Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 211
Entretiens

le (1h9m20s)

L'oeuvre littéraire médiévale comme forme-sens

Danièle JAMES-RAOUL est maître de conférences en ancien français à l'Université de la Sorbonne - Paris IV. Elle est habilitée à diriger des recherches. Elle a été amenée dans un premier temps à étudier comment un motif particulier élabore sa propre rhétorique. Les articles et travaux publiés ensuite l'ont portée progressivement et plus précisément à envisager le sens à partir de la forme adoptée. Elle emprunte à Henri Meschonic son concept de "forme-sens" et fait apparaître la modernité des textes narratifs et encyclopédiques des XIIe et XIIIe siècles face au poids de la tradition gréco-latine ou judéo-chrétienne.Son ouvrage sur ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h8m35s)

Modernité et judéité - I

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h12m43s)

Modernité et judéité - II

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h46m28s)

La littérature insulaire

Depuis 1999, Frank LESTRINGANT est professeur de littérature française de la Renaissance à l’Université de Paris IV-Sorbonne ; directeur du centre Saulnier, centre de recherche sur la création littérraire en France au XVIe siècle, membre de l’École doctorale III (littératures françaises et comparée) de l’Université Paris IV-Sorbonne. Spécialiste des voyages français au Nouveau Monde, au XVIe siècle, et plus généralement de la littérature géographique, il a publié quelque deux cents articles et une trentaine de livres.
Voir la vidéo
Entretiens

le (45m10s)

Jean Cuisenier : voyages du corps et de l'esprit

Ce programme est consacré à la carrière de Jean Cuisenier. Il propose ainsi de reconstruire une partie de l'histoire de l'anthropologie française et de rendre compte de l'exceptionnalité du parcours de ce chercheur, de ses engagements scientifiques, de ses activités de divulgation, ainsi que de ses passions personnelles. Celle de Jean Cuisenier est une histoire à la fois unique et exemplaire qui a marqué profondément l'évolution de l'anthropologie française.GénériqueEntretiens réalisés parRichard LIOGERConception et réalisation des prolongements pédagogiquesFederica TAMAROZZIImageDidier PARDONNETSonStéphane MANCHEMATINMontageRaphäel LEHRERMise en ligneClaude ROCHETTEChargé de productionClaude ROCHETTEDirecteur de ProductionDidier PARDONNET
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m31s)

Le touriste - Jean Didier URBAIN

Bien que tôt reconnu dans son ampleur sociale et économique, à travers ledit « phénomène » touristique et la précoce « industrie » du tourisme qu'il a suscités, le touriste a cependant été longtemps un « célèbre inconnu ». Malgré son nombre et sa valeur marchande, qui ont fait de lui un « objet » de commerce, le touriste a été ignoré dans sa raison d'être : méconnu dans sa complexité, ses désirs, leur diversité et leurs métamorphoses. D'une part, le touriste a été repoussé dans la caricature par un mépris séculaire, que fonde une idéologie du negotium mettant en ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte