Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 45
Label UNT Conférences

le (1h20m36s)

Economies informelles, économies criminelles : la face cachée de la mondialisation

"La mondialisation est-elle bien celle dont on parle ? En fait, mais nous avons du mal à en pendre conscience, la vraie mondialisation est celle de la pauvreté. Notre planète est en passe de devenir un gigantesque bidonville, insalubre et surpeuplé, dont n'émergent que quelques îlots de prospérité. Ce vaste bidonville est l'empire du crime et de l'informel. Les populations les plus pauvres n'ont d'autres choix que de construire une autre économie ou de réactiver des circuits traditionnels d'échange. Les économies populaires ne sont rien d'autre que ces économies d'échange a priori informelles, en réalité structurées par le lien social ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h13m26s)

Les conflits et les guerres de demain

La conférence débutera par une présentation de l'évolution de la situation stratégique du Monde après le bouleversement introduit par la fin de la guerre froide. Il s'agira de montrer comment nous vivons une période de transition de l'ordre international bipolaire vers un nouvel ordre. Une deuxième partie proposera une typologie des crises et des conflits qui devraient marquer les années à venir. Elle précisera les cadres dans lesquels ces conflits pourraient être gérés. La troisième partie exposera les caractéristiques des armées de demain. Elle montrera l'évolution d'armées nombreuses, reposant sur la conscription, vers des forces professionnalisées utilisant le progrès technologique.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m22s)

La Russie face au Monde après l'effondrement de l'Union Soviétique

Les idées fortes de ma conférence : le XXème siècle a été marqué à deux reprises par des tournants historiques qui se sont produits en Russie. À son début - par la Révolution de 1917. à sa fin - par la Perestroïka : tentative d'une partie la plus moderne de la société soviétique de sortir de son propre passé totalitaire et de se rallier au monde. Avec une foi presque religieuse le pays s'est jeté dans la réforme croyant qu'en empruntant à l'Occident les libertés politiques accompagnées du libéralisme économique il pourra finalement accomplir son rêve séculaire - marier la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h56m44s)

Le discours de la guerre

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécuritéJean-Claude Zancarini présente ici sa méthode d'approche des textes de Machiavel et s'interroge sur le sens de l'histoire : "Si l'histoire n'a pas de sens, elle n'en est pas moins intelligible". S'appuyant sur Michel Foucault et Fernand Braudel, il propose une vision de l'histoire qui se comprend en termes de rapports de force, de dominants et de dominés. Il s'intéresse ensuite au discours de la guerre dans l'oeuvre de Machiavel, et notamment à la présence des armes et du vocabulaire guerrier dans le Prince. Il revient sur l'histoire de la république ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (23m26s)

Autour de Norbert Elias (1) Rencontres avec Norbert Elias, professeur

En septembre 2001 s'est déroulé à l'Université de Metz le colloque international "Norbert Elias et l'ethnologie", avec le concours de la "Norbert Elias Foundation", de la Société d'Ethnologie Française, de l'ERASE et du CELTED (Metz). Des entretiens ont été réalisés avec différents spécialistes européens (Anton Blok, Eric Dunning, Nathalie Heinich, Stephen Mennell) autour de cet important chercheur. Pour chacun, la rencontre avec Norbert Elias a été très marquante. Son charisme, sa grandeur scientifique, la clarté de ses exposés, l'intérêt porté à des questions très diverses ainsi que son esprit très aiguisé à la critique, toujours constructive, en font une figure ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h16m42s)

Groupes mafieux et globalisation du crime

Organisation tournée vers la maximisation de ses avantages, tout groupe criminel profite des ressources offertes par les différents processus de globalisation : multiplication des échanges, accélération des flux de circulation des biens et des personnes, révolution en matière de transports et de communication, etc. Sa faculté d'adaptation lui donne une supériorité certaine face à une lutte anti-criminalité engoncée dans des frontières nationales et la lourdeur des procédures. Elle facilite ses activités, en particulier les trafics, et sa capacité à tisser des liens transnationaux. Le processus même de globalisation du crime s'est accéléré au cours des années 1970 avec les profits ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (24m6s)

Autour de Norbert Elias (3) L'histoire et l'anthropologie

Les historiens font un large usage des concepts d'Elias. A. Burguière le cite fréquemment dans son Histoire de la France. Depuis quelques années, de nombreux sociologues montrent également un intérêt explicite pour les travaux d'Elias. N. Heinich utilise l'histoire comme approche compréhensive des processus sociaux. A. Blok rend hommage à la pensée d'Elias qui lui a permis d'approfondir l'articulation entre histoire et anthropologie. J. Goody estime cependant qu'Elias a sous-estimé le pouvoir de l'Eglise et W. Kashuba considère le processus de civilisation comme un concept propre à l'Europe occidentale. J.M Privat cherche à restituer les mouvements conflictuels inhérents aux mutations ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h33m8s)

Les courants migratoires vers l'Europe - Jean-Claude CHESNAIS

Les migrations sont un facteur central de la régulation démographique, qui change la face des continents. La "transition migratoire", si oubliée, fait partie de la "transition démographique"(modernisation des comportements: maîtrise de la mortalité et de la fécondité) ; c'est un mécanisme de respiration démographique de la planète. Lorsque les populations font face à leur période d'accroissement maximal (chute séculaire de la mortalité, avant la transition de la fécondité), l'exutoire à la pression démographique réside dans l'émigration; c'est le cas du XIX° siècle européen. Les Européens partent alors vers les Amériques, l'Afrique du Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Sibérie: la ...
Voir la vidéo
Cours magistraux

le (1h29m27s)

01 - Problématique générale : le moment des guerres d'Italie

L'art de gouverner à Florence (1494-1530) 01 - Problématique générale : le moment des guerres d'ItalieIl s’agit de resituer la question de l’art de gouverner dans un moment et un lieu. Le moment, c’est celui des guerres d’Italie ; il s’agit d’une coupure fondamentale dont le sens n’échappe pas aux contemporains : tout a été bouleversé par l’arrivée des troupes françaises en Italie en 1494. L’état de guerre est une donnée permanente. Le lieu, c’est Florence, avec sa tradition républicaine, son attachement à la libertà, terme signifiant à la fois l’indépendance de la cité et la forme républicaine de son ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte