Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3435
Label UNT Conférences

le (1h12m45s)

L'économie comme science et comme politique

"L' ""économie"", en Français, désigne à la fois un objet et son étude scientifique. L'économie, en tant qu'objet, ne nous lâche guère : quand nous n'y peinons pas comme travailleurs, nous en jouissons en tant que consommateurs. En fait, presque tout est à la fois économique et autre chose. C'est dire que l'objet ""économie"" n'est pas vraiment un objet mais un aspect des choses, une façon de voir le monde, une optique ou un point de vue. C'est le monde perçu et mû par notre désir et notre besoin en général. Ce n'est pas l'aspect le plus beau et le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h18m46s)

La géographie

Le paradigme de la géographie paraît évoluer entre deux termes depuis l'institutionnalisation de la discipline, à la fin du XIXè siècle. Enracinée dans la tradition, confortée par l'éclat des théories biologiques, la géographie privilégie, avec nuance et refus d'un déterminisme mécanique, la nature comme fixant les conditions de l'activité humaine. A la suite non d'une rupture mais d'un débat complexe, les espaces sont plutôt considérés comme des constructions humaines, sociales, même si on doit tenir compte des mécanismes individuels. Toute une série de changements se dessinent, se chevauchant les uns les autres : par exemple, les paysages agraires sont rapportés ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m48s)

Les savoirs géographiques vernaculaires ont-ils une valeur ?

Négligés jusqu'au milieu des années 1980 par la géographie savante, les savoirs géographiques vernaculaires ont pourtant une efficacité au quotidien qui témoigne de leur validité. Développés par toutes les sociétés, des Inuits aux parisiens, ils sont adaptés à des situations particulières, ne sont pas transposables et se construisent sur une expérience directe associée à une transmission qui échappe pour l'essentiel aux canaux institutionnels. C'est entre autres par l'élaboration de ces savoirs fins que les sociétés territorialisent leur espace de vie, c'est à dire qu'elles se l'approprient en produisant pour son usage une interprétation efficace, en adéquation avec leurs valeurs. Les ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h9m57s)

Les espaces de la mondialisation, héritages et dynamiques

L'existence d'un niveau géographie mondial, d'éléments de société à l'échelle du Monde, est un fait aujourd'hui omniprésent. On nomme ""mondialisation"" sa construction. Les processus que recouvre ce terme sont à la fois très anciens et tout récents. Ainsi, le Monde actuel est marqué par de nombreux héritages, ceux de la dispersion de l'Humanité et de son fractionnement, l'empreinte de la découverte des autres par les Européens et du tissage des interrelations entre les sociétés. Cette couture du Monde conditionne largement la vision que l'on a de lui, à commencer par les représentations cartographiques, les découpages continentaux et les noms donnés ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h9m53s)

Les repères : identité, réseaux, territoires, les paysages et la diversité culturels

"Sans négliger d'entrer dans le débat (pluridisciplinaire) de la ""perte des repères"", quelles catégories de la pensée peuvent aujourd'hui être avancées pour répondre aux défis posés à la fois par les changements d'échelle et la révolution technique de l'information et de la communication ? Entre lieux/territoires d'appartenance et espaces de projection/réseaux d'affiliation, entre catégories fixes établies (locale, nationale, régionale) ou en devenir (Europe, monde), et processus d'intermédiation qui les traversent et les dynamisent (tout ce qu'introduisent les préfixes ""inter"", ""trans"", ""multi"", ""pluri"") se situent repères de soi et savoirs du monde. C'est aussi l'occasion de discuter des mythes séducteurs (métissage, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m21s)

Sécurité et insécurité urbaines

"Les évènements recensés au quotidien dans les villes, les réseaux de transports, les immeubles de logements à vocation sociale, les banlieues qui marquent les limites sans cesse dépassées de la rurbanisation de notre pays, alarment à juste titre citoyens, élus, journalistes. Elles ne représentent pourtant qu'une part relativement faible des agressions verbales ou physiques supportées par les représentants des administrations, des services publics ou privés avec leurs usagers, clients ou certains habitants. Leur développement, leur violence, la jeunesse de leurs auteurs, interpellent le système social et politique qui a longtemps feint d'ignorer les réalités quand il ne s'est pas réfugié ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m19s)

Transports aériens et contrôle du trafic

"Dans une première partie, je présenterai un bref historique du transport aérien, puis sa situation actuelle : déréglementation, regroupements de compagnies, mise en application récente de la ""cinquième liberté"" et ses conséquences. J'insisterai particulièrement sur le contexte européen. Dans un deuxième temps, je présenterai les acteurs en présence en France : AIR France, les autres compagnies, Aéroport de Paris, les CCI, l'Aéropostale, et donnerai quelques chiffres sur le transport aérien de voyageurs et de marchandise. Avant d'aborder la discussion, j'exposerai les principales questions que se posent les usagers et j'y apporterai ma réponse. C'est ce qui déclenchera la discussion. Parmi ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m33s)

Les rythmes urbains de la ville à la non-ville

Ce thème est une invitation à spécifier certains caractères propres à la ville et à mettre en scène des évolutions qui donnent lieu à l'hypothèse de la fin de la ville. S'interroger sur les rythmes urbains permet de mieux saisir la nature de la ville et de prendre en considération les rythmes inédits du monde post-urbain qui est en train de se dessiner. Comment se présente dans ce contexte le discours relatif à l'ordre urbain et à la ville traditionnellement liée à la notion d'urbanité ? Un premier discours renvoie à un savoir global, celui de l'urbaniste, de l'ingénieur, alors ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m30s)

Qu'est-ce que l'histoire culturelle?

"L'histoire culturelle est à la mode. Ce n'est pas sans raison. Ce n'est pas sans danger non plus, d'autant qu'on pourrait la confondre avec une autre formule à succès, en terre anglo-saxonne cette fois, celle des Cultural studies. La culture étant entendue ici comme ensemble des représentations collectives propres à une société, l'histoire culturelle peut se définir comme histoire sociale des représentations. Elle se distingue ainsi des histoires qualitatives (histoire des arts, des sciences, des ""idées""...), articulées sur le jugement de valeur et attachées à la recherche prioritaire de la singularité. S'en déduit un attachement à la dimension collective des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m30s)

Le passé est-il vraiment derrière nous ? aux origines de l'archéologie

"Nous avons la certitude que le passé est une part de nous-mêmes, une composante si intime et si forte de notre mémoire personnelle et collective qu'une société ou un individu privés de mémoire seraient comme mutilés. Et pourtant nous acceptons cette évidence que la mémoire doit faire une part à l'oubli, car à se charger de trop de souvenirs, elle pourrait nous empêcher de vivre. L'archéologue qui se bat pour conserver quelques traces, souvent infimes, d'un monument menacé, l'ethnologue qui recueille les survivances d'un rituel, le linguiste qui s'acharne à trouver les derniers locuteurs d'une langue en voie de disparition ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte