Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5209
Conférences

le (1h32m49s)

Cartographie cérébrale du désir sexuel masculin

Conférence du 6 février 2000 par Serge Storelu. Les régions cérébrales impliquées dans le comportement sexuel sont mal connues et une grande partie des connaissances est basée sur des recherches effectuées sur l'animal. Or, ces dernières recherches ne peuvent rendre compte des caractéristiques spécifiques du désir sexuel humain. Avec les progrès des techniques d'imagerie cérébrale fonctionnelle, il est devenu possible d'identifier quelles sont les régions du cerveau humain qui s'activent, ou se désactivent, lors de diverses tâches. Il a ainsi été possible de montrer quelles régions cérébrales répondaient à la présentation de stimuli sexuels visibles. Ces régions sont en particulier ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m40s)

Evolution des états du sommeil

Conférence du 4 février par Michel Jouvet. Le sommeil de l'homme est l'aboutissement d'une très longue évolution phylogénétique qui a intégré les mécanismes suivants : 1) L'"invention" chez les êtres pluricellulaires de mécanismes "d'homéostasie prédictive". Ces mécanismes sont commandés par une horloge interne, d'à peu près 24 heures (circadienne). 2) Des processus d'économie d'énergie : inactivité, repos et sommeil, permettent en effet de réduire la consommation d'énergie et de nourriture. Dans certaines niches écologiques, un processus saisonnier, l'hibernation, remplace l'alternance quotidienne du sommeil en réduisant considérablement la consommation d'énergie par diminution de la température corporelle jusqu'à 1 à 2°C. 3) ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m40s)

Les enjeux éthiques de la génétique

Conférence du 31 janvier 2000 par Axel Kahn. Au XIXème siècle, la théorie de l'évolution, qui s'applique à l'Homme et le dépossède donc de son privilège de créature à l'image de Dieu, a constitué une onde de choc dont les effets se font encore sentir aujourd'hui. En effet, les grandes idéologies qui ont si cruellement marquées le XXème siècle, notamment l'eugénisme et le racisme ont massivement emprunté à la science de l'évolution ce qui leur semblait de nature à conforter leurs préjugés. La génétique a plus modifié l'énoncé des idéologies enracinées dans une conception pervertie de l'évolution qu'elle ne les ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m42s)

Le séquençage du génome : comment et pourquoi ?

Courant 2000 nous disposerons d'une première ébauche de la séquence de notre génome. Il n'y a pas de bouleversements immédiats à attendre d'une telle avancée, mais elle marque le début d'une nouvelle ère de découvertes dont certaines seront suivies d'applications majeures dans le domaine de la santé humaine, de l'agriculture et de l'environnement. La simple connaissance du génome n'apportera pas de réponses aux questions scientifiques majeures de la fin de ce siècle, mais elle permettra de les aborder d'une nouvelle manière avec des chances de succès considérablement accrues. On peut aussi prévoir que tout un ensemble de nouvelles questions apparaîtront ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h25m8s)

Vieillesse et hormones stéroïdes - Etienne-Emile BAULIEU

Conférence du 26 janvier 2000 par Etienne-Emile Baulieu. L'exposé traitera du rôle des hormones dans le processus de vieillissement, y compris de la DHEA, et le situera au regard des aspects génétiques. Il développera l'idée que beaucoup de dysfonctionnements associés à l'âge sont réversibles pourvus que l'environnement, les comportements et les "traitements" soient bien conçus et suivis. Le but est de procurer au maximum de personnes une longévité accrue dans de bonnes conditions physiques et mentales, permettant une activité intellectuelle, personnelle et sociale.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h20m50s)

Ethique de l'investigation scientifique sur l'être humain

Conférence du 20 janvier 2000 par Anne Fagot-Largeault. Au sens large, l'expérimentation humaine est aussi ancienne que la médecine, la pédagogie et la politique : les pédagogues ont toujours innové, et les médecins essayé de nouveaux remèdes. Au sens strict, le passage de l'expérimentation humaine 'empirique' à la 'méthode expérimentale' s'est lentement opéré, en médecine et dans les autres sciences humaines, au cours des deux derniers siècles. L'exposé vise à montrer les difficultés de cette évolution, les étapes de la définition des règles (méthodologiques et éthiques) d'une investigation scientifique correcte lorsque des êtres humains en sont l'objet, les grands principes ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h29m9s)

Expertise scientifique et débat démocratique

Conférence du 18 janvier 200 par Pierre Boistard. Les récents débats sur les risques liés à l'alimentation (crise de la vache folle, OMG) et à l'environnement ont révélé la place croissante et cruciale de l'expertise scientifique dans nos sociétés démocratiques, sollicitée chaque fois qu'une prise de décision nécessite d'être instruite avant de pouvoir trancher entre des valeurs contradictoires. Contrairement à l'opinion répandue (et parfois perversement mise en oeuvre) sur l'expertise scientifique, elle peut être un bon élément dans le processus d'élaboration d'une décision acceptée par le corps social tout entier, si elle est restituée au citoyen dans son processus et ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h26m4s)

La théorie de l'évolution

Le but de la communication est de fournir quelques repères pour apprécier les implications des assertions, anciennes et modernes, sur le ""pouvoir de la sélection"". L'on rappellera d'abord la signification des déclarations de Darwin sur le ""pouvoir prédominant"" de la sélection, en les situant par rapport à la conception philosophique qu'il avait du statut épistémologique du principe de sélection naturelle. Dans un second temps, l'on examine deux genres de critiques récentes qui ont été adressées à l'approche darwinienne de l'évolution, et correspondant aux deux acceptions précédemment définies de l'expression ""pouvoir de la sélection"" . Il s'agira donc de comprendre ce ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m50s)

Climats et paysages de l'ère préhistorique

La préhistoire s'est déroulée sous des conditions climatiques bien différentes de celles que nous connaissons actuellement. La majeure partie a été dominée par une succession de glaciations. Celles-ci ont façonné nos paysages, laissant derrière elles des traces géologiques témoins de leur présence (stries gravées sur le socle rocheux, moraines, vallées en auge). Elles ont également charrié d'énormes blocs de pierre jusqu'à des centaines de kilomètres de leur lieu d'origine, les abandonnant sur place lors de la fonte des glaces.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m50s)

De l'homme - et de la femme - préhistoriques

Depuis leur fondation au milieu du XIXème siècle, les sciences de la préhistoire ont situé le devenir de la famille humaine dans les 5 ou 7 millions d'années de son existence. Ils ont déployé une rigueur et une inventivité extraordinaires pour faire parler les vestiges rares, disséminés et fragmentaires dont ils disposent. La théorie de l'évolution conduit à penser l'origine de l'Homme, non comme création, moment ponctuel miraculeux où il serait triomphalement apparu sur la terre, mais comme filiation, qui enracine notre espèce dans l'ensemble du règne animal, dans les embranchements et les buissonnements multiples de l'histoire du vivant. Anthropologues ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte