Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2630
Conférences

le (1h48m48s)

Sport et maltraitance. De l’entraînement à la maltraitance, de la maltraitance à la violence

Sport intensif : Cultures de l’anormalité2ème journées de Psychopathologie du sport5 & 6 juin 2008 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2* Sport et maltraitance. De l’entraînement à la maltraitance, de la maltraitance à la violence- Intervenants : Sabine Afflelou et Greg Décamps (Bordeaux))Résultats préliminaires de l’étude : «Violences sexuelles en milieu sportif »Stéphane Proia (Nîmes) Le crime sportif Philippe Liotard (Lyon)La relation d’emprise. Le cas particulier du conditionnement délétère (grooming) - Président / Modérateur : Pierre Rochcongar (Rennes)L’anormalité du monde sportif peut-elle tout justifier ? Peut-on légitimer le pire au nom de la performance ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h36m3s)

Science et territoires de l'ignorance

Un courant récent d’histoire des sciences, qui s’est parfois donné le nom d’« Agnotologie », a contribué à instruire un regard nouveau sur l’ignorance. Ces travaux ont montré qu’elle pouvait être autre chose que la pure absence de savoir (sens absolu) ou que le simple fait d’être privé de connaissances possédées par d’autres (sens relatif). Si la connaissance peut être produite, dans des processus de recherche bien réglée, elle peut également être détruite, qu’il s’agisse de la faire disparaître du champ public, comme le montrent les ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h3m11s)

Demain, l’écriture

Comment définir l’écriture aujourd’hui ? C’est à cette question que tente de répondre Clarisse Herrenschmidt en apportant des exemples explicites de la transformation majeure de l’écriture et des signes dans les 20 dernières années avec l’émergence des nouvelles technologies et l’usage de plus en plus diffus de l’ordinateur. Cette révolution graphique se traduit par la transformation de l’écriture en information: à un caractère ou une police correspond un nombre traduit par la machine. Contrairement au langage humain, le langage informatique n’est pas ambigu; il est le produit de la logique informatisée et permet par un ensemble écrit de caractères, de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (49m55s)

La démocratie demain

La démocratie française est en crise et pour cause : depuis plusieurs années l’abstentionnisme électoral s’accroit, l’extrémisme trouve un plus large public et la pression du pouvoir médiatique et associatif (associations et syndicats confondus) se renforce. Le modèle de la démocratie représentative est mis à mal mais est-il pour autant un système dépassé ?Pour Alain Juppé, il ne fait aucun doute que non, la solution est dans un plus juste équilibre de la démocratie. Il faut accorder une place de choix au débat, au dialogue et à la concertation et promouvoir le modèle d’une démocratie participative. Mais ce nouveau modèle ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h29m39s)

MARTIAL POTIER, ANCIEN OUVRIER QUALIFIÉ SUR PRESSES PLIEUSES CHEZ CASE PUIS FORMATEUR AU GRETA

Après l’obtention, au Lycée Henri Brisson, d’un CAP puis d’un Brevet Technique de chaudronnier et d’un CAP de soudeur, Martial Potier intègre l’entreprise vierzonnaise CASE en 1976 en qualité de soudeur. D’abord soudeur sur cabine, il est vite dirigé vers la soudure au chalumeau, avant d’être préposé pendant vingt ans au travail sur presse-plieuse qu’il qualifie de « travail de bagnard ». L’entretien est l’occasion de nous expliquer en quoi consistait précisément ce travail. Il en profite pour évoquer l’évolution des conditions d’hygiène et de sécurité au travail, les cadences à tenir, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h46m25s)

MICHEL BLOT, ANCIEN TOURNEUR SUR MÉTAUX CHEZ CASE (ENTRETIEN 2, PARTIE 1)

Après l’obtention de son certificat d’étude, Michel Blot intègre le collège d’enseignement technique Henri Brisson pour apprendre le métier de tourneur sur métaux. Son CAP en poche, il est recruté le 3 juillet 1966 par la société Case à Vierzon qui l’avait parrainé pendant son apprentissage. Exerçant au départ comme tourneur sur métaux, il travaille sur de nombreuses pièces détachées et de rechange pour les tracteurs et les presses à paille datant de l’époque de la Société Française de Machinisme Agricole. Il s'impliquera à plus d'un titre dans l'entreprise.Dans ce deuxième entretien, Michel Blot revient sur la création d'une association ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (53m14s)

MICHEL BLOT, ANCIEN TOURNEUR SUR MÉTAUX CHEZ CASE (ENTRETIEN 2, PARTIE 2)

Après l’obtention de son certificat d’étude, Michel Blot intègre le collège d’enseignement technique Henri Brisson pour apprendre le métier de tourneur sur métaux. Son CAP en poche, il est recruté le 3 juillet 1966 par la société Case à Vierzon qui l’avait parrainé pendant son apprentissage. Exerçant au départ comme tourneur sur métaux, il travaille sur de nombreuses pièces détachées et de rechange pour les tracteurs et les presses à paille datant de l’époque de la Société Française de Machinisme Agricole. Il s'impliquera à plus d'un titre dans l'entreprise.La seconde partie de ce deuxlème entretien est l’occasion de revenir sur ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte