Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 278
Conférences

le (1h1m27s)

Quand Verdi met en scène Macbeth : partition ou action musicale ? / Michel Lehmann

Quand Verdi met en scène Macbeth : partition ou action musicale ? / Michel Lehmann, in "Shakespeare sous le regard des romantiques", journée d'étude organisée par l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès dans le cadre d'un partenariat avec le Théâtre du Capitole, sous la responsabilité scientifique et la coordination de Michel Lehmann et Christine Calvet. Université Toulouse Jean Jaurès, Théâtre du Capitole, 24 mai 2018. * Images et prise de son : Service audiovisuel de la Mairie de Toulouse.Le "Macbeth" de Verdi est un cas emblématique de l’héritage ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m34s)

2 - les recompositions du travail

De février à mai 2013, les Cercles de formation de l’EHESS organisent un cycle de débats initulé « Le travail dans tous ses états : une question d'actualité ». Des spécialistes de différentes disciplines (histoire, sociologie, philosophie, droit, économie) échangeront leurs points de vue et confronteront leurs analyses sur le travail et sur ses mutations.  Au programme de cette seconde séance : Les recompositions du travail et leurs multiples défis (flexibilité, tertiairisation, participation des salariés, délocalisations, restructurations). Enregistré le 25 mars 2013 Séquence 1 Présidence et modération : Stéphane Beaud Intervenants :  - Isabelle Ferreras ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m46s)

Les métamorphoses de la fiction / Jacques Rancière

Les métamorphoses de la fiction / Jacques Rancière, conférence présentée par Nathalie Cochoy (laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes, axe "Poéthiques") et Jean-Yves Laurichesse (laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire) dans le cadre des « Savoirs Partagés », Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail, 11 mars 2016.Suite à la parution de son ouvrage Le fil perdu en 2014, Jacques Rancière offre dans cette conférence « un regard nouveau et lumineux sur la fiction moderne et, en particulier, sur les oeuvres de romanciers et poètes français (Flaubert, Baudelaire...) mais aussi anglais et américains (Conrad, Woolf, Keats, Agee...). En s'attardant moins sur ce que la fiction représente que sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m46s)

Les métamorphoses de la fiction / Jacques Rancière

Les métamorphoses de la fiction / Jacques Rancière, conférence présentée par Nathalie Cochoy (laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes, axe "Poéthiques") et Jean-Yves Laurichesse (laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire) dans le cadre des « Savoirs Partagés », Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail, 11 mars 2016.Suite à la parution de son ouvrage Le fil perdu en 2014, Jacques Rancière offre dans cette conférence « un regard nouveau et lumineux sur la fiction moderne et, en particulier, sur les oeuvres de romanciers et poètes français (Flaubert, Baudelaire...) mais aussi anglais et américains (Conrad, Woolf, Keats...), s'attardant moins sur ce que la fiction représente que sur ce qu'elle ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h3m0s)

Camps de femmes / Rolande Trempé

Le 21 janvier 1939 fut créé, à Rieucros (près de Mende, en Lozère), le premier camp de concentration français, dénomination officielle retenue par le Préfet du Tarn, le 31 décembre 1941. D'abord peuplé par des étrangers suspects, il sera réservé, après la déclaration de guerre, aux femmes étrangères et françaises. Ce camp se déplacera à Brens (près de Gaillac, dans le Tarn) en février 1942, puis à Gurs (Pau) en juin 1944. Grâce aux témoignages des dernières rescapées, dispersées à travers l'Europe, grâce aussi au regard porté par l'écrivain Michel Del Castillo, interné avec sa mère à Rieucros, ce film retrace ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h3m33s)

La lumière

La lumière a constitué depuis l'Antiquité un objet central de recherche. Cependant ce n'est qu'au XVIIe siècle que les théories physiques de la lumière, c'est-à-dire l'étude de la lumière et des couleurs au sens où nous l'entendons encore aujourd'hui, connurent leur véritable essor. Nous présenterons donc tout d'abord le cadre historique, conceptuel et expérimental à l'intérieur duquel se sont constituées les théories de la lumière et des couleurs au XVIIe siècle. Nous nous attacherons ensuite à suivre à travers l'analyse des principaux phénomènes (interférence, diffraction, polarisation) les enjeux du débat entre théories ondulatoires et corpusculaires. Nous consacrerons la dernière partie ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte