Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 105
Séminaires

le (2h50m58s)

Philosophie et genre. Réflexions et questions sur la production philosophique féminine en Europe du Sud au XXe siècle. (Espagne, Italie)

Au cours de cette séance, nous aurons le plaisir d'entendre successivement : Rosa Rius GATELL, professeure à l'Université autonome de Barcelone, avec « María Zambrano (Vélez-Málaga 1904-Madrid 1991). Manières d'affronter l'exil, réflexions sur la joie et la douleur ».Françoise Collin, philosophe et écrivain, participera à la discussion. Stefania TARANTINO, assistante à l'Université de Naples “Federico II”, avec  « Créativité et politique chez les philosophes napolitaines : Lina Mangiacapre, Lucia Mastrodomenico, Angela Putino ». Discutantes : Elisabeth Grabli, avocate Teresa Mangiacapra (artiste) Alessandra Macci (syndicaliste, membre ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h36m3s)

Science et territoires de l'ignorance

Un courant récent d’histoire des sciences, qui s’est parfois donné le nom d’« Agnotologie », a contribué à instruire un regard nouveau sur l’ignorance. Ces travaux ont montré qu’elle pouvait être autre chose que la pure absence de savoir (sens absolu) ou que le simple fait d’être privé de connaissances possédées par d’autres (sens relatif). Si la connaissance peut être produite, dans des processus de recherche bien réglée, elle peut également être détruite, qu’il s’agisse de la faire disparaître du champ public, comme le montrent les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h34m34s)

Giono, la mémoire à l'oeuvre : Mémoire et vécu (1)

"Giono : la mémoire à l'oeuvre". Colloque international organisé par le laboratoire "Patrimoine, Littérature, Histoire" (PLH), équipe "Littérature et Herméneutique" (Université du Mirail) ) avec la participation de l'Association des Amis de Jean Giono et en présence de Sylvie Durbet-Giono, fille de Jean Giono. Université Toulouse II-Le Mirail, 20-22 mars 2008.Ouverture du colloque et 1ère demi-journée : "Mémoire et vécu", présidée par Jean ARROUYE (Université de Provence).Interventions :- Discours d'ouverture du colloque, Daniel Filâtre (Président Univ. Toulouse-Le Mirail) et Jacques MENY (Association Les Amis de Jean Giono).- "Petits bagages de loups" : la mémoire et l'oubli chez quelques personnages gioniens, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h6m16s)

"Sylvie de Nerval et les genres lyriques : l’idylle, l’élégie, la satire" et "Autour des Chansons et légendes du Valois de Nerval" (par Jean-Nicolas Illouz)

Conférence n°1 : Sylvie de Nerval et les genres lyriques : l’idylle, l’élégie, la satire.À partir des catégories de Schiller, distinguant la « poésie naïve » et la « poésie sentimentale », nous montrerons comment le récit de Sylvie, en faisant jouer l’opposition de l’idéal et de la réalité, relève d’une poétique hybride, associant les trois genres lyriques fondamentaux que sont, selon Schiller, l’idylle (représentée par Sylvie), l’élégie (représentée par Adrienne), et la satire (portée par la voix narrative).Conférence n°2 : Autour des Chansons et légendes du Valois de Nerval.Entre 1842, où il paraît sous le titre « Les Vieilles Ballades françaises » dans la Sylphide, et 1854 où ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h3m50s)

La littérature des voyages

François MOUREAU est professeur à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), directeur du Centre de Recherche sur la Littérature des Voyages (CRLV) et de la collection "Imago mundi" aux Presses de l'Université Paris-Sorbonne (PUPS). Ses domaines de recherche sont multiples : la littérature des voyages (XVIe-XVIIIe siècles), la littérature française du XVIIIe siècle, l'histoire du théâtre français (XVIIe-XVIIIe siècles), ainsi que l'histoire du livre, de la presse et de la diffusion manuscrite (XVIIe-XVIIIe siècles).
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h51m57s)

Du travail universitaire à la création littéraire

Discontinuité du sens, temps mort et lâcher prise, tragique et pardon... Betty Rojtman évoque, lors de cet entretien, son travail de création littéraire et les grandes questions qui le traversent. Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte