Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 171
Label UNT Entretiens

le (1h55m53s)

Introduction à une socio-anthropologie des marchés

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésPremière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? ». Les auteurs vous proposent de rencontrer le sociologue Jean-Yves Trépos pour une introduction à la socio-anthropologie des marchés.L'approche socio-anthropologique du marché qui est présentée ici, tout en se situant par rapport à certaines théories usuelles, économiques, voire sociologiques (notamment ce qu'on appelle la Nouvelle Sociologie Economique), cherche surtout à combiner ce qui fait le point fort des approches sociologiques récentes (le caractère construit et encastré du marché) et ce qui fait le point fort de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56m44s)

Le discours de la guerre

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean-Claude Zancarini présente ici sa méthode d'approche des textes de Machiavel et s'interroge sur le sens de l'histoire : "Si l'histoire n'a pas de sens, elle n'en est pas moins intelligible". S'appuyant sur Michel Foucault et Fernand Braudel, il propose une vision de l'histoire qui se comprend en termes de rapports de force, de dominants et de dominés. Il s'intéresse ensuite au discours de la guerre dans l'oeuvre de Machiavel, et notamment à la présence des armes et du vocabulaire guerrier dans le Prince. Il revient sur l'histoire de la république ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h57m52s)

La politique, le croire et les représentations dans un contexte en mouvement

Patrick MICHEL est directeur de recherche au CNRS et chercheur au CERI (CNRS-FNSP). Il enseigne à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris tout en étant responsable des sections 40 (depuis septembre 2002) et 36 (depuis septembre 2003) du CNRS. Depuis le 1er janvier 2004, il est directeur scientifique adjoint du Département des Sciences de l’Homme et de la Société du Centre National de la Recherche Scientifique.Son travail vise à analyser les recompositions contemporaines du rapport au politique, saisies à travers l’évolution des modes de croire et des représentations. L’objectif est de «cadrer», par le politique, l'économie contemporaine du croire dans son ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h58m57s)

Société africaine - une approche du politique, des cultures motrices et des cultures matérielles

Jean-Pierre WARNIER est titulaire d’un Ph.D. en anthropologie (Univ. of Pennsylvania) et d’un Doctorat d’Etat en ethnologie (Paris X, Nanterre). Il est professeur d’ethnologie à l’Université René Descartes Paris V depuis 1985, et membre de l’UMR « Langues, Musiques, Sociétés ». Au sein de ce laboratoire, il anime le groupe de recherche Matière à Penser ( MàP ). L’essentiel de sa recherche porte sur l’Afrique (histoire et anthropologie économique, hiérarchies politiques) et sur une approche praxéologique des conduites motrices et de la culture matérielle à des fins d’analyse des organisations politiques ainsi que de diverses pratiques ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h1m2s)

Le théâtre, de la pratique à la théorie

Denis GUENOUN nous parle, dans cet entretien, de ses expériences de mise en scène qu'il a pratiquées avec différentes troupes de théâtre. Il nous fait part de ses pratiques, de ses réflexions sur l'écriture théâtrale et nous explicite le théâtre en général.Denis GUENOUN est agrégé de philosophie et professeur de littérature française (théâtre) à l’Université de Paris IV-Sorbonne depuis septembre 2000. Il est également auteur, comédien, musicien et metteur en scène. Il fonde et anime la compagnie "l'Attroupement" de 1975 à 1982, puis celle du "Grand Nuage de Magellan" de 1982 à 1990. De 1986 à 1990, il exerce ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h6m16s)

"Sylvie de Nerval et les genres lyriques : l’idylle, l’élégie, la satire" et "Autour des Chansons et légendes du Valois de Nerval" (par Jean-Nicolas Illouz)

Conférence n°1 : Sylvie de Nerval et les genres lyriques : l’idylle, l’élégie, la satire.À partir des catégories de Schiller, distinguant la « poésie naïve » et la « poésie sentimentale », nous montrerons comment le récit de Sylvie, en faisant jouer l’opposition de l’idéal et de la réalité, relève d’une poétique hybride, associant les trois genres lyriques fondamentaux que sont, selon Schiller, l’idylle (représentée par Sylvie), l’élégie (représentée par Adrienne), et la satire (portée par la voix narrative).Conférence n°2 : Autour des Chansons et légendes du Valois de Nerval.Entre 1842, où il paraît sous le titre « Les Vieilles Ballades françaises » dans la Sylphide, et 1854 où ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h13m0s)

L'économie des singularités

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésDeuxième partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? » Les auteurs vous proposent de rencontrer Lucien Karpik pour aborder avec lui la question de l’ économie des singularités.Le sociologue français Lucien Karpik est l’auteur d’un travail pionnier en matière de compréhension sociologique du marché. Ses recherches l’ont conduit dans un premier temps, à analyser de l’articulation État, profession et public qui caractérise le marché des avocats et de l’inadéquation, pour rendre compte du métier d’avocat, de la théorie traditionnelle du marché comme lieu de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte