Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3456
Vidéocours

le (12m20s)

4a.3 - La santé déléguée

En quoi le fonctionnement du pouvoir en détention influe-t-il sur la production du soin ? Cette séquence s'attarde sur l'impact de la délégation du pouvoir des gardes pénitentiaires aux détenus dans le domaine du soin. Construite à partir d'un entretien mené avec Pacôme, un ancien détenu ayant occupé la fonction de chef bâtiment infirmerie à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (Côte d'Ivoire), cette séquence discute de l'impact sur les soins de la double allégeance des acteurs sanitaires à l'administration carcérale et aux hiérarchies internes aux détenus.
Voir la vidéo
Vidéocours

le (8m9s)

4a.4 - Prise en charge du VIH à la MACA, une étude de cas

Cette séquence est consacrée à la présentation et à la discussion du programme VIH-MACA initité par Expertise France au sein de la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (Côte d'Ivoire). Ce programme visait la formation de détenus pairséducateurs, la mise en place d'action de prévention et la production du soin à destination de détenus séropositifs au VIH. Les difficultés et les succès dans la mise en place de ce programme sont discutés. La nécessaire articulation entre la politique sanitaire carcérale nationale et le contexte local de mise en place du programme sont soulignés.
Voir la vidéo
Vidéocours

le (8m6s)

4a.5 - Soutenir, influencer, mobiliser. Le CICR et la santé carcérale

Cette séquence est consacrée à l'action du Comité international de la Croix Rouge (CICR) en détention. Les conditionnalités (situation de conflit ou de post-conflit) et les spécificités (devoir de réserve) de l'intervention du CICR sont rappelées ainsi que son extension planétaire. Un focus particulier est ensuite consacré à la situation du continent africain et au problème de la surpopulation et de la malnutrition (cette dernière étant spécifique aux lieux de détention situés au sud du Sahara). La séquence revient sur le triptyque « informer, influencer, mobiliser », au cœur de l'intervention du CICR pour ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (9m20s)

4b.4 - Le rôle des ONG et de la société civile

Si la prison apparaît comme le domaine régalien de l’État, cette séquence montre que les associations, ONG et plus largement la société civile jouent un rôle important, à la fois comme lanceurs d’alerte pour dénoncer d’éventuelles violations des droits des prisonniers, mais aussi comme partenaires pour améliorer les conditions de détention. Le témoignage d’une responsable d’ONG sud-africaine nous apprend ainsi comment la société civile peut être sollicitée pour apporter des solutions aux violences en prison.
Voir la vidéo
Vidéocours

le (14m46s)

4b.5 - L’expérience réformatrice d’un ancien prisonnier politique : Pierre-Claver Mbonimpa

Dans cette séquence, le militant des droits humains burundais PierreClaver Mbonimpa retrace son parcours : comment il a créé une association de défense des droits des prisonniers, puis travaillé en partenariat avec les autorités afin de remédier au phénomène de la détention provisoire prolongée, emprisonnant injustement des personnes sans qu’elles aient été jugées. Il a ainsi activement contribué à la réforme de la justice au Burundi, obtenant également la pénalisation de la torture. Toutefois, ces avancées réformatrices sont fragiles et peuvent être remises en cause par des revirements politiques.
Voir la vidéo
Vidéocours

le (11m32s)

4b.1 - Définir des « standards » carcéraux, entre droits de l’homme et sécurité

Cette séquence est consacrée aux normes qui encadrent l’enfermement, à la fois pour définir des règles de protection des droits des prisonniers, et des « bonnes pratiques » en matière pénitentiaire. Les conventions internationales ont des déclinaisons locales en Afrique mais, pour autant, les pratiques sont très hétérogènes, en raison d’obstacles matériels (insuffisance des budgets) ou politiques (contextes autoritaires, préoccupations sécuritaires).
Voir la vidéo
Vidéocours

le (11m56s)

4b.2 - Marchés de la réforme et circulation des modèles

Cette séquence est consacrée aux politiques de réformes des prisons, qui font partie des programmes d’aide au développement soutenus par des bailleurs de fonds internationaux et mis en œuvre par des agences de coopération, cabinets de conseil, ONG. Par les logiques d’appel d’offre, un véritable marché de la réforme se met en place, ciblant des programmes prioritaires. Loin d’être simplement imposées de l’extérieur, ces politiques de réforme pénitentiaire sont aussi un instrument de construction de l’État au niveau national.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte