Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2649
Conférences

le (29m58s)

Le paradoxe herméneutique - Carlo Ossola

CHAIRE DE PHYSIOLOGIE DE LA PERCEPTION ET DE L'ACTIONM. Alain BERTHOZ, ProfesseurSéminaire 2007-2008 sous forme de colloque internationalLA PLURALITÉ INTERPRÉTATIVEFONDEMENTS HISTORIQUES ET COGNITIFS DE LA NOTION DE POINT DE VUE.Organisé avec les Professeurs Brian Stock et Carlo Ossola12 et 13 Juin 2008Amphithéâtre Marguerite de Navarre11h15 Carlo Ossola (Collège de France), Le paradoxe herméneutiqueVoir la liste des vidéos
Voir la vidéo
Conférences

le (32m53s)

Philippe Mongin, Waterloo et les miroirs croisés de l'interprétation

CHAIRE DE PHYSIOLOGIE DE LA PERCEPTION ET DE L'ACTIONM. Alain BERTHOZ, ProfesseurSéminaire 2007-2008 sous forme de colloque internationalLA PLURALITÉ INTERPRÉTATIVEFONDEMENTS HISTORIQUES ET COGNITIFS DE LA NOTION DE POINT DE VUE.Organisé avec les Professeurs Brian Stock et Carlo Ossola12 et 13 Juin 2008Amphithéâtre Marguerite de Navarre14h15 : Philippe Mongin, Waterloo et les miroirs croisés de l'interprétation, de Stendhal à la théorie des jeuxVoir la liste des vidéos
Voir la vidéo
Conférences

le (46m38s)

Demain, l’Université

L’étiolement en France de la conception d’une université comme unique lieu de production du savoir et d’échange, et la conséquente création des grandes écoles, organismes de recherche, IUT…, ont appauvri, en même temps que le sous-financement et le manque d’autonomie, l’université française.Et demain ? L’université devra se construire autour des initiatives à venir. La loi de liberté et d’autonomie, dite loi Pécresse (LRU), sera un premier pas en avant car elle propose du mieux, surtout en matière de budget global, mais ses champs d’action restent encore trop limités : elle ne s’attaque ni au problème des droits d’inscription et de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (4m4s)

Chronique aka, 12 décembre 1989, Motonga, RCA : petit déjeuner et extraction du mal d'une femme enceinte

Une matinée ordinaire à Motonga dans le campement du célébre nganga, devin-guérisseur, Monduwa.0 s Un des fils de Monduwa, âgé de 7-8 ans, prend son petit déjeuner seul en face-à-face avec sa maman Bozanga. Il croque les morceaux de chicouange (farine de manioc cuite à l'étouffée dans des feuilles de bananier) avec ses canines : ses incisives supérieures, taillées en pointe, ne lui servent plus que d'embelissement du sourire. Il doit défendre sa pitance contre un jeune chiot qu'il repousse à coups de coude, et qui, frustré, finit par se gratter le cou énergiquement.1 mn 12 Monduwa prépare des paquets ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte