Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9603
Conférences

le (1h15m35s)

Les enjeux scientifiques des changements environnementaux

Inondations, tempêtes, sécheresses ….. Pouvons-nous établir un lien entre ces aléas météorologiques et les changements induits dans l'environnement par les activité humaines, qu'elles concernent l'industrie, l'agriculture, la production d'énergie, l'habitât ou les transports ? Nos concitoyens franchissent souvent ce pas, alors même que nombre de ces phénomènes sont récurrents et que notre mémoire collective a tendance à les oublier, ou à ne les prendre en compte que lorsque leurs effets deviennent catastrophiques. Mais cette inquiétude montre clairement que le débat sur l'éventualité de changements liés à l'impact de l'homme sur l'environnement concerne aujourd'hui chacun d'entre nous. Il convient donc d'apprécier ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m23s)

Quels espaces pour la société-monde ?

Si l'on nomme mondialisation le processus par lequel un ou des espaces d'échelle mondiale deviennent pertinents, il faut alors reconnaître qu'il ne s'agit pas d'un phénomène récent. La phase actuelle se manifeste après cinq autres épisodes, qui, depuis les premiers voyages de l'Homo sapiens sapiens, ont contribué à une interdépendance croissante des actions humaines sur la planète. Ces « événements géographiques » peuvent être comparés à d'autres, marqués eux aussi par des changements d'échelle. La spécificité de la mondialisation contemporaine apparaît alors à travers ses métriques (la tension entre territoires et réseaux, l'invention d'un lieu-Monde), mais aussi à travers sa ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m6s)

Le politique va-t-il mourir ?

Ce que l'« avènement » de la mondialisation suggère, c'est l'impossibilité de penser l'organisation et la stabilité du monde sur la base d'un simple système interétatique. La mondialisation nous fait passer d'une logique de boules de billard qui s'entrechoquent à une logique de flux qui se mélangent. D'où, d'ailleurs, l'idée de gouvernance mondiale qui sous-tend que la régulation mondiale n'est précisément plus réductible à la régulation exclusive des Etats. On parle de gouvernance parce que l'on ne peut plus parler uniquement des gouvernements. La gouvernance renvoie fondamentalement à l'idée que les choix et les décisions passent de plus en plus ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m4s)

Le développement durable

La société française et la communauté internationale s'interrogent sur le concept de développement durable, sur ce qu'il signifie. On peut y voir un effet de mode ou une image politique, mais il s'agit d'une véritable interrogation, une remise en question du triomphalisme que l'on a connu avec l'idée que la croissance économique allait tout résoudre. La question du développement durable n'est pas dissociable de celle de la mondialisation, de la globalisation. Elle fait partie de cette mise en perspective de ce qu'il se passe dans nos sociétés avec l'intégration économique croissante. On prendra la question du développement durable sous l'angle ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m22s)

Les philosophies de la mondialisation

La philosophie française en sa grande majorité demeure silencieuse sur la mondialisation alors que les sciences humaines et sociales connaissent un déluge d'études spécialisées .Elle l'aborde de deux manières : soit sur le mode oblique de questions juridico-politiques en se concentrant sur les relations entre souveraineté politique et cosmopolisme - soit de manière métaphorique par des considérations sur la technique planétaire à l'époque de la post-modernité, que celle-ci soit comprise comme le joyeux avènement d'une pensée faible, ou comme le tragique oubli de l'être propre à la pensée occidentale. Pour remédier à cette stratégie de fuite hors des problèmes effectifs ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m13s)

Guerre et paix à l'âge de la mondialisation

Faut-il encore parler de l'ère de la globalisation ? Celle-ci a succédé à celle de la guerre froide, ce qui semblait indiquer que désormais la dimension économique, sociale et culturelle l'emportait sur les conflits internationaux et la violence. Certes, ceux-ci n'avaient pas disparu : la globalisation produit des réactions violentes, nationalistes, ethniques ou religieuses, et contribue, avec la chute de l'empire soviétique, à la prolifération d'Etats faibles mal assurés de leurs unités et de leurs frontières, et de zones de non-droit qui se combinent avec celle des réseaux mafieux. Mais le 11 septembre 2001 introduit une nouvelle phase caractérisée par ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m24s)

Les nouvelles logiques migratoires

Les migrations internationales concourent depuis toujours à façonner les territoires, les sociétés et les civilisations. Au fil de l'histoire, leurs motivations résultent de facteurs politico-religieux, économiques et démographiques, ou de la combinaison de ces différents facteurs. Mais le monde contemporain connaît de nouvelles logiques migratoires en raison de la « mondialisation ». Cette dernière influe les migrations selon les trois types de processus qui l'accompagnent. Le premier, la globalisation, c'est-à-dire l'ensemble des décisions politiques ayant pour effet d'estomper les barrières étatiques, rend licites des migrations qui ne l'étaient pas auparavant. Le deuxième, l'internationalisation, permise par les révolutions dans les transports ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h10m19s)

Les enjeux présents et futurs de la répartition mondiale des ressources cognitives

Théoriciens et praticiens s'accordent aujourd'hui pour voir dans la connaissance le facteur déterminant de la compétitivité des firmes et de la croissance des économies. Les signes sont clairs : tandis que des économistes, de plus en plus nombreux, modélisent la Knowledge-Based Economy, les conseillers d'entreprise en Knowledge Management prennent peu à peu le pas sur ceux qui traitent de la gestion financière. Le problème de la production et de la distribution de cette source de richesse est donc au coeur de la question de l'inégalité entre les nations, entre les firmes et entre les individus. Ce nouveau régime économique que ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte