Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9600
Label UNT Conférences

le (1h31m21s)

La dynamique du globe contrôle-t-elle l'évolution des espèces ?

La Terre est une planète vivante, aussi bien d'un point de vue biologique que géologique. La dynamique interne du globe est à l'origine de bouleversements gigantesques à la surface. Ainsi, la vie eut-elle à subir de nombreuses agressions provoquées par la tectonique, la séparations des continents et les éruptions volcaniques de plusieurs milliers d'années. L'existence de ses gigantesques éruptions permet de fournir une hypothèse aux extinctions de masse qui ponctuèrent l'évolution des espèces.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m50s)

Climats et paysages de l'ère préhistorique

La préhistoire s'est déroulée sous des conditions climatiques bien différentes de celles que nous connaissons actuellement. La majeure partie a été dominée par une succession de glaciations. Celles-ci ont façonné nos paysages, laissant derrière elles des traces géologiques témoins de leur présence (stries gravées sur le socle rocheux, moraines, vallées en auge). Elles ont également charrié d'énormes blocs de pierre jusqu'à des centaines de kilomètres de leur lieu d'origine, les abandonnant sur place lors de la fonte des glaces.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h29m26s)

Mathématiques et réalité

Conférence du 14 janvier 2000 par Pierre Cartier. Nous voulons insister sur le cycle de rétroaction des mathématiques et de la réalité, prise dans son sens social et technologique. Les caractéristiques principales des mathématiques nous semblent les suivantes : a) Dégager et organiser un savoir-faire de nature combinatoire : numérations de plus en plus performantes pour traiter de nombres de plus en plus grands, description de formes géométriques et d'agencements. b) Créer des formes nouvelles qui serviront à modeler le monde (architecture, paysages, instruments techniques). c) Inventer et imposer un ordre : les nombres dans l'ordre économique (ou monétaire), les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m26s)

Des poissons et des hommes : passion et raison - Patrice CAYRE

"La pêche et les mythes sont les liens majeurs qui unissent, depuis les origines, l'homme et les poissons. Ces relations ont toujours été empreintes d'une dimension culturelle et affective. D'abord directes et fondées sur la stricte satisfaction des besoins alimentaires, elles sont devenues indirectes sous l'effet de la monétarisation des échanges et de l'extension mondiale des marchés. Les progrès réalisés par la recherche scientifique en biologie et en écologie marines, en anthropologie et en économie des pêches ont permis la mise au point d'outils de modélisation prédictifs susceptibles de contribuer à une gestion assurant une exploitation durable et raisonnée des ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h17m38s)

Bons et mauvais microbes

"Les microbes sont des êtres vivants unicellulaires que leur petite taille ne permet d'observer qu'à l'aide de microscopes optiques ou électroniques. Ce terme s'applique à deux sortes de populations. Les premières sont composées de cellules dont la structure est voisine de celle des organismes supérieurs et qui sont donc classées dans le règne des eucaryotes. Certaines sont proches des cellules des végétaux comme par exemple les champignons microscopiques ; d'autres, comme les protozoaires, se rapprochent des cellules des animaux. Les autres populations de microbes sont classées dans le règne des procaryotes, car le matériel génétique de leurs cellules ne forme ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m9s)

Les thérapies géniques : espoirs et réalité - Olivier DANOS

La thérapie génique désigne un ensemble d'hypothèses où des gènes sont utilisés pour soigner. L'idée a été formulée dès les années 1960, comme une solution possible pour les maladies génétiques rares et incurables causées par le mauvais fonctionnement d'un seul gène. A l'évidence, si l'on pouvait introduire dans une cellule malade une version du gène en état de marche, il devrait être possible de la guérir. L'ADN devient ici médicament. Le traitement s'attaque directement à la cause de la maladie et non pas à ses symptômes. Les études sur le génome sont aujourd'hui un passage obligé pour notre compréhension des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m43s)

L'histoire

L'histoire en tant que discipline a un long passé oscillant entre le souci littéraire et artistique et l'effort scientifique. Elle ne fait l'objet d'enseignement universitaire que depuis le XIXème siècle. Les conceptions de l'histoire ont été profondément renouvelées dans la première moitié du XXème siècle, en particulier autour de la revue Annales, fondée en 1929. On rappellera en quoi consiste ce qu'on a appelé cette nouvelle histoire. Depuis les années 80 cette conception de l'histoire a été contestée. On a assisté à des retours qu'on essaiera de définir : retour à l'histoire politique, retour de l'événement, retour de l'histoire-récit, retour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m4s)

L'anthropologie en question : altérité ou différence ?

"Un texte du genre ""ethnologique"" est toujours susceptible d'une double lecture. On peut soit y contempler à quel point les autres sont autres, y ressasser l'évidence troublante que ces gens d'ailleurs ou d'autrefois, pourtant nos semblables, ne sont pas comme nous, y éprouver notre étrange incapacité à penser et à sentir comme eux. Soit au contraire y faire l'apprentissage d'un monde différent : considérant que tout monde humain, si étrange qu'il nous paraisse, n'est jamais qu'une variante d'une série de mondes possibles qui inclut nécessairement le nôtre, on établit quelles modifications de nos manières d'agir ou des leurs il faudrait ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m20s)

L'histoire de l'art au tournant

"L'histoire de l'art en tant que discipline entra dans sa phase active de science humaine à peu près au moment où furent fondés les musées. Elle adopta d'emblée elle-même une orientation muséale, ce qui s'explique facilement par le fait que son sujet était constitué des oeuvres anciennes qui étaient présentées dans les musées. Pour être en mesure de classer ces oeuvres, il fallait disposer des noms exacts et de données historiques adéquates. La simple étiquette qu'on apposait à un tableau exposé dans le musée exigeait des informations sur le maître qui en était l'auteur, ainsi que sur la place occupée ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte