Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 728
Conférences

le (25m35s)

Colloque "Elle fête ses 70 ans" - 2 Sophie Chapdelaine de Montvalon, “ELLE et Prisunic, 1949-1969

Sophie Chapdelaine de Montvalon, “ELLE et Prisunic, 1949-1969. Une Mafia du style? Approche d’un écosystème de la mode à travers le prisme de la médiation. Qu’est ce que le style à l’heure du prêt à porter? La problématique de la robe toute faite à travers Prisunic: 60 magasins en 1939; 200 en 1955 ; 350 en 1969: il est la plus grande puissance d’achat en Europe (8000 références de produits) Combat de Prisunic dans les 1950s: supprimer la laideur de la confection avec pàp. La politique de style du magazine ELLE et de Prisunic dans les ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (25m33s)

Session 8 - Représentations - Keivan Djavadzadeh

Présidence : Nasima Moujoud Marion Dalibert : « Des masculinités ethnoracialisées. Rappeurs et rappeuses dans le Monde, Libération et le Figaro (2000-2014) ». Keivan Djavadzadeh : « Gangstresses and Bitches First ! Quelle esthétique pour la scène gangsta- rap féminine ? ». Célia Sauvage : « Politique du regard et représentations alternatives du “female gaze” dans les clips de hip hop féminin américains ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (25m30s)

Session 4. Authenticités - Claire Lesacher

Présidence : Hyacinthe Ravet  Claire Lesacher : « Se dire “rappeuse” ou non : des positionnements discursifs qui engagent des enjeux de catégorisation de l’activité musicale et des enjeux de genre ».  Peter Reimer : « Changement d’authentification des “Blocks” aux “Cités D’Or” ».  Corentin Roquebert : « “Faire du rap de”. Analyse du lexique d’autodéfinition du rap ».  Virginie Brincker : « Héritages de Césaire, Fanon et Glissant : stratégies d’authentification et processus identitaires ».
Voir la vidéo
Séminaires

le (25m23s)

Session 5. Expériences musicales - Jean Evenson Lizaire

Présidence : Stéphanie Molinero François Debruyne : « Présence et écoute du rap en public : une banalisation inachevée ». Florence Eloy (et Thomas Legon) : « Les formes de distinction parmi les jeunes auditeurs de rap : d’une sociologie de la consommation à une sociologie de la réception ». Pauline Guérin : « La “conversation d’amateurs” de rap : légitimations et illégitimations des pratiques culturelles des femmes ». Jean Evenson Lizaire : « Raisons et liaisons du rap : comment se construit le feeling du mélomane et du rappeur pratiquant ? ».
Voir la vidéo
Conférences

le (25m9s)

Colloque "Elle fête ses 70 ans" - 8 Reisa Klein et Michele Martin, Carleton University, “ Histoire biculture-ELLE au Canada”

Reisa Klein  et Michele Martin, Carleton University, “ Histoire biculture-ELLE au Canada”Le corps n’est pas seulement un objet physique mais aussi  un objet culturellement construit ELLE constitue un cadre réglementaire qui naturalise les inégalités de sexe et de genre Concept de performativité ELLE Québec 1988 ELLE Canada 2001 Différences et similarités entre elle québec et elle canada
Voir la vidéo
Conférences

le (25m4s)

Présentation des situations nationales - France Présentation des résultats du projet Européen IR-MultiLing

Relations professionnelles et multilinguisme au travail Quels enjeux? Quelles actions?Dans presque tous les pays européens, les syndicats de salariés et les employeurs sont confrontés à une présence grandissante de travailleurs, immigrés ou même citoyens du pays, ne parlant pas la langue nationale couramment ou ne la parlant pas du tout, préférant souvent, lorsque cela est possible, communiquer entre eux dans leur langue d’origine. En matière de relations sociales, les conséquences de cette présence croissante du multilinguisme au travail restent largement inexplorées. Une littérature peu abondante rend compte des tentatives des multinationales en matière d’adoption d’une langue de travail universelle ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte