Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2635
Conférences

le (24m24s)

Colloque la pluralité interprétative - discussion matinée

CHAIRE DE PHYSIOLOGIE DE LA PERCEPTION ET DE L'ACTIONM. Alain BERTHOZ, ProfesseurSéminaire 2007-2008 sous forme de colloque internationalLA PLURALITÉ INTERPRÉTATIVEFONDEMENTS HISTORIQUES ET COGNITIFS DE LA NOTION DE POINT DE VUE.Organisé avec les Professeurs Brian Stock et Carlo Ossola12 et 13 Juin 2008Amphithéâtre Marguerite de NavarreDiscussion fin de matinéeVoir la liste des vidéos
Voir la vidéo
Conférences

le (24m25s)

Relation de Brettanomyces avec le bois, banc d'essai des principaux procédés de nettoyage

13e Matinée des Oenologues de Bordeaux / "Cherchons la p'tite Brett" Brettanomyces, une levure d’altération bien connue du milieu viticole, trouve d’excellentes conditions de prolifération dans la pratique de l’élevage en barrique. En effet, cette levure prolifère dans les vins peu clarifiés, qui subissent peu de transferts, dont la teneur en SO2 libre passe régulièrement en dessous du seuil critique et dont la température est stable et douce. Néanmoins, on peut aussi rencontrer ces conditions lors d’un élevage en cuve inox. Alors comment expliquer la prolifération accentuée de Brettanomyces lors d’un élevage sous bois ? Au-delà des conditions ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m27s)

Débat autour de la notion de minéralité

15e Matinée des Oenologues de Bordeaux / "Les minéraux, du sol au palais"Pour clore la 15e Matinées des Œnologues de Bordeaux, un débat portant sur la notion de minéralité a été organisé avec les participants suivants : >> Philippe Darriet, Professeur, Institut des Sciences de la vigne et du vin (ISVV)>> Axel Marchal, Maître de conférences, Institut des Sciences de la vigne et du vin (ISVV)>> Rodolphe Wartel, Directeur de la publication, Terre de vins>> Nicolas Guichard, Président de l'Association des Œnologues de Bordeaux
Voir la vidéo
Entretiens

le (24m33s)

CHEZ LBM, ON FABRIQUE DES PRESSES ENSEMBLE.

LBM est une entreprise née juste après la guerre 39/45. Trois techniciens en sont à l'origine. À L'époque, ils fabriquèrent une petite machine-outil, appelée presse hydraulique, pour l'industrie métallurgique. Puis ils ouvrent leur entreprise et développent alors une gamme complète de machines, entre 5 et 100 tonnes. Ils en vendirent des milliers. LBM acquièrt rapidement une renommée dans le monde industriel français : "Il y en avait partout des presses, dans l'automobile, la bijouterie, l'électroménager,... On disait une LBM. Dans les voitures, il n'y avait pas encore de plastique, il fallait partout des presses pour emboutir sertir... À partir des années 80, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte