Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3185
Conférences

le (1h25m29s)

LA LUNE : SCIENCE, EXPLORATION ET UTILISATION

« La Lune : science, exploration et utilisation »Vers une présence permanente de l'Humanité sur la Lune d'ici à 2030 ? C'est ce que Bernard Foing, directeur du groupe international d’exploration lunaire au centre de recherche et technologie (ESTEC) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), tente de démontrer dans cette présentation des différents projets scientifiques et d'exploration lunaire passés, présents et à venir, de notre satellite naturel.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h27m41s)

L'évolution des inégalités

"L' histoire du siècle est celle d'une formidable réduction des inégalités au sein des nations industrielles, et d'un élargissement tout aussi considérable des inégalités entre les nations elles-mêmes. Pourtant, à partir du milieu des années 1980, une autre tendance est apparue. Les nations les plus riches ont vu resurgir le spectre d'une augmentation des inégalités, tandis que les pays pauvres les plus peuplés, en Asie, se sont engagés dans un processus de croissance rapide. L'idée a été immédiatement avancée qu'une relation de cause à effet était à l'oeuvre, qu'un phénomène de vases communicants entre le monde riche et le monde ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h3m33s)

La lumière

La lumière a constitué depuis l'Antiquité un objet central de recherche. Cependant ce n'est qu'au XVIIe siècle que les théories physiques de la lumière, c'est-à-dire l'étude de la lumière et des couleurs au sens où nous l'entendons encore aujourd'hui, connurent leur véritable essor. Nous présenterons donc tout d'abord le cadre historique, conceptuel et expérimental à l'intérieur duquel se sont constituées les théories de la lumière et des couleurs au XVIIe siècle. Nous nous attacherons ensuite à suivre à travers l'analyse des principaux phénomènes (interférence, diffraction, polarisation) les enjeux du débat entre théories ondulatoires et corpusculaires. Nous consacrerons la dernière partie ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h17m54s)

Microscopies en champ proche

L'homme a toujours cherché à observer le monde de l'infiniment petit qui l'entoure, le monde invisible à l'oeil nu. Pour cela, il invente la loupe (XVe siècle), puis le microscope optique (XVIIe siècle) pour observer des cellules sanguines ou des bactéries, mais il semble impossible d'observer les éléments ultimes dont est faite la matière : les atomes. Il faut attendre la découverte de la mécanique ondulatoire pour que l'espoir renaisse. Les particules qui constituent la matière peuvent se comporter comme des ondes de longueur d'onde très petite : 0,1 nm (10-10 mètre), c'est-à-dire de la taille d'un atome. De cette ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m13s)

L'enseignement des sciences

Ces progrès technologiques de la fin du XXe siècles ont amené des améliorations considérables, et tout particulièrement dans les sociétés industrialisées, que ce soit pour la longévité, la santé, la qualité de vie, la communication, les transports, les loisirs, etc. Pourtant, c'est au moment où les thèses positivistes du XIXe siècle pourraient trouver une éclatante justification que la confiance dans la science est à son niveau le plus bas, que le progrès scientifique et technique suscite la crainte de nos concitoyens, que les jeunes se détournent des carrières scientifiques et techniques au point que la recherche et l'industrie en viennent ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h47m27s)

Sociologie et statistiques : Retour sur « Comment faire des choses qui tiennent : histoire sociale et statistique »

Le séminaire propose tout à la fois une exploration systématique et un bilan critique des sociologies qui se sont développées en France depuis le milieu des années 80 autour de la notion d’«épreuve» (Latour-Callon, Boltanski-Thévenot, etc.). Sur quel genre de postulats sont fondées ces approches ? Où se situent leurs points d’ancrage dans la tradition sociologique ? Quel est le sens exact et la portée heuristique des concepts qu’elles ont été amenées à forger ? Quels sont leurs limites et leurs points aveugles ? En quelles directions peuvent-elles désormais évoluer ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles on s’efforcera ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h8m35s)

Modernité et judéité - I

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h12m43s)

Modernité et judéité - II

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h51m57s)

Du travail universitaire à la création littéraire

Discontinuité du sens, temps mort et lâcher prise, tragique et pardon... Betty Rojtman évoque, lors de cet entretien, son travail de création littéraire et les grandes questions qui le traversent. Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires. Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte