Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 1690
Entretiens

le (1h18m28s)

JEAN-ROBERT GUICHARD, CHEF DU SERVICE DOCUMENTATION DU MATERIEL AU CETIH, PUIS DIRIGEANT DU CENTRE DE LA MODE ET DE LA TECHNOLOGIE DE LA CONFECTION (CMTC) AU MUSÉE DE LA CHEMISERIE A ARGENTON-SUR-CREUSE (PARTIE 1)

Jean-Robert Guichard est né en 1930 à Argenton-sur-Creuse. Alors qu'il doit reprendre le magasin familial de tissus, le destin en décide autrement grâce au soutien de Jean-René Gravereaux, propriétaire des Etablissements Gravereaux situés à Boulogne-Billancourt et Argenton-sur-Creuse. Un stage de 8 mois dans l'entreprise argentonaise lui permet de se familiariser à l'ensemble des tâches relatives à la fabrication d'une chemise. S'ensuit une formation d'un an à Paris au sein de l'Ecole supérieure du vêtement. Le diplôme obtenu, il occupe différents postes dans le secteur de l'industrie de l'habillement en qualité de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h45m47s)

JEAN-ROBERT GUICHARD, CHEF DU SERVICE DOCUMENTATION DU MATERIEL AU CETIH, PUIS DIRIGEANT DU CENTRE DE LA MODE ET DE LA TECHNOLOGIE DE LA CONFECTION (CMTC) AU MUSÉE DE LA CHEMISERIE A ARGENTON-SUR-CREUSE (PARTIE 2)

Jean-Robert Guichard est né en 1930 à Argenton-sur-Creuse. Alors qu'il doit reprendre le magasin familial de tissus, le destin en décide autrement grâce au soutien de Jean-René Gravereaux, propriétaire des Etablissements Gravereaux situés à Boulogne-Billancourt et Argenton-sur-Creuse. Un stage de 8 mois dans l'entreprise argentonaise lui permet de se familiariser à l'ensemble des tâches relatives à la fabrication d'une chemise. S'ensuit une formation d'un an à Paris au sein de l'Ecole supérieure du vêtement. Le diplôme obtenu, il occupe différents postes dans le secteur de l'industrie de l'habillement en qualité de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (38m33s)

Les motifs végétaux des plafonds peints des salles d’apparat en Auvergne (XIIe - XIVe siècles)

Marion MONIER, doctorante en histoire de l’art médiéval, UCA Les plafonds peints surplombent de nombreuses aulæ des châteaux et demeures seigneuriales. Ils sont richement ornés de motifs qui doivent s’adapter à ce support complexe, à la fois par son éloignement visuel et par sa structure particulière offrant des espaces étroits comme support aux artistes de l’époque. Le végétal vient parfaitement combler ces surfaces en s’accommodant aux formes et à l’exiguïté du support, tout en s’intégrant au décor comme le bestiaire. La qualité des ensembles peints en Auvergne a été retenue dans l’ouvrage de Paul Deschamps et Marc Thibout La ...
Voir la vidéo
Conférences

le (35m41s)

Les fonctions de la représentation du végétal dans l’espace domestique au Moyen Âge : l’exemple des charpentes peintes de Carcassonne au XVe siècle

Hugo CHATEVAIRE, titulaire d’un master en histoire de l’art médiéval, École des hautes études en sciences socialesDeux charpentes peintes datant de la deuxième moitié du XVe siècle ont été découvertes dans la bastide Saint-Louis de Carcassonne en 2003. Elles furent commanditées par un riche marchand pour décorer sa demeure. La communication se propose d’étudier les différentes modalités de représentation du végétal dans cet ensemble : le végétal en tant qu’élément rythmique, l’intégration du végétal dans des scènes historiées, le végétal en tant qu’objet central de la représentation. En quoi le végétal participe-t-il à l’efficacité du décor ?La bastide Saint-Louis de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (13m43s)

Introduction

Claire Bourguignon, doctorante en histoire de l’art et archéologie médiévale, UCADans les sociétés occidentales médiévales, modernes et contemporaines, le monde végétal occupe une place importante dans la vie quotidienne et les arts. La perception de la nature repose sur une opération psychologique par laquelle l’esprit, en organisant les données sensorielles, se forme une représentation des objets extérieurs et prend connaissance du réel. Il existe donc deux échelles de la perception : celle des sens et celle de l’intellect. Stricto sensu, l’artiste rend présent, montre ce qu’il perçoit de la nature. Son œuvre est le produit d’une représentation mentale, de la ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte