Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 89
Entretiens

le (4h6m0s)

La société post-moderne ?

Ce programme est le deuxième chapitre d’un cours de sociologie sur « La société à l’aube du XXIème siècle ».Sous le mode de la conversation, Jean-Yves Trépos, Christelle Stupka et Sabrina Sinigaglia-Amadio nous proposent d’aborder notre société et le passage du XXème au XXIème siècle par le biais de la question de « la société post-moderne ? » Ils s'appuient entre autres sur les réflexions de Talcott Parsons, Anthony Giddens ou encore de Bruno Latour, pour analyser les notions de "modernité" et de "post-modernité et leur pertinence dans notre société contemporaine.Voir l'ensemble des programmes de :"La société à l'aube du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h59m26s)

Dispositifs de représentation de l'exil

L’initiative Non-lieux de l’exil  (Fondation maison des sciences de l’homme) organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM, axe Transpositions) le colloque international : ETUDIER L'EXIL. Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme sur le plan politique. Les réalités migratoires ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h41m3s)

Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme (1/3) - Passages de langues et légitimités linguistiques

« Passages de langues et légitimités linguistiques » est la première partie de la Grande Leçon Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme. Il est utile d’aborder les problèmes sociologiques touchant au plurilinguisme par l’observation des conditions de circulation entre les langues. Bilinguisme et diglossie sont parmi les formes les plus évidentes de cette circulation. Ils peuvent alors être analysés comme des expressions de rapports sociaux, qui engagent des questions globales de légitimité et de normes et non pas seulement des questions de degrés de maîtrises des langues. L’alternance codique est l’un des phénomènes marquants de ces ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h40m18s)

Une histoire politique de l'Argentine

Ce deuxième entretien est consacré à l'Argentine et à l'histoire politique de ce pays dont Carlos Herrera est originaire. Il nous dresse ici un panorama complet des événements politiques et des mouvements qui ont marqué l’histoire de ce pays si singulier.Depuis l’indépendance du pays qui annonce la fin de la domination espagnole jusqu’à la nouvelle société argentine d’aujourd’hui, l’histoire mouvementée de l’Argentine est en effet jalonnée de crises sociales et de coups d’Etat. Carlos Herrera revient sur le développement des différents partis politiques et des mouvements ouvriers qui marque la culture politique de ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (2h4m47s)

La négociation contemporaine

Cinquième partie de l'Essentiel "Eléments pour une rencontre de la Sociologie et de l'Economie" qui fait suite à la Grande Leçon "La sociologie peut-elle aider à comprendre l'économie ? - La négociation".Les auteurs vous proposent de rencontrer Olgierd Kuty, Jean-François Orianne et Christophe Dubois, tous trois sociologues, pour aborder la question de la négociation contemporaine, au moment même où il est question de souffrance au travail, de stress, de violence au travail, de licenciements massifs ou d'exclusion.L'analyse de la négociation contemporaine (depuis les années 1980), appelée aussi post-fordiste ou post-taylorienne, révèle une tension entre deux pôles microsociologiques : négociation contrainte ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h1m33s)

La dimension politique du bonheur : réflexions à partir de Marx

« Faut-il être heureux ? » La question a de quoi surprendre… Qui ne souhaite l’être ? Aristote déjà, dans sa célèbre Éthique à Nicomaque, définissait le bonheur comme la finalité de nos actions : il est la seule chose que l’on recherche pour elle-même, et non en vue d’autre chose. Mais aujourd’hui chacun semble sommé d’être heureux : une injonction au bonheur retentit de toutes parts, sans que la définition du bonheur soit devenue plus claire. Le présent cycle de conférences réunit des psychologues, des philosophes et des théologiens de l’université de Strasbourg. Il entreprend d’interroger cette injonction contemporaine ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h44s)

Le postmodernisme comme impasse pour les sciences sociales

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte