Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1706
Label UNT Documentaires

le (17m2s)

Le corps fragmenté (1996)

Les imageurs, nouveaux équipements de diagnostic médical qui dévoilent le corps en profondeur, sont présentés lors de leur utilisation en hôpital par des médecins et chercheurs de diverses spécialités. L'hôpital d'Orsay, grâce à son cyclotron, peut produire des éléments radioactifs qui, fixés sur des molécules biologiques, sont captés par une caméra à émission de positons qui suit la circulation de ces marqueurs dans le corps. A l'Institut Curie, les éléments radioactifs injectés sont repérés par une caméra Gamma. La scintigraphie osseuse permet de détecter une anomalie osseuse, mais sans diagnostic spécifique. Le scanner X, associant la radiographie X conventionnelle et ...
Voir la vidéo
Label UNT Témoignages

le (52m16s)

Le nanomonde, Canal du savoir

Catherine Bréchignac, à l'époque directrice du département Sciences physiques et mathématiques du CNRS, décrit les outils utilisés pour explorer le nanomonde (observation directe des édifices atomiques), les propriétés découvertes et les applications possibles. Le principal instrument d'observation est le microscope à effet tunnel qui permet de visualiser une surface à l'échelle atomique. Cet instrument permet également de déposer des atomes sur une surface (écriture) ou de creuser des sillons dans la matière (gravure). Il est aussi possible de fabriquer des nano-objets formés de quelques atomes ou de quelques milliers d'atomes. Les physiciens étudient ces agrégats d'atomes dans le vide ou ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (3m41s)

Le miroir à retournement temporel

Ce clip présente une méthode de contrôle non destructif par ultrasons mise au point par le laboratoire Ondes et acoustique et la société SNECMA. Elle utilise un miroir à retournement temporel qui est ici présenté par son inventeur Mathias Fink. Le miroir émet des ultrasons. Si ceux-ci sont réfléchis par un défaut dans la pièce à contrôler, ils reviennent vers le miroir qui les renvoie à nouveau vers le défaut, le signal étant amplifié à chacun de ces retournements temporels. La méthode est appliquée à des pièces en titane pour moteurs d'avions.GénériqueRéalisateur : Jean-François Ternay Producteur : CNRS Audiovisuel Diffuseur ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (10m38s)

Claude Cohen-Tannoudji (1996)

Claude Cohen-Tannoudji, chercheur en physique atomique, présente ses travaux de recherche sur les interactions entre la matière et le rayonnement. Le rayonnement (rayon-laser) est utilisé pour contrôler le mouvement des atomes. Les chercheurs réduisent la vitesse d'agitation des atomes, ce qui entraîne leur refroidissement, et les confinent dans une petite zone : c'est le piégeage. Du fait des faibles vitesses, il est alors possible d'observer les atomes plus longtemps et d'augmenter la précision des mesures. Une des applications possible de ces techniques est la construction d'une horloge spatiale destinée à être mise en orbite autour de la terre. ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (13m18s)

Voyageur dans l'invisible (1996)

Le voyageur dans l'invisible est Jean-François Colonna, chercheur travaillant sur l'image de synthèse au Centre de Mathématiques appliquées de l'Ecole Polytechnique. L'ordinateur est pour lui une "machine à explorer l'espace-temps" car sa puissance permet aujourd'hui de visualiser tous les domaines inaccessibles à l'oeil humain : l'infiniment petit comme l'infiniment grand, les phénomènes extrêmement rapides ou extrêmement lents. J.F. Colonna présente quelques-unes des images qu'il a réalisées : mouvements des planètes dans le système solaire, représentation de l'atome d'hydrogène à l'aide des équations de la mécanique quantique, agitation des particules (quarks et gluons) dans le proton. Il travaille également sur la ...
Voir la vidéo
Témoignages

le (17m37s)

L'accord franco-japonais CNRS/JST sur les nanotubulites

En 1997, le CNRS et le JST (Japan Science and Technology Corporation) ont signé un accord de recherche sur les nanotubulites (produits dérivés des nanotubes de carbone). Un des partenaire du projet est le laboratoire NEC de Tsukuba où travaille Sumio Iijima, le découvreurs des nanotubes de carbone en 1991. A l'occasion de la cérémonie de signature, Sumio Iijima retrace l'origine de sa découverte et les propriétés des nanotubes de carbone.GénériqueAuteurs - réalisateurs : Jean-François Dars et Anne Papillault (CNRS Images). Producteur: CNRS Images media FENIIS. Diffuseur: CNRS Images, http://videotheque.cnrs.fr
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (28m2s)

De LURE à SOLEIL (1997)

Vingt cinq ans de rayonnement synchrotron en France Pour obtenir une trajectoire circulaire dans un accélérateur de particules, on utilise des aimants qui font dévier le faisceau d'électrons. Le faisceau perd alors de l'énergie qui est émise à l'extérieur de l'accélérateur sous forme de lumière dans une gamme de longueur d'onde qui va de l'infrarouge aux rayons X : c'est le rayonnement synchrotron. En 1962, Yvette Cauchois fut la première chercheuse à vouloir utiliser ce rayonnement sur un anneau de stockage pour des expériences de physique, mais ce n'est qu'en 1971 qu'une première ligne de lumière put être installée autour ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte