Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1872
Conférences

le (1h14m39s)

La république et le théâtre : une histoire mouvementée

Les mises en cause d’un théâtre considéré comme une industrie du plaisir, dévolue au commerce privé, se sont accélérées dans les dernières années du XIXe siècle, qu’il s’agisse d’Antoine, de Maurice Pottecher ou de Romain Rolland. La République, jeune encore, sera poussée par degrés à accompagner ce mouvement : à son rôle de police et de réglementation, elle ajoutera ainsi, à pas lents, un souci d’ordre politique, pour ne pas dire idéologique, qui la conduira à la conception d’un théâtre populaire appartenant à la nation et qui mérite l’implication et l’aide de l’État. De cette histoire, Robert Abirached déroulera les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m32s)

Histoire(s) de la Comédie-Française

Comment envisager l’histoire d’une institution sur plus de trois siècles, en s’adressant tant à un public de spécialistes qu’aux amateurs de théâtre ? Déconstruire les mythes, les idées reçues, les préjugés, dégager une chronologie qui permette de suivre au fil du temps l’évolution artistique, économique, technique et administrative d’une troupe œuvrant sous le contrôle plus ou moins étroit de l’État, tel était le projet du livre Comédie-Française, une histoire du théâtre (Seuil, 2018), écrit par Agathe Sanjuan et Martial Poirson. Cette étude est aussi l’occasion d’une plongée dans des archives d’une richesse fabuleuse et dans une iconographie peu connue. Le ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (41m8s)

VISITE DU B6 DE L'ANCIENNE USINE CASE OCCUPÉE PAR L'ASSOCIATION LA MÉMOIRE INDUSTRIELLE ET AGRICOLE DU PAYS DE VIERZON.

Jean-Pierre Dubour (ancien cariste, secrétaire du CHSCT et du CE chez Case), Christian Lallois (ancien responsable fiabilité chez Case) et Michel Hervé (Président de l'association) se retrouvent dans le "B6" (bâtiment 6) de l'ancienne Société Case pour nous faire visiter les lieux et nous faire découvrir les collections et les activités de l'association La mémoire industrielle et agricole du pays de Vierzon.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h9m29s)

PHOTOGRAPHIES DE LA COMPAGNIE NATIONALE DE PORCELAINE COMMENTÉES PAR ALAIN TAILLEMITE, ANCIEN DIRECTEUR.

Alain Taillemite, ancien directeur de la Compagnie Nationale de Porcelaine commente une série de photographies réalisées par Christophe Boutet vers 1980. S'y dévoilent les différents ateliers et les opérations techniques dans le domaine de la porcelaine.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête, réalisation et montage : Céline Assegond Consultez un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h5m5s)

Jacques Villon, peintre arpenteur du visible ; ses vitraux de la cathédrale de Metz

Jacques Villon, de son vrai nom Gaston Duchamp (1875-1963), est l’aîné d’une famille prestigieuse d’artistes dont notamment le sculpteur Raymond Duchamp-Villon, précurseur du constructivisme et bien entendu son frère cadet Marcel Duchamp, l’inventeur du readymade. Figure de proue du cubisme, celui de la colline de Puteaux face à l’autre école cubiste de Montmartre avec Picasso et Braque, Jacques Villon a pris pour modèle la « Section d’Or » et les théories du tracé pyramidal pour faire déambuler sa peinture vers un absolu. Avec les vitraux de la cathédrale de Metz qu’il réalise en 1957, il va arpenter le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m39s)

L'énigmatique abbé Nicolas de Saint-Ouen de Rouen (1042-1092)

Fils du duc de Normandie, Richard III, Nicolas de Saint-Ouen de Rouen est envoyé à Fécamp par son oncle Robert le Magnifique pour y être oblat. Il est encore adolescent quand il devient abbé, désigné par le duc Guillaume. Il va devenir un des plus prestigieux abbés bénédictins du duché de Normandie. Il entreprend la restauration des bâtiments monastiques de son abbaye. Il fait rédiger les Miracula Sancti Audoeni. Il effectue un pèlerinage à Jérusalem quelques temps avant de mourir à Nicée. Il convient de s’interroger sur la carrière de celui qui n’était pas destiné à tenir les rênes de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte