Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 150
Conférences

le (2h12m41s)

Langages de l’exil IV

Cette séance est consacrée à l’oeuvre de Nurith Aviv et plus précisément à son film « D’une langue à l’autre », projeté lors de la rencontre, en sa présence. L’hébreu qui, pendant des siècles, fut une langue sacrée, langue d’écriture et de prière, est désormais une langue du quotidien en Israël. Mais si cet hébreu a pu s’imposer en quelques décennies cela n’a pas toujours été sans violence envers les langues parlées avant. Neuf personnes – poètes, chanteurs, écrivains – évoquent la relation entre l’hébreu et l’autre langue, la langue de leur enfance, dont ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m48s)

Héritages et survivances de Jacques Derrida. Ouverture du colloque et séance du matin - 6 novembre 2014

Héritages et survivances de Jacques Derrida, pour dire ce qui arrive à sa pensée et à son oeuvre, tout autant que ce qui en provient, et qui revient et reviendra. Dix ans après la mort du philosophe, les héritages de Jacques Derrida portent en eux plus d’un secret et plus d’un esprit. Leur réserve d’inconnu, au delà de tout héritage comptable, doit être aujourd’hui réaffirmée, réinterprétée, maintenue en vie. Le désir testamentaire, inscrit dans le titre de notre colloque, au-delà d’un certain deuil mortifère, signifie qu’il n’y aura nul  héritage sans l’invention d’un à-venir, et nul avenir ou survivance sans héritage incalculable et illégitime. Quelques dates choisies parmi ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h12m48s)

Héritages et survivances de Jacques Derrida. Ouverture et séance du matin - 6 novembre 2014

Héritages et survivances de Jacques Derrida, pour dire ce qui arrive à sa pensée et à son oeuvre, tout autant que ce qui en provient, et qui revient et reviendra. Dix ans après la mort du philosophe, les héritages de Jacques Derrida portent en eux plus d’un secret et plus d’un esprit. Leur réserve d’inconnu, au delà de tout héritage comptable, doit être aujourd’hui réaffirmée, réinterprétée, maintenue en vie. Le désir testamentaire, inscrit dans le titre de notre colloque, au-delà d’un certain deuil mortifère, signifie qu’il n’y aura nul  héritage sans l’invention d’un à-venir, et nul avenir ou survivance sans héritage incalculable et illégitime.Quelques dates choisies parmi tant ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h14m8s)

Langages de l’exil III “Les paradigmes du déplacement”

Le programme scientifique Non-lieux de l’exil (FMSH) s’associe avec  le séminaire “Décolonisation et géopolitique de la connaissance” coordonné par Orazio Irrera, Daniele Lorenzini, Matthieu Renault (Université Paris-Est Créteil (ED CS – EA LIS)/ Fondation Maison des Sciences de l’Homme (Programme Migrations Internationales) pour une rencontre spécifiquement dévolue à l’analyse critique des paradigmes du déplacement.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h31m14s)

Séminaire “L’expérience de l’exil”, Collège d’études mondiales, Séance inaugurale

Ce séminaire  dont l’objectif est de conceptualiser l’expérience de l’exil, prolonge et complète les réflexions menées dans le cadre des rencontres du programme scientifique FMSH Non-lieux de l’exil. Qu’ont en commun Ovide sur le rivage de la Mer Noire, Victor Hugo sur son rocher de Guernesey, l’artiste juif ayant fui l’Allemagne nazie ou la Russie stalinienne au siècle dernier et, de nos jours, l’ouvrière mexicaine de Los Angeles, le demandeur d’asile africain à Rome ou le clandestin kurde de Calais ? Les causes sont diverses et les circonstances différentes mais ils partagent ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h53m39s)

Espaces exiliques

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h33s)

Le sujet exilique

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (3h5m33s)

La position documentaire face à l'exil

La position documentaire face à l’exil. Rencontre proposée par Christiane Vollaire. Avec Philippe Bazin, Claudine Bories, Patrice Chagnard et Christiane Vollaire. Dans le champ de la photographie comme dans celui du cinéma, la position documentaire s’oppose, d’une manière qui pourrait sembler paradoxale, à celle du reportage : l’esthétique documentaire est la forme donnée à cette position. Et la question de l’exil, dans les enjeux dont elle est porteuse autour de l’espace, nécessite par excellence une manière de se positionner par rapport à son sujet pour lui donner corps. C’est cette position qu’on interrogera ici, en croisant les problématiques esthétiques à celles des sciences humaines et de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte