Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 552
Témoignages

le (2h27m8s)

Promenade en Gascogne

Passejada en Gasconha est une série de dix-huit interviews réalisées par des étudiants de 2nde année de Deug Occitan auprès de locuteurs naturels en occitan, dialecte gascon. Les interviewés de l'Isle Jourdain, ville de Midi-Pyrénées proche de Toulouse, s'expriment sur leurs activités passées (agriculture, élevage de canards ou de chevaux, correspondant d'un journal local, enseignement en primaire ou en langue occitane) ou des expériences (adoption d'un enfant, guerre, enfance dans un village ou à Toulouse, dénomination d'un village, foires aux chevaux, chronique occitane dans un bulletin). Les documents oraux sont accompagnés d'une transcripcion de chaque interview ainsi que d'un lexique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (47m48s)

De la force à la farce : corriger l’erratum de la violence / Marie-Luce Demonet

De la force à la farce : corriger l’erratum de la violence / Marie-Luce Demonet, in "L'erreur chez Montaigne", colloque organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014. Thématique 2 : Erreurs linguistiques. Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h33m0s)

La Belle et la bête. Conférence de Jean-Marc Lalanne et lecture de Cindy Rabouan et Bernard Mazzinghi

Près de quinze ans après un premier coup d'essai sans suite immédiate (Le Sang d'un poète), après être devenu le scénariste prisé d'un cinéma français dont il désavoue tous les préceptes, Jean Cocteau revient à la mise en scène avec La Belle et la bête. Et réussit non seulement un chef-d'œuvre (à la splendeur inentamée), mais aussi un manifeste, un coup de cutter dans le cinéma de son époque – le réalisme poétique – redéfinissant cinématographiquement le réalisme et la poésie. En conclusion de la conférence, lecture à deux voix d'extraits de La Belle et la bête : journal d'un ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte