Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 725
Conférences

le (1h6m37s)

Les illusions de la famille

L'histoire de la famille des dernières décennies se raconte comme celle d'une épopée ayant libéré femmes et enfants du joug du mariage napoléonien. Egalité entre les époux et entre les enfants, banalisation du concubinage, reconnaissance des couples homosexuels, explosion des familles recomposées et des nouvelles techniques médicales de procréation ; bref, tout un monde débarrassé des injustices et des rigueurs anciennes, permettant à chacun d'organiser son existence selon son désir et ses sentiments. C'est sur ce ton triomphant que l'on vient de fêter le bicentenaire du Code civil, sorte de carcan dans lequel on avait enfermé l'amour, la liberté et ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (31m28s)

Entretien avec Vincent Carelli (Rencontres 2010)

L'anthropologue et réalisateur Vincent Carelli parle de son film "Corumbiara", de ses correspondances avec la réalité historique brésilienne, de son travail cinématographique et de des relations avec les indiens Nambikwaras, du rôle du cinéma en tant que mémoire et de ses liens avec le cinéma ethnographique de Jean Rouch, de la place des minorités indiennes au Brésil, de la réception de son film... "Corumbiara" s'insère dans le projet « Vídeo nas Aldeias » que Vincent Carelli a créé en 1987 au Brésil et qui vise à former des cinéastes d'origine indienne. Réalisé en 2009, le documentaire "Corumbiara" a obtenu, parmi ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h3m31s)

De l'administrateur au chercheur, enjeux politiques et scientifiques de la recherche contemporaine en sciences humaines et sociales

Lors de son premier entretien pour les Archives Audiovisuelles de la Recherche intitulé « Sociologie du Conflit » avec Peter STOCKINGER en 2002, Michel WIEVIORKA, sociologue et directeur d'études à l'EHESS nous a exposé son parcours intellectuel et son entrée dans la sociologie. Devenu administrateur de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme en 2009, Michel WIEVIORKA fait le point, dans ce nouvel entretien, tant sur la politique scientifique et les nouvelles orientations de la FMSH que sur ses propres recherches. Cinq grandes parties se dessinent à travers cet échange : ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m44s)

Politiques de l'exil - Deuxième partie

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (49m38s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (partie 2/3) : Analyse des films

"Les films documentaires portant l’estampille « MacDougall » ont l’immense mérite de laisser advenir des situations de la vie courante dans lesquelles « des gens » (des aborigènes d’Australie, des Turkana du Kenya, des photographes ambulants, des étudiants indiens) révèlent leur intelligence, leur humour et la profondeur de leurs réflexions sur le sens de leur vie. Donner au spectateur l’accès à une manière de considérer le temps, l’espace, la vie, le travail, la mort, l’amour, c’est tout l’art des MacDougall, qui excellent à restituer de manière sensorielle des lieux et des paroles. Pourquoi et de quoi vivent les bergers sardes ? Quels sont les horizons ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (12m44s)

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Visuelle" David Mac Dougall (Partie 3/3) : Questions - réponses

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique : 1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ? 2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ? 3. Quelles différences entre le film et le texte 4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur 5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ? 6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (13m5s)

Entretien avec Rubén Imaz Castro (Rencontres 2007)

Rubén Imaz Castro, jeune cinéaste mexicain, a choisi le thème de la famille comme le centre intime où la société de son pays se sent protégée par sa carapace, dans une classe sociale intermédiaire qui fait lien entre les plus pauvres, en déréliction, et les plus riches, isolés dans leurs forteresses. Il se situe dans les cinéastes indépendants, libre des influences hollywoodiennes.Générique Interview : Odile BOUCHET Transcription/traduction : Bénédicte MOUY, Christelle MORA, Cécile PEREZ Production et moyens techniques : CAM / Université de Toulouse-Le Mirail.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h0s)

Autoritarisme politique et monde musulman - Nadine Picaudou

La formulation même du thème proposé : « Autoritarisme politique et monde musulman », m’interroge et me trouble à la fois. D’abord parce qu’en singularisant la notion d’autoritarisme politique, elle semble s’inscrire dans la postérité d’un lieu commun des représentations occidentales de l’Orient, le despotisme oriental, dont Lucette Valensi a montré ce qu’il devait à la République de Venise soucieuse de stigmatiser le rival ottoman. L’image a été reprise par Volney, l’un des pionniers du voyage en Orient, qui attribue la décadence historique de la Syrie à la tutelle despotique d’Istanbul. Mais la formule présente surtout l’inconvénient majeur de mettre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m0s)

La charia et les transformations du droit dans le monde musulman - Jean-Philippe Bras

Composante essentielle de l’Islam et de l’identité islamique, le droit musulman tire ses fondements du Coran et des hadiths rapportant les dits et actions du Prophète. Droit tributaire de la révélation, il s’appuie sur un corpus de textes de référence, et valorise la tradition (sunna du Prophète) dans les pratiques juridiques. Il en résulte une représentation statique, immuable et unifiée du droit musulman, autour de la notion de charia, un discours récurrent et « purificateur » du retour aux sources, que l’on retrouve dans une part de la rhétorique islamiste mais aussi dans une certaine vision occidentale de l’Islam. Cependant, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte