Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5926
Conférences

le (2h29m12s)

Repenser Stanislavski, fondateur du théâtre russe moderne

Figure majeure du théâtre russe, Konstantin Stanislavski (1863-1938) a laissé une impor­tante correspondance, qui témoigne de son trajet théorique et de sa longue pratique théâtrale. À l’occasion de la parution de sa correspondance, explorez une page d'histoire du théâtre russe... Acteur, metteur en scène, co-fondateur et directeur du Théâtre d’Art de Moscou, Konstantin Stanislavski (1863-1938) est universellement connu comme grand théoricien du théâtre et inventeur d'une méthode de formation de l’acteur, « le Système », consistant en un ensemble de consignes, de règles et d'exercices pour améliorer le jeu de l'acteur. Cette rencontre avec Marie-Christine Autant-Mathieu (CNRS/Eur’ORBEM), qui vient de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h29m12s)

Finals

This presentation introduces the combinations of main vowel and coda Baxter and Sagart reconstruct for Old Chinese, the main factors which influence their subsequent development (whether the syllable is type A or type B, whether or not there is an *-r- before the main vowel, whether or not a suffix *-s is present. Then there is a survey of the main processes by which Old Chinese finals develop into their Middle Chinese reflexes, with examples of each type of development.
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h29m39s)

MARTIAL POTIER, ANCIEN OUVRIER QUALIFIÉ SUR PRESSES PLIEUSES CHEZ CASE PUIS FORMATEUR AU GRETA

Après l’obtention, au Lycée Henri Brisson, d’un CAP puis d’un Brevet Technique de chaudronnier et d’un CAP de soudeur, Martial Potier intègre l’entreprise vierzonnaise CASE en 1976 en qualité de soudeur. D’abord soudeur sur cabine, il est vite dirigé vers la soudure au chalumeau, avant d’être préposé pendant vingt ans au travail sur presse-plieuse qu’il qualifie de « travail de bagnard ». L’entretien est l’occasion de nous expliquer en quoi consistait précisément ce travail. Il en profite pour évoquer l’évolution des conditions d’hygiène et de sécurité au travail, les cadences à tenir, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h29m45s)

Dürer, Schiller, Heidegger : l'œuvre d'art, la chose, le monde (par Jean-François Courtine)

Dürer, Schiller, Heidegger : l'œuvre d'art, la chose, le mondeLa semaine dernière, après avoir envisagé dans son contexte (l’œuvre de Ernst Jünger : La mobilisation totale, Le travailleur), puis amorcé l’étude de quelques termes directeurs de la réflexion heideggérienne consacrée à « l’essence de la technique » : la Machenschaft comme l’empire du faire et de l’efficience, le Ge-stell, comme dispositif général de mise à disposition et d’exploitation de tout ce qui est, nous étudierons lors de la séance du mardi 11 février une autre entente et une autre accentuation de la tekhnè, au titre de l’art et de l’œuvre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h30m18s)

Table ronde - Vivre à Fukushima

Japon : l'après-désastre sont deux tables rondes organisées par le Programme Japon de la Fondation Maison des sciences de l'homme. Un an après la triple catastrophe du nord-est du Japon (séisme magnitude 9, tsunami, accident nucléaire à Fukushima) où 20.000 personnes ont trouvé la mort, de multiples questions restent en suspens. Comment évaluer les conséquences, visibles et invisibles, de ces catastrophes ? Comment faire face aux multiples problèmes, matériels, sociaux, humains, qui restent encore à résoudre ? Du point de vue de différentes disciplines - littérature, sociologie, journalisme, urbanisme, architecture - plusieurs observateurs et spécialistes apportent un éclairage sur ces questions ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h32m2s)

Colloque | Nouveaux regards sur la haute couture parisienne de 1850 à nos jours - 24/03/2017 (1/2)

S’inscrivant dans le cadre des événements liés à l’ouverture de la bibliothèque de l’INHA, collections Jacques - Doucet, ce colloque propose un nouveau regard sur les composantes de cette histoire de la haute couture : ses protagonistes, ses processus créatifs, ses matériaux, ses modes de diffusion, ses clientes, mais aussi son propre statut qui a largement évolué depuis son apparition et ses premières formulations à la fin du XIXe siècle. Programme de la première demi-journée : Introduction : Philippe Thiébaut (INHA)Conférencier invité : Jérôme Neutres (Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Élysées) "Jacques Doucet ou la collection d’art Haute Couture"Repenser ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (2h32m51s)

4. Les Musiques de la Mort en Occident

Les rituels funéraires, l’évocation de la mort et l’ensemble des représentations qui y sont rattachées sont l’objet d’une très intense relation au sonore (vacarmes, tumultes) dont la codification est très élaborée. C’est précisément cette « grammaire symbolique » qui est mise ici à jour par le biais d’une analyse anthropologique appliquée au monde occidental médiéval et baroque, en faisant ressortir quatre éléments majeurs : le bruit, le vent comme élément organologique, l’aspect « boiteux » de certains rythmes évoquant la claudication rituelle et, enfin, parmi les nombreux registres musicaux, l’usage récurrent du grave et de la descente dans le grave.  Il s’agit dans ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte