Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9603
Séminaires

le (1h36m35s)

Les relais de la voix. Perspectives nouvelles sur la traduction

Le séminaire couvre le domaine de l’anthropologie linguistique (au sens américain du terme), de l’anthropologie de la Parole ou de l’énonciation (performance), en particulier dans les arts vivants (performing arts) comme le théâtre, l'anthropologie cognitive (ethnoscience) et les interfaces de l'anthropologie sociale et culturelle avec la linguistique, la philosophie, la théorie littéraire, en particulier la narratologie, et la psychanalyse. Il s’adresse à trois auditoires. Les uns s’intéressent aux langues: les langues en contact, les rapports de force entre les langues, le bilinguisme. Les autres s’intéressent à la parole: la parole et le geste, les situations interactionnelles, les arts vivants ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h51m39s)

Postulats II

Le séminaire propose tout à la fois une exploration systématique et un bilan critique des sociologies qui se sont développées en France depuis le milieu des années 80 autour de la notion d’«épreuve» (Latour-Callon, Boltanski-Thévenot, etc.). Sur quel genre de postulats sont fondées ces approches ? Où se situent leurs points d’ancrage dans la tradition sociologique ? Quel est le sens exact et la portée heuristique des concepts qu’elles ont été amenées à forger ? Quels sont leurs limites et leurs points aveugles ? En quelles directions peuvent-elles désormais évoluer ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles on s’efforcera ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h45m24s)

Séminaire du 10 décembre 2004

Les rythmes du corps et de la nature comme ceux qui régissent les activités productrices et symboliques - travail, rituels religieux et profanes, fêtes, etc. - donnent lieu dans toutes les sociétés à des systèmes de représentation (classification, numérologie, calendriers, images) qui ont fortement retenu l'attention des anthropologues et des sociologues et qui méritent pareillement d'être pris en considération par l'historien dans la diachronie de la transformation des sociétés. Après avoir analysé les temps de l'expérience mystique et du prélèvement seigneurial (2002-2003), les rythmes du language, les cycles temporels, définis et mis en scène dans les manuscrits liturgiques enluminés et ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h20m9s)

La langue de jour et la parole de nuit

Le séminaire couvre le domaine de l’anthropologie linguistique (au sens américain du terme), de l’anthropologie de la Parole ou de l’énonciation (performance), en particulier dans les arts vivants (performing arts) comme le théâtre, l'anthropologie cognitive (ethnoscience) et les interfaces de l'anthropologie sociale et culturelle avec la linguistique, la philosophie, la théorie littéraire, en particulier la narratologie, et la psychanalyse. Il s’adresse à trois auditoires. Les uns s’intéressent aux langues: les langues en contact, les rapports de force entre les langues, le bilinguisme. Les autres s’intéressent à la parole: la parole et le geste, les situations interactionnelles, les arts vivants ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h7m18s)

Les nécropoles

Les données démographiques écrites couvrent essentiellement les quelques derniers siècles. Depuis la sortie d’Afrique d’Homo ergaster – notre ancêtre humain direct – et son expansion géographique en Eurasie vers 1,8 millions d’années, jusqu’aux périodes sub-actuelles, il n’existe aucune donnée pour reconstruire 99,99 % de l’histoire démographique des êtres humains, qui soit interprétable avec les outils traditionnels de la démographie. Pourtant les principales théories démographiques existantes, de Malthus à Boserup (et leur mélange), exigent des temps (très) longs pour pouvoir valablement être testées. Pour reconstruire cette histoire, on doit donc faire appel à d’autres sources que les données écrites et à ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h44m35s)

Regards critiques sur la culture et la langue siamoises

Gilles DELOUCHE enseigne, depuis 1987, à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) à Paris. Il a enseigné de 1971 à 1987 à la Faculté des Lettres de l'Université Silpakorn (Thaïlande), dont il est docteur honoris causa. Ses enseignements portent sur l'initiation à la syntaxe, mais surtout sur la versification et sur l'étude des œuvres classiques siamoises, des origines au XVIIe siècle.Il est l'auteur d'une cinquantaine d'articles en français, anglais et thaï, portant essentiellement sur des problèmes de datation et de restitution des manuscrits classiques siamois, ainsi que de travaux sur les origines de la première réalisation de l'unité ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte