Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 656
Conférences

le (1h58m3s)

Sécurité et défense sociale

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéCommunication sur le thème Généalogie du discours politique de l'Ecole thématique Violence, consensus, sécurité, le 12 novembre 2001Michel Sénellart, après avoir excusé Laurent Gerbier, introduit Alessandro Fontana. Celui-ci s'attache à décliner les significations de la notion de salus, ou sôteria, et du concept de sécurité : sécurité des états, de la société ou des individus. Il analyse notamment le concept de sécurité chez Machiavel et la façon dont celui-ci se trouve lié chez lui à la notion de puissance : les états, s'ils ne veulent pas périr, sont obligés de s'agrandir. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h47m24s)

Raison d’État et science de la police : deux technologies de l'ordre

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéMichel Senellart se livre ici à une analyse de la Raison d'Etat et de la police comme deux modes très différents d'exercice du pouvoir. Il propose une définition, une histoire et une liste des attributions de la police ainsi qu'une définition de la Raison d'Etat, d'après Giovanni Botero. Il précise que c'est avec Botero, en 1589, que cette expression accède à la dignité d'un concept théorique. La Raison d'Etat consiste en une "connaissance des moyens de maintenir et affermir la domination de l'Etat". Michel Senellart rappelle que la conservation de l'Etat ...
Voir la vidéo
Conférences

le (56m42s)

31 - Du cinéma direct au documentaire : les évolutions du cinéma militant

Session Effets artistiques et littéraires de Mai 68. Transformations plastiques, déstabilisations génériques, nouveaux dispositifs de création Colloque Mai 68 en quarantaine Le cinéma militant, formalisé comme genre à part entière aux Etats Généraux du cinéma en Mai 68, naît véritablement un an avant, avec des films comme Loin du Vietnam ou A bientôt j’espère. Diffusé dans un circuit non commercial, et en particulier auprès d’un public déjà politisé, le genre entre en crise au début des années 1980 avec la disparition de ce public. Notre travail a porté sur le collectif Slon-Iskra, le principal collectif de diffusion militante ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (0s)

Le concept de crise

Regards synthétiques de philosophes, de politistes, d’historien/nes, d’économistes sur ce qu’est une « crise ». Ces vidéos d’études s’interrogent, au-delà des évidences parfois aveuglantes, sur les différentes facettes de ce qu’est, a été ou sera une crise. Diverses approches sont dès lors mises en jeu : celle de la philosophie qui interroge le concept même de crise et son passage du domaine de la médecine à celui de l’histoire ; l’approche langagière qui s’interroge sur les emplois du mot « crise » et leurs enjeux ; l’approche historienne et politiste qui analyse les crises récentes (1971-2008) et leurs effets ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (1h50s)

L'idée d’État de droit - Cours n°10

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Humboldt (suite). L’Essai sur les limites de l’action de l’Etat (1792). (I) La critique de l’Etat de bien-être : A) La véritable fin de l’homme : l’accomplissement de son individualité. La liberté, première condition du perfectionnement intérieur (innere Bildung) ; pas de liberté sans diversité des situations. B) Le fonctionnement de l’Etat de bien-être. Conséquences du soin de l’Etat pour le « bien positif », physique et moral, des citoyens : uniformisation de la société, mécanisation des individus, bureaucratisation de l’Etat. (II) La thèse de l’Etat minimal : ne gouverner qu’autant qu’il ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (53m44s)

L'idée d’État de droit - Cours n°12

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Concept matériel et concept formel de l’Etat de droit. Le tournant formaliste du XIXe siècle : F. J. Stahl (1802-1861). Conséquences de ce tournant : (I) le déplacement de la notion d’Etat de droit du plan constitutionnel au plan administratif. L’Etat de droit comme « Etat du droit administratif bien ordonné » (O. Mayer). Le principe du contrôle juridictionnel de l’administration. Importance de ce principe pour Hayek. L’application du principe de l’Etat de droit dans l’ordre économique (Foucault). (II) La transformation du concept jusnaturaliste d’Etat de droit en un concept positiviste : ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (51m21s)

L'idée d’État de droit - Cours n°13

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Le positivisme juridique de Hans Kelsen (1881-1973). (I) L’objet de la science du droit : A) Séparation de la science juridique avec la politique. Caractère anti-idéologique de la théorie pure du droit. B) Séparation de la science juridique avec les sciences de la nature. Différence entre le principe de causalité et le principe d’imputation. Le droit comme ordre normatif. (II) La hiérarchie des normes et la norme fondamentale (Grundnorm). La recherche du fondement de la validité des normes conduit à l’hypothèse d’une norme fondamentale.Equipe technique :Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable ...
Voir la vidéo
Label UNT Cours magistraux

le (1h1m41s)

L'idée d’État de droit - Cours n°14

Introduction à la philosophie politique, l'idée d'état de droit.Kelsen (suite). Le statut épistémologique de la norme fondamentale. Validité de tout ordre juridique positif. (III) La théorie de l’Etat. Contre le dualisme de l’Etat et du droit. A) Critique du concept de souveraineté ; ses fondements théologiques. B) L’identité de l’Etat et du droit. Définition de l’Etat comme ordre normatif. Signification des concepts d’autorité, de volonté et de puissance à la lumière de cette définition. L’Etat, personnification de l’ordre juridique. Tout Etat est un Etat de droit. Schmitt contre Kelsen.Equipe technique :Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (34m41s)

À propos de Spinoza (Jacqueline Lagrée)

Spinoza et le débat religieux :Après avoir rappelé comment, à partir de l'étude de la religion naturelle au 17ème siècle, elle en est venue à la philosophie de Spinoza, Jacqueline Lagrée livre dans cet entretien sa méthode de lecture de la philosophie spinoziste et revient sur les principaux thèmes développés dans son ouvrage, principalement autour de la position religieuse personnelle du philosophe.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte