Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 7537
Label UNT Documentaires

le (8m0s)

Transformation d'une dérivation urinaire non continente

Les auteurs présentent les aspects techniques de la transformation d'une urétérostomie cutanée transigmoïdienne en poche de Kock chez un jeune patient de 27 ans. Ce patient présentait une exstrophie vésicale opérée à l'âge de 3 ans avec dérivation urinaire dans le rectum modifiée 8 ans plus tard en urétérostomie cutanée transcolique. L'implantation urétérale bilatérale était réalisée avec dispositif anti-reflux sur le colon sigmoïde. Cela a autorisé la conservation du montage colique comme segment efferent de la poche de Kock (anastomose iléo-colique). L'orifice de stomie initiale a été conservé, le résultat fonctionnel à 3 mois est montré. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (6m0s)

Burch par coelioscopie

Le Burch est l'intervention de référence en matière d'incontinence urinaire d'effort. Les interventions type Stamey et Raz se font sans cicatrice abdominale importante et sans dissection de Retzius mais leurs résultats n'ont pas la pérénité du Burch dans le temps. L'intervention coelioscopique permet de supprimer les inconvénients de la laparotomie et d'assurer les mêmes résultats à distance. Nous avons opté pour la voie trans-péritonéale : mise en place d'un trocard de 10 à l'ombilic en open-coelioscopie puis trocard de 10 en fosse iliaque droite et deux trocards de 5 : l'un sus pubien, l'autre en fosse iliaque gauche. Incision du ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (9m0s)

Promontofixation par double bandelette sous coelioscopie

Après vingt interventions coelioscopiques et périnéales pour prolapsus génital associant une promontofixation par une bandelette antérieur, un Burch et une périnéorraphie postérieure, nous sommes passés à une technique par voie uniquement coelioscopique que nous avons réalisée cinq fois à ce jour comportant : une hystéroscopie subtotale avec ou sans annexectomie si l'utérus est encore en place, une dissection intervésico vaginale puis intervésico rectale menée jusqu'aux releveurs. La mise en place de deux bandelettes de prolène fixées par des fils, la résection du péritoine des fosses latéro-rectales, la fixation des deux bandelettes au promontoire par deux points, une péritonisation haute type ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (8m0s)

Localisation scrotale d'une maladie de Launois et Bansaude

La lipomatose symétrique bénigne décrite par LAUNOIS et BENSAUDE en 1898 est caractérisée par une accumulation de masses lipomateuses de distribution essentiellement cervico-facio-tronculaire. La localisation au scrotum n'a jamais été décrite dans la littérature. Un homme de 31 ans, éthylique chronique, opéré deux ans auparavant d'une localisation cervicale, présente une importante localisation au niveau des bourses rendant sa vie sociale et génitale très invalidante. L'intervention plastique réalisé détaille les différents temps opératoires (incision hémi-circulaire sous la racine de la verge pour faciliter l'accès à la région bulbo-spongieuse, libération des cordons spermatiques et des testicules, dissection de la lipomérie du corps ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (8m0s)

Aspects techniques de la surrénalectomie par lomboscopie (droite et gauche)

La technique de laparoscopie lombaire pour la surrénalectomie est rapportée depuis 1992, et ne cesse de réunir les adhésions des chirurgiens concernés et des endocrinologues. Ici sont présentés les différents temps de la procédure utilisée depuis 18 mois, avec un abord rétropéritonéal lombaire gauche ou droit, qui permet un accès facile à la surrénale : - installation du patient sur table (position de lombotomie exagérée), - création et effondrement digital de l'espace rétropéritonéal après incision musculo-aponévrotique entre la pointe de la 12ème côte et l'aile iliaque, suivi de la mise en place du trocard d'open-coelio. (Origin*) pour l'optique-caméra, - 3 ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (8m0s)

La néo-vessie de Hautmann : les principales étapes

Après une cystoprostatectomie radicale, les nombreuses techniques de remplacement vésical sont toutes validées. L'expérience menée depuis 1994 avec la technique de Hautmann chez 30 patients, nous est apparue plus satisfaisante sur la continence (notamment nocturne). Le film montre les différents temps de l'intervention : 1. Prélèvement de 60 cm d'iléon, rétablissement de la continuié aux pinces mécaniques, 2. Confection du réservoir en le configurant en W, 3. Ouverture du grêle et fermeture du plan postérieur en surjets, 4. Création du néocol qui va s'implanter sur l'urètre. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (5m0s)

Exérèse limitée d'une tumeur du gland avec plastie uréthrale associée

Le cas présenté est une tumeur épidermoïde bien différenciée de la face dorsale du gland développée sur une maladie de Bowen prétraitée à 2 reprises. Le film montre la procédure chirurgicale consistant en une exérèse limitée de la tumeur sous couvert d'un examen extemporané confirmant le caractère carcinologique du geste. L'intervention réalisée sous garrot pénien, est complétée par un repositionnement de la partie distale de l'urètre disséqué, vers la face ventrale du gland (position quasi dorsale du méat sténosé en raison des traitements préalables). Le résultat cosmétique est présenté après 1 mois de cicatrisation. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (5m0s)

La dissection de la veine surrénalienne en lomboscopie : la clé de la surrénalectomie

La technique de surrénalectomie lomboscopique passe par un apprentissage du repérage des différentes structures en présence. L'abord rétropéritonéal débute par la dissection de la face postérieure du rein et de la veine rénale, surtout à gauche où se jette la veine surrénalienne. Le film montre essentiellement ce temps d'exposition et de dissection prudente des vaisseaux, qui autorise une ligature précoce sur deux clips de la veine surrénalienne et sa section, facilitant ainsi la suite de l'exérèse. Cette technique est utilisée systématiquement à gauche comme à droite où la veine très courte peut être rapidement clippée, ce qui rend l'intervention moins ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (15m0s)

Prolapsus du rectum : opération d'Orr-Loygue par coelioscopie

L'intervention d'Orr-Loygue pour prolapsus du rectum consiste à réascensionner le rectum prolabé dans l'enceinte pelvienne puis d'éviter la récidive du prolapsus en fixant les parois latérales du rectum au promontoire à l'aide de bandelettes de dacron. L'efficacité de ce procédé en chirurgie traditionnelle est depuis longtemps démontrée. Réaliser l'intervention par coelioscopie améliore nettement le confort post-opératoire pour le malade, limite donc la durée d'inactivité (ou d'activité très réduite) post-opératoire elle-même source de complications chez des malades souvent âgés. La vidéo illustre les différents temps opératoires. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (9m0s)

Occlusion sur bride chez l'enfant - Traitement laparoscopique

Le film montre un cas de traitement d'une occlusion aiguë du grêle sur bride chez une fille de 12 ans opérée en période néonatale d'une atrésie duodénale. Au cours de cette intervention, une omentectomie a été pratiquée après extériorisation. L'occlusion aiguë du grêle sur bride représente l'indication laparoscopique idéale mais en pratique les résultats sont assez décevants : sur 9 cas opérés, seuls 5 ont pu être traités par voie laparoscopique, Le risque majeur est celui de perforation intestinale : il faut donc utiliser impérativement la technique Open pour le 1er trocart, exiger une bonne curarisation et des pressions élevées ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte