Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1032
Conférences

le (45m57s)

La fresque de la Villa des Mystères à Pompéi

À Pompéi, la grande fresque de la Villa des Mystères est à juste titre célèbre, à la fois par la beauté des personnages et par le mystère entourant la signification religieuse des scènes. Cette fresque, peinte sans doute en 70 av. J.-C., comporte 29 personnages grandeur nature, hommes, femmes, enfants, se livrant à des rituels. Pour beaucoup d’interprètes, il s’agit de l’évocation de l’initiation de la maîtresse de maison aux mystères dionysiaques. Les couleurs des vêtements, les expressions des visages, l’importance des objets rituels, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m20s)

Un exploit technique sous le règne de Constance II : l’installation d’un deuxième obélisque dans le Grand Cirque

Les obélisques égyptiens de Rome ont une fonction symbolique qui sera développée au cours de la Nocturne, mais leur démontage en Egypte, leur transport et leur érection à Rome représentent aussi un exploit technique qui témoigne de la puissance romaine. Sur la spina (l’arrête centrale autour de laquelle tournent les chars) du Grand Cirque de Rome, il y avait deux obélisques, l’un provenant d’Héliopolis (obélisque de Ramsès II) et érigé par Auguste, aujourd’hui piazza del Popolo à Rome, l’autre provenant de Karnak (obélisque de Toutmosis III), ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m10s)

Le culte de Mithra

Mithra est une divinité indo-iranienne, arrivée tard dans le monde romain, probablement par l’intermédiaire des armées, dans lesquelles ce culte était particulièrement populaire. La première attestation date du Ier siècle ap. J.-C., mais, jusqu’au IVe siècle ap. J.-C., ce culte va connaître un extraordinaire développement, surtout dans la partie occidentale de l’Empire. A Rome, plus de quarante sanctuaires à Mithra (Mithraeum) ont été repérés, dix-huit à Ostie. Leur nombre devait être en réalité beaucoup plus important. Le culte de Mithra restera toujours un « culte à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m33s)

L’amour à Rome

Le temple de Vénus et de Rome était le plus grand temple de la Rome antique et cela n’a rien d’étonnant quand on connaît les liens qui unissent la déesse de l’amour et la ville éternelle. Ce sont d’abord des liens mythologiques puisqu’Énée, le chef troyen à l’origine de la légende fondatrice de Rome, est lui-même fils de la déesse Aphrodite (assimilée plus tard à Vénus par les Romains) et du mortel Anchise. La famille des Iulii, à laquelle appartiennent notamment César et Auguste, prétendait descendre ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte