Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1706
Conférences

le (1h30m2s)

Léonard de Vinci, au delà du mythe Conférence, par Pascal Brioist, dans le cadre de l'Université Populaire du Havre.

Léonard de Vinci est mort il y a exactement 500 ans. En 2017, un tableau qui lui a été attribué s’est vendu 450 millions de dollars, devenant ainsi la toile la plus chère du monde. C’est l’un des hommes les plus illustres ayant jamais vécu sur cette planète, ceci à cause, dit-on, de sa capacité surhumaine à se saisir de tous les domaines du savoir et de la pratique.   Mais le "génie" venu de Toscane recèle des mystères, nombreux. Ainsi, comment devient-on courtisan quand on est né illégitime ? Comment ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h8m58s)

Nicosie et les Lusignan, essor d'une capitale de la Méditerranée médiévale (XIIe-XVe)

« L’État crée la ville. Sur la ville, l’État prend assise ». Cette défnition institutionnelle, que l’historien Gorges Duby donne du phénomène urbain, trouve de nombreuses expressions dans les capitales et cités portuaires de la Méditerranée médiévale : Le Caire des Fatimides, Naples des Angevins, Barcelone des rois d’Aragon… C’est dire combien le pouvoir politique influe sur la fortune d’une ville. Cette conférence se propose d’examiner le cas de Nicosie, capitale du royaume de Chypre sous la domination de la dynastie franque des Lusignan de 1192 à 1474. Il s’agit de questionner l’inscription du pouvoir dans l’espace urbain, aussi ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m24s)

Archives d'Orient - Les notables alexandrins des héritiers sans héritage. 1882-1984

Le Centre d’Études Alexandrines (CEAlex) a reçu des documents privés provenant d’un petit nombre de familles gréco-syro-libanaises. Ils intéressent l’histoire d’Alexandrie de 1882 à la fn du XXe siècle. À travers ces documents, nous les suivrons sur quatre générations. Depuis leur implantation dans la ville au XIXe siècle, où ils frent fortune dans une Égypte en voie de modernisation, jusqu’au départ de certains, plus ou moins forcé. Ces familles sont « notables » par leur richesse, leur ancienneté et leur place dans la cité. Ces archives multiformes nous donnent, par petites touches, une vue d’ensemble de cette microsociété aujourd’hui ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h19m53s)

Le coenseignement en contexte inclusif

Dans le cadre de cette conférence, nous situerons tout d’abord le coenseignement comme modèles de service : consultation, co-intervention, coenseignement (Trépanier, 2005 ; Tremblay, 2012). Les avantages et les limites de chaque modèle seront abordés et la recherche scientifque soutenant l’utilisation de chaque modèle de service sera analysée. Ensuite, à l’aide de nombreux exemples, le concept de coenseignement sera traité sous l’angle des confgurations, des pratiques de différenciation pédagogique et des transformations. Enfn, une discussion sera proposée avec les participants sur les limites du coenseignement et sur la redéfnition de ce qu’est un enseignement spécialisé dans un contexte inclusif. Cette ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m1s)

Self-Supervised Visual Learning and Synthesis

Computer vision has made impressive gains through the use of deep learning models, trained with large-scale labeled data. However, labels require expertise and curation and are expensive to collect. Can one discover useful visual representations without the use of explicitly curated labels? In this talk, I will present several case studies exploring the paradigm of self-supervised learning — using raw data as its own supervision. Several ways of defining objective functions in high-dimensional spaces will be discussed, including the use of General Adversarial Networks (GANs) to learn the objective function directly from the data. Applications of self-supervised learning will be ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (33m36s)

POLLUTION INDUSTRIELLE ET TRAVAIL à l'ATELIER THERMIQUE PAR JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE.

Ancien décolleteur puis cariste chez Case, Jean-Pierre Dubour nous livre dans cet entretien un témoignage sur le fonctionnement de l'atelier thermique de l'entreprise vierzonnaise CASE et le problème de gestion des résidus des bains de sel de cyanure de sodium. Ceux-ci étaient déversés jusqu'en 1976 sur un talus situé au sein de l'enceinte de l'usine. Jean-Pierre Dubour évoque les conditions de travail et l'organisation du travail de cet atelier.La fin de l'entretien est consacré à ses souvenirs relatifs à l'apprentissage  : des sessions de formation se déroulaient au sein d'anciens locaux de l'entreprise CASE. Jean-Pierre Dubour revient également sur la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (42m58s)

COMMENTAIRES SUR DES RUSHS AYANT SERVI À LA RÉALISATION DE FILMS PROMOTIONNELS D'ENTREPRISE PAR JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE CHEZ CASE.

Jean-Pierre Dubour réagit à la présentation de rushs ayant servi à la réalisation de films publicitaires de l'entreprise Case-Poclain à Vierzon. Il apporte des éclairages sur la seconde chaine de montage des tractopelles, la station automatique de soudure des chassis (Sermati), sur les opérations de lessivage, de contrôle qualité du 580 K, sur le bureau des études, etc...Les prises de vue ont été effectuées par la Maison de l'Image de Bourges en 1989. Elles sont conservées au sein de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.Visionnez l'intégralité des rushs :Rushs 1Rushs 2Rushs ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte