Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 725
Conférences

le (2h19m54s)

Classes populaires et organisations militantes. Session 2

Journées d'étudesClasses populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.Session 2 Usages populaires etrapport aux institutions politiquesDiscussion : Tania Navarro (CURAPP-ESS)Marion Carrel (CeRIES/Université Lille 3), Jérémy Louis (LAVUE/Université Paris OuestNanterre) et Aurélien Pidoux (Membre de la coordination "Pas sans nous"), La coordination "Pas Sans Nous". Une nouvelle forme de lobbying politique des quartiers populaires ?Vianney Schlegel (CLERSE/ UniversitéLille 1), L’engagement militant d’un collectif de sans-abris lillois : la maitrise du droit comme moyen d’action.Cyrille Rougier (GRESCO/Université deLimoges), Défiance et conformisme. La mise à distance du politique dans une association de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h30m0s)

Classes populaires et organisations militantes. Session 1, 2ème partie

Journées d'étudesClasses populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.Session 1 Travail politique, travailde socialisation politiqueDiscussion : Camille Hamidi (Triangle/Lyon 2)et Mathilde Pette (CLERSE/CERAPS)Étienne Pingaud (ISP/Université de Nanterre), Le travail politique des militants associatifs deterrain. Encadrement des quartiers et socialisation à la politiqueBenjamin Moallic (EHESS/CESPRA),"L'ongéisation des mouvements sociaux" ou la reconversion des rapports entre militants révolutionnaires et bases populaires en Amérique centrale. 
Voir la vidéo
Conférences

le (23m55s)

LES « SANS PAPIERS », DES MIGRANTS PAS COMME LES AUTRES ? (1) Introduction générale

On les appelle les « sans papiers », comme s’il s’agissait d’un statut, comme si les hommes et les femmesqu’on désigne ainsi n’avaient pas tous les papiers, sauf le seul qui leur permettrait d’être des citoyen-ne-sà part entière, issu-e-s de l’immigration, avec tout ce que cela implique comme discriminations (travail,logement etc.), mais citoyen-ne-s malgré tout. Et pourtant, ces « sans papiers », comme on les appelle,participent à la vie de la cité, par leur travail, par les loyers et taxes diverses auxquelles ils et elles sontassujetties, mais aussi par leur engagement au sein de collectifs ou en convergence avec des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m12s)

LES « SANS PAPIERS », DES MIGRANTS PAS COMME LES AUTRES ? (5) Portraits de sans papiers

On les appelle les « sans papiers », comme s’il s’agissait d’un statut, comme si les hommes et les femmesqu’on désigne ainsi n’avaient pas tous les papiers, sauf le seul qui leur permettrait d’être des citoyen-ne-sà part entière, issu-e-s de l’immigration, avec tout ce que cela implique comme discriminations (travail,logement etc.), mais citoyen-ne-s malgré tout. Et pourtant, ces « sans papiers », comme on les appelle,participent à la vie de la cité, par leur travail, par les loyers et taxes diverses auxquelles ils et elles sontassujetties, mais aussi par leur engagement au sein de collectifs ou en convergence avec des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h58m38s)

LES « SANS PAPIERS », DES MIGRANTS PAS COMME LES AUTRES ? (6) Convergences des luttes

On les appelle les « sans papiers », comme s’il s’agissait d’un statut, comme si les hommes et les femmesqu’on désigne ainsi n’avaient pas tous les papiers, sauf le seul qui leur permettrait d’être des citoyen-ne-sà part entière, issu-e-s de l’immigration, avec tout ce que cela implique comme discriminations (travail,logement etc.), mais citoyen-ne-s malgré tout. Et pourtant, ces « sans papiers », comme on les appelle,participent à la vie de la cité, par leur travail, par les loyers et taxes diverses auxquelles ils et elles sontassujetties, mais aussi par leur engagement au sein de collectifs ou en convergence avec des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m37s)

Le saut dans la foi. Du vide vers le plein: dimensions des croyances fanatiques contemporaines. (1ère partie)

Série de séminaires : l’antisémitisme dans une perspective comparative   ISGAP/GSRL série de séminaires 2014/2015 “L’antisémitisme contemporain en France” L’anti-judaïsme, ou le terme controversé propagé dans les années 1870 par Wilhelm Marr, l’antisémitisme, est l’une des plus complexes et souvent troublantes, formes de haine. Il couvre l’histoire, infecte des sociétés différentes, des mouvements religieux et philosophiques et même des civilisations. Au lendemain de la Shoah, certain-e-s soutiennent que l’antisémitisme illustre les limites des Lumières et de la modernité même. Des manifestations d’antisémitisme émergent dans de nombreux récits fondés sur des idéologies et sur des identités construites d’appartenance ...
Voir la vidéo
Conférences

le (36m16s)

Le saut dans la foi. Du vide vers le plein: dimensions des croyances fanatiques contemporaines. (2ème partie)

Série de séminaires : l’antisémitisme dans une perspective comparative   ISGAP/GSRL série de séminaires 2014/2015 “L’antisémitisme contemporain en France” L’anti-judaïsme, ou le terme controversé propagé dans les années 1870 par Wilhelm Marr, l’antisémitisme, est l’une des plus complexes et souvent troublantes, formes de haine. Il couvre l’histoire, infecte des sociétés différentes, des mouvements religieux et philosophiques et même des civilisations. Au lendemain de la Shoah, certain-e-s soutiennent que l’antisémitisme illustre les limites des Lumières et de la modernité même. Des manifestations d’antisémitisme émergent dans de nombreux récits fondés sur des idéologies et sur des identités construites d’appartenance ...
Voir la vidéo
Conférences

le (18m15s)

Le saut dans la foi. Du vide vers le plein: dimensions des croyances fanatiques contemporaines. (3ème partie)

Série de séminaires : l’antisémitisme dans une perspective comparative   ISGAP/GSRL série de séminaires 2014/2015 “L’antisémitisme contemporain en France” L’anti-judaïsme, ou le terme controversé propagé dans les années 1870 par Wilhelm Marr, l’antisémitisme, est l’une des plus complexes et souvent troublantes, formes de haine. Il couvre l’histoire, infecte des sociétés différentes, des mouvements religieux et philosophiques et même des civilisations. Au lendemain de la Shoah, certain-e-s soutiennent que l’antisémitisme illustre les limites des Lumières et de la modernité même. Des manifestations d’antisémitisme émergent dans de nombreux récits fondés sur des idéologies et sur des identités construites d’appartenance ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte