à 20 ml, le patient est resté hospitalisé 7 jours et a repris ses activités professionnelles au 12ème jour postopératoire. Ce film ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (17m2s)

Le genou opéré: vers une réeducation indolore

La chirurgie du genou est particulièrement algogène en post-opératoire. Pour obtenir une articulation mobile et indolore, il faut entreprendre une réeducation précoce. L'analgésie par injection discontinue du cathéter crural permet de la réaliser. L'information est faite lors de la consultation d'anesthésie. Au bloc, le cathéter est installé en région crurale, sous anesthésie et grâce à l'utilisation du neurostimulateur. Au réveil, l'injection est réalisée selon le protocole. Cette analgésie est associée à d'autres médicaments des différents paliers. En secteur d'hospitalisation, la douleur est évaluée régulièrement et les injections réalisées par l'infirmière du service, toutes les 8 ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte