Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1706
Conférences

le (1h35m30s)

Les abbayes cisterciennes dévoilées en Normandie

Le territoire normand offre un total de 24 abbayes cisterciennes aux vestiges architecturaux contrastés. À l’échelle européenne, l’épopée cistercienne est bien documentée mais la vaste région normande était en reste. C’est pourquoi une investigation de terrain a été menée, à la fois sérielle et globale, en appliquant toutes les démarches de prospection archéologique (topographie, prospection géophysique), les études du bâti et l’analyse des sources archivistiques afin d’envisager des restitutions chronologiques.L’approche interdisciplinaire forme un véritable renouvellement de ce type d’étude, ouvrant de nombreuses perspectives de recherche, comme celles concernant le processus d’édification d’un monastère depuis l’appropriation d’un milieu jusqu’à l’édification des bâtiments conventuels. Ainsi, une ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m17s)

Le château de mon souci

Qui était Richard III ? Au moment où son corps est retrouvé et enfin enterré à Leicester avec les honneurs qu’on lui doit, confronter le personnage historique au personnage théâtral construit par Shakespeare permet de comprendre comment le fantôme de ce roi d’Angleterre est devenu la figure attirante et repoussante de la conquête du pouvoir. Sa devise ? « Loyaulté me lie ». Richard III se trouve à l’intersection de plusieurs mondes, à défendre seul un pont qui s’effondre. Il est prêt à sacrifier tout son royaume pour un cheval, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h29m0s)

ELISABETH HELLEC, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION ET NADINE ISAMBOURG, ANCIENNE PATRONIÈRE-GRADEUSE.

Dans cet entretien, Elisabeth Hellec et Nadine Isambourg reviennent sur leurs travaux d’études à travers la présentation de différentes pièces. Leurs échanges nous permettent d’appréhender l’apprentissage de la couture à la fin des années 60 et de prendre la mesure des savoir-faire requis. Leur discussion les amène à comparer les conditions d’exercice de leur travail, la première ayant exercé comme mécanicienne en confection, la seconde comme patronière -gradeuse. N. Isambourg évoque ses années passées dans l’entreprise de confection Julietta où elle rentre en 1974 et la grève des 120 jours ayant précédé la fermeture de l’usine. Elle décrit également son ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h15m30s)

NICOLE MOREAU, ANCIENNE APPRENTIE PUIS COUPEUSE AUX TRICOTAGES DU VERDIN.

Nicole Moreau raconte comment elle est entrée le jour de ses 14 ans comme apprentie coupeuse aux Tricotages du Verdin, une entreprise située à proximité des baraquements en bois qu’elle habitait. Elle y effectue sa formation de 1961 à 1964 et reste y travailler jusqu’en 1967, année où elle quitte Vierzon pour s’installer à Bourges. Elle rejoint à nouveau les Tricotages du Verdin en 1972 et 1973, mais cette fois comme coupeuse à domicile. Elle se remémore son travail et dépeint l’ambiance qui régnait dans les ateliers. Elle nous rapporte aussi, avec beaucoup de nostalgie, plusieurs anecdotes décrivant ses relations ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m44s)

Pourquoi parler d'anthropocène ?

L’appellation d’anthropocène désigne une nouvelle ère géologique dont l’humanité serait la force principale. À ce jour, ce terme n’a pas été adopté par le Congrès de géologie internationale, mais les spécialistes du climat s’accordent à considérer que nous vivons à une époque où les humains, par leur utilisation massive de combustibles fossiles, agissent collectivement avec la puissance d’une force géophysique qui détermine le climat dans son ensemble. Parler d’anthropocène, c’est donc dire le caractère global des problèmes environnementaux, que la frontière entre l’histoire humaine et l’histoire de la nature n’a plus lieu d’être : là où l’on croit avoir affaire à la nature, on trouve l’homme, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h11m51s)

Littérature et chiffonnerie

L’activité poétique de Baudelaire a coïncidé avec l’âge d’or de l’industrie du chiffonnage à Paris, sous la monarchie de Juillet et le Second Empire. À l’époque, on ramassait, recyclait tout, et les moindres rebuts retrouvaient un destin ; tout objet rejeté gardait une valeur sur le marché de la revente. Sans nier la validité des interprétations désormais classiques, attachées à la définition du monde moderne par l’obsolescence des choses, avant la « destruction créatrice » de Joseph Schumpeter, et justifiées par la passion de Baudelaire pour ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h41m54s)

Sport, corps et handicap(s)

Le monde sportif a inventé une multitude de façons d’appréhender les différences physiques, sensorielles et mentales. Les systèmes d’éligibilité pour accéder à la pratique sportive, puis les systèmes de classifications des sportifs utilisés dans les compétitions sont nombreux et complexes : on regroupe par similarité d’atteinte corporelle ou bien l’on combine des sportifs ayant des incapacités variées dans une même équipe ; on procède par tirage au sort mais on sélectionne aussi par la performance de très haut niveau ; on crée le handisport tout en ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (50m25s)

L'utilité sociale est-elle soluble dans l'évaluation

Florence Jany-Catrice est économiste, professeure à l’université de Lille 1 et membre du CLERSE (Centre Lillois d'Etudes et de Recherches Sociologiques et Economiques).Ses travaux portent notamment sur l’évaluation des performances et de la croissance dans une économie de la « qualité » et sur l’évaluation des actions publiques.La reconnaissance de l’utilité de l’économie sociale et solidaire est au coeur de ses préoccupations.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte