Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 150
Conférences

le (1h40m55s)

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 3

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m49s)

Géopolitique du patrimoine ; Perspectives croisées Chine-Afrique

Increasing State and local community interest in Intangible Cultural Heritage (ICH) highlights, as with other UNESCO programmes, the stakes that now crystallize different acceptations of the notion of heritage and the recomposition of related “tradition” and “modernity” paradigms. New players like the Popular Republic of China are emerging, and what might more generally be referred to as a “geopolitics of heritage” is taking form. Following the seminars held under the auspices of the ANR “Chinese Cultural Spaces in Africa” activities since 2012, this panel aims both to continue to share the (re)constructions, implications and recompositions of processes of patrimonialization in ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h43m29s)

Ça coûte combien, un migrant ?

 Séminaire de la Chaire Exil et migrationsInvité : Xavier Chojnicki, économiste, Université de Lille 3"Il est couramment admis dans le débat que la France ferait face à une véritable pression migratoire, que l’immigration constituerait une cause des pressions à la baisse sur les salaires des français, que les immigrés déroberaient l’emploi des français et qu’ils profiteraient massivement de notre protection sociale généreuse. Et pourtant, face à ces a priori, l’immigration est loin d’être évaluée par les économistes comme un fardeau pour les économies d’accueil. L'ambition ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h43m38s)

La ville migrante

Séminaire de la chaire "Exil et migrations" d'Alexis Nuselovici Quelle qu’en soit l’origine et la légitimité, le terme de jungle est venu véhiculer sur les campements de migrants des images et des idées de désordre et de sauvagerie. Or, l’observation montre qu’il n’en est rien et qu’à l’exemple d’autres phénomènes d’habitat marginal – les favellas, par exemple – un autre type d’urbanisation originale y émerge et organise le quotidien. A l’oeuvre dans les campements comme dans les quartiers urbains investís par les exilés. Les migrants habitent ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h46m41s)

C’est quoi, un réfugié ?

« Si elle se noie, c’est une réfugiée. Si elle flotte, c’est une migrante économique. »Conférence de Karen Akoka, sociologue et maîtresse de conférence en science politique à l’Université Paris-Ouest Nanterre et chercheuse à l’Institut des Sciences Sociales du Politique (ISP), dans le cadre de la Chaire « Exil et migrations » dirigée par Alexis Nuselovici (Nouss).« Le terme parapluie “migrant” ne suffit désormais plus pour décrire l’horreur qui se déroule en mer Méditerranée » déclarait Al Jezzirah, dans le courant du mois d’aout 2015. En annonçant qu’il n’utiliserait désormais plus que le ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h49m6s)

Dessine-moi un migrant

 Première séance du séminaire de la Chaire "Exil et migrations" animée par Alexis Nuselovici (Nouss), AMU/Collège d'études mondiales.Alexis Nuselovici (Nouss). Le petit prince demandait à l’aviateur de lui dessiner un mouton en sachant ce qu’il espérait voir. Les opinions publiques européennes voudraient des migrants qu’ils ressemblent à ce qu’elles imaginent mais les arrivants déjouent leurs attentes. Et leurs gouvernements, comme l'aviateur, sont en panne. Pour cause de guerre ou de misère, pour des raisons politiques, économiques, voire environnementales, des étrangers veulent venir vivre en Europe. Un ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h49m49s)

Sauver les migrants, est-ce de l’humanitaire ?

Table ronde autour de l’action de SOS MéditerranéePeut-on dire que l’intervention auprès des migrants, avec pour cas d’étude leur sauvetage en mer tel que pratiqué par SOS Méditerranée, relève de l’humanitaire, quelle qu’en soit la définition (juridique, philosophique ou militante) ? Certes, il s’agit d’une action dont les motifs dépassent le politique pour se nourrir de l’éthique mais elle ne revendique pas un droit d’ingérence territoriale puisqu’elle est effectuée dans les eaux internationales et, en outre, elle vise tous les migrants, sans distinction d’appartenance ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte