Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1827
Entretiens

le (1h35m0s)

L'arménien occidental : une langue de diaspora

Anaïd Donabedian-Demopoulos est professeur d'arménien à l'INALCO. Docteur en sciences du langage et professeur des universités, elle est aussi directrice de la formation Master à l'INALCO ainsi que responsable du Cercle de Linguistique de cette même institution. Son travail de recherche est consacré à la dialectologie arménienne, aux questions de typologie aréale des langues de la zone Anatolie-Iran-Caucase et à la lemmatisation de l'arménien occidental par le biais de la linguistique de corpus. Vous pouvez visiter le site personnel de Anaïd Donabedian-Demopoulos
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h35m1s)

Le plan du métro de Mexico

En utilisant les outils d’une géographie historique et culturelle, située au croisement de plusieurs disciplines et de plusieurs méthodologies, le but de ce séminaire est d’analyser les modes de perception et de représentation de l’espace qui influent sur l’organisation et l’aménagement des territoires urbains, plus particulièrement en Europe et en Amérique latine, mais aussi dans d’autres aires culturelles (Asie, Afrique). Alain MUSSET est directeur d'études à l'EHESS où il dirige la formation "Étude Comparative du Développement". Ses travaux de recherche portent sur la ville et les sociétés urbaines en Amérique latine, dans une perspective géohistorique fondée sur la prise ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m9s)

Histoire(s) de l'ergonomie (4/7) - La démultiplication des domaines de l'ergonomie

Cette quatrième partie « La démultiplication des domaines de l’ergonomie » représente une partie importante de la Grande Leçon Histoire(s) de l’ergonomie car elle parcourt plus d’une dizaine de domaines où l’ergonomie s’est développée. Elle montre que l’ergonomie gagne tous les secteurs du travail et de la vie sociale, s’intéresse à la fois aux produits et à l’industrie, étudie l’activité et les usages... A partir des travaux ergonomiques initialement menés dans le secteur de l’aviation, cette parie fait un panorama de quelques sous-disciplines de l’ergonomie parmi lesquelles : l’ergonomie dans l’aviation, l’ergonomie des consignes, instructions et documents, l’ergonomie informatique, l’ergonomie du ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m16s)

JOSÉ ANTONIO, ANCIEN OUVRIER DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE ET DE L'ENTREPRISE BMS À SANCOINS (CHER)

Originaire du Portugal, José Antonio est né en 1946 dans un milieu paysan. À l'adolescence, il est embauché dans le secteur du bâtiment. Il arrive en France en 1970 après son service militaire. Il travaille d'abord dans une usine de fabrication de fosses septiques (Sancoins) puis dans une entreprise de maçonnerie (Bourges). Il est ensuite recruté à la tuilerie de Grossouvre comme ouvrier à la fabrication. Il y reste de 1971 à 1978. Il retournera ensuite à Sancoins, jusqu'à sa retraite, travailler à la fabrication de fosses septiques. Au cours de l'entretien, José ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h35m19s)

"Noirs éclats / Or cruel", autour de l'œuvre de Sylvain George

NOIRS ECLATS   /  OR CRUEL : la rencontre de l'initiative "Non-lieux de l'exil" (Collège d'études mondiales, FMSH) du 20 novembre (16h-19h)  consacrée à l'oeuvre du réalisateur Sylvain George, en sa présence a eu lieu exceptionnellement à la Fondation Calouste Gulbenkian. Le réalisateur a présenté les extraits des films suivants : "Ils nous tueront tous" (2009) "Les Eclats (ma gueule, ma révolte, mon nom)" (2011) "Les nuées (My mama's face)" (2012) Cinéaste et écrivain, formé en philosophie, droit et sciences politiques, Sylvain George réalise depuis 2006 des films radicaux, poétiques, politiques et expérimentaux, sur la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m22s)

PIERRE DUMAY, ANCIEN OUVRIER À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Cet entretien enregistré à la Guerche-sur-l’Aubois au CIAP la Tuilerie est l’occasion pour Pierre Dumay de nous raconter son parcours personnel et professionnel. Né en 1935 à Thaumiers, commune située au sud de Dun-sur-Auron, il s'établit à Bannegon au début des années 1940 avant d'habiter Grossouvre à partir de 1947. Dans ce dernier village, ses parents tiendront une épicerie. Par la suite, son père se fait embaucher à la tuilerie de Grossouvre d’abord en tant que manœuvre puis au four et y restera jusqu’en 1950. Pierre Dumay lui-même y travaille un an ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte