Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 2125
Label UNT Conférences

le (1h20m25s)

Le cerveau : de la biologie moléculaire aux sciences cognitives

L'apport de multiples disciplines de recherche, qui incluent la biologie moléculaire, la physiologie nerveuse, les sciences du comportement et l'anthropologie, converge vers une conception synthétique des fonctions supérieures du cerveau de l'homme, qui s'inscrit dans l'emboîtement de multiples évolutions au niveau des gènes, du réseau neuronal, de l'expérience individuelle et des acquis socioculturels.
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h8m38s)

Conceptions et représentations de la ville dans les cultures française et italienne

Patrizia INGALLINA est architecte-urbaniste, maître de conférences HDR à l'Institut d'Urbanisme de Paris et professeur associé au Politecnico de Turin. Elle a la responsabilité des travaux dans le cadre de l'axe « Représentations, projet urbain et programmation » du C.R.E.T.E.I.L (Centre de Recherche sur l'Espace, les Transports, l'Environnement et les Institutions Locales). Patrizia Ingallina s'intéresse à la manière dont les cultures française et italienne (aussi bien dans le jeu des institutions que dans le système d'idées et dans la perception des habitants) conçoivent et se représentent la ville et les modes d'intervention sur elle, dans une optique de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h1m2s)

Le théâtre, de la pratique à la théorie

Denis GUENOUN nous parle, dans cet entretien, de ses expériences de mise en scène qu'il a pratiquées avec différentes troupes de théâtre. Il nous fait part de ses pratiques, de ses réflexions sur l'écriture théâtrale et nous explicite le théâtre en général.Denis GUENOUN est agrégé de philosophie et professeur de littérature française (théâtre) à l’Université de Paris IV-Sorbonne depuis septembre 2000. Il est également auteur, comédien, musicien et metteur en scène. Il fonde et anime la compagnie "l'Attroupement" de 1975 à 1982, puis celle du "Grand Nuage de Magellan" de 1982 à 1990. De 1986 à 1990, il exerce ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m44s)

Politiques de l'exil - Deuxième partie

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (27m24s)

Role du trafic membranaire dans la morphogenèse neuronale

Le trafic membranaire est à la base des processus sécrétoires des cellules neuronales et non-neuronales mais son rôle dans l'établissement dans la différenciation neuronale est encore mal établi. Notre objectif est de comprendre comment le trafic membranaire, plus particulièrement l'exocytose et l'endocytose, participent à la morphogenèse neuronale. L'importance des protéines SNAREs dans l'exocytose et dans chaque étape du trafic membranaire est maintenant bien établie. Dans les neurones, la voie d'exocytose des vésicules synaptiques, responsable de la libération des neurotransmetteurs, met en jeu la protéine vésiculaire synaptobréviné 2 (ou VAMP 2, un v-SNARE) qui forme un complexe avec ses SNAREs cibles ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m4s)

Trois leçons de sociologie (1) Sur le travail de terrain

"Sur le travail de terrain" constitue le premier volet d'une série de trois programmes construits à partir des interventions de Howard S. Becker et de Eliot Freidson. Ce système de "master class" est encore peu fréquent en sciences sociales en France et comportait donc une part d'incertitude, à laquelle s'ajoutait l'organisation de séances autour de deux sociologues très connus : ils sont, certes, issus de la même tradition théorique (l'école de Chicago), mais ils pratiquent la sociologie de manière assez dissemblable. L'ancienne connivence et la profonde amitié qui unissent ces deux chercheurs ont permis de mener à bien l'opération. Ce ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (45m56s)

La société à l'aube du XXIème siècle : Introduction

La société à l'aube du XXIème siècle : Introduction Ce programme est l'introduction d'un cours de sociologie construit en quatre chapitres, sur « La société à l'aube du XXIème siècle ». Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d'aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais, de quatre approches possibles « la société des individus », « la société post-moderne », « la société du risque », « la société sans qualités » – et celui des travaux sociologiques et/ou philosophiques de bon nombre d'auteurs, tels ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (24m26s)

« Nach dem Loop : Leben » : Interview mit dem Lyriker und Slammer Bas Böttcher / Roberto Di Bella

Chanteur, rappeur, slameur, poète, Bastian Böttcher a commencé sa carrière en introduisant le rap et ses éléments poétiques dans la scène allemande du hip hop. Des études à l’université du Bauhaus à Weimar l’ont initié à toutes les technologies des médias et de la mise en espace. Ce « poète de la scène » né en 1974 à Brême fut d’ailleurs l’heureux vainqueur de la toute première compétition de slam germanophone qui eut lieu en 1997. Depuis 2001, Bastian « Bas » Böttcher sillonne le monde en tant que poète et récitant. Il est monté sur scène avec les grands ...
Voir la vidéo
Reportages

le (28m43s)

Les charbonniers de l'Antola [version italienne, extraits]

Le Val Vobbia est une vallée encaissée de l'Apennin ligure, située à une trentaine de kilomètres au Nord-Est de Gênes, en Italie. À la fin des années 1920, l'économie était basée sur un système agro-sylvo-pastoral où l'exploitation de la forêt était essentiellement consacrée à la production de charbon de bois, une des productions qui pouvait le mieux s'exporter. Les derniers charbonniers ont poursuivi leur activité de façon traditionnelle jusqu'à la fin des années 1950. Le paysage forestier actuel ne peut se comprendre sans tenir compte de la longue histoire de la production de charbon. Aujourd'hui, le vieillissement des arbres, l'abandon ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte