Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 524
Conférences

le (1h16m44s)

L'EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE PAR LA MÉTHODE D'OCCULTATION STELLAIRE

Au-delà de Neptune, le Système solaire est une vaste zone qui a gardé la mémoire de la formation, comme par exemple la migration primordiale des planètes ou la composition initiale du disque proto-planétaire. Dans ce contexte, la technique d'occultation stellaire est un outil puissant pour étudier les objets trans-neptuniens, en révélant une surprenante variété de formes, et avec pour certains des atmosphères ou même des anneaux. C'est ainsi que notre groupe a récemment découvert des anneaux denses autour d'un petit corps (Chariklo), suggérant que les anneaux ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m34s)

PLUTON, À LA DÉCOUVERTE D'UN NOUVEAU MONDE

La mission New Horizons, la bien nommée, a exploré le 14 juillet 2015 une nouvelle région de notre Système Solaire, encore vierge de l'exploration spatiale : Pluton et la Ceinture de Kuiper. La sonde a visité un monde semblable à aucun autre. Les surprises ont été nombreuses. Elle a révélé des volcans de glace, une activité géologique intense, des dunes, des glaciers d'azote et une atmosphère bleue azur et stratifiée. Autre surprise, Pluton et ses quatre satellites mènent un ballet d'une étonnante complexité. La mission New ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h45m7s)

La mesure du temps (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Noël Dimarcq, directeur du laboratoire Système de référence Temps-Espace, Observatoire de Paris, le 5 novembre 2013.La précision de la mesure du temps ne cesse de s'améliorer grâce au développement de nouveaux types d'horloges atomiques dont les meilleures ne dérivent aujourd'hui que d'une seconde au bout de 3 milliards d'années. L'exposé présentera différents concepts de mesure du temps, détaillera le principe de fonctionnement d'une horloge atomique et en décrira quelques applications majeures : tests des lois fondamentales de la physique, positionnement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m39s)

Les éclipses (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Guillaume Hébrard, chercheur à l'IAP, le 1er octobre 2013.Une éclipse totale de soleil est l'un des spectacles naturels les plus spectaculaires auxquels il soit possible d'assister. Avec les éclipses de Lune, ces phénomènes astronomiques sont prédits et observés depuis de nombreux siècles. Ils présentent des périodicités étonnantes, liées notamment aux différentes périodes des mouvements de la Lune. De manière générale, éclipses, occultations ou transits sont des phénomènes qui se produisent dans une grande diversité d'objets astrophysiques, donnant lieu ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m17s)

D'ici à l'infini ! (IAP)

Conférence exceptionnelle à l'occasion du 29e colloque de l'Institut d'Astrophysique de Paris, présentée par Joe Silk (professeur à l'Université d'Oxford et chercheur à l'IAP), le 26 juin 2013. Les astronomes scrutent notre passé cosmique avec les plus grands télescopes du monde. Ils y trouvent des milliards de galaxies, et des indications sur l'évolution et la jeunesse du cosmos. Avant ces premières galaxies, c'était l'âge des ténèbres. Et encore avant, le Big Bang. Mais une fraction importante de l'Univers ne peut être sondée par les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h24m3s)

Le principe anthropique, science ou pas ? (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Suzy Collin (astrophysicienne à l'Observatoire de Paris-Meudon) et Christiane Vilain (historienne de la physique à l'Observatoire de Paris-Meudon) le 9 avril 2013.Depuis des décennies, une discussion agite le monde scientifique et plus particulièrement le monde astronomique. Pourquoi vivons-nous dans un Univers qui paraît organisé spécifiquement pour y engendrer la vie, avec un grand nombre de coïncidences sans lesquelles elle n'aurait pu se développer ? Si l'Univers n'avait pas vécu aussi longtemps, s'il avait été un peu plus ou un peu moins accéléré, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h22m23s)

Le Soleil sous toutes ses faces : apport des observations multi-satellitaires (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Nicole Vilmer, astrophysicienne au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA) de l'Observatoire Paris, le 7 octobre 2014 à l'IAP.« Le Soleil sous toutes ses faces : apport des observations multi-satellitaires »Le Soleil est l'étoile la plus proche de la Terre, sans doute la plus observée et ceci depuis plusieurs siècles. Pourtant, certains aspects de son comportement sont encore mal compris et demeurent l'objet de recherches très actives pour les physiciens
Voir la vidéo
Conférences

le (1h25m6s)

La découverte du boson de Higgs au Cern (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Bruno Mansoulié (ingénieur au Service de Physique des Particules du CEA) le 5 février 2013. En 2012 les grandes expériences du Cern auprès de l'accélérateur LHC ont annoncé la découverte d'un nouvelle particule, correspondant à ce qu'on attend du boson de Higgs. Je décrirai le rôle essentiel du "Higgs" dans la compréhension microscopique de la matière, et les grandes lignes de cette découverte. La conférence tentera aussi d'évoquer brièvement le lien (et les tensions) entre physique des particules élémentaires et cosmologie, en relation avec le boson de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h27m3s)

Les planètes extrasolaires : la découverte des nouveaux mondes (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Alain Lecavelier des Étangs (astrophysicien à l'IAP) le 8 janvier 2013. Découvertes depuis près d'une vingtaine d'années, on connait aujourd'hui plus de 800 planètes extrasolaires. Passée l'étape du dénombrement, les astronomes sont surpris par l'étonnante diversité de ces nouveaux mondes. Certaines des planètes connues sont déjà étudiées de manière très détaillée, en particulier grâce aux télescopes spatiaux comme le Télescope Spatial Hubble ou l'observatoire infrarouge Spitzer. Dans une configuration particulière, les planètes qui transitent devant leur étoile révèlent les secrets de leurs atmosphères. Et, les dernières découvertes ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h31m25s)

Trous noirs astrophysiques (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée le 4 juin 2013 par Félix Mirabel, Directeur de recherche au CEA-IRFU.Dans les dernières décennies, les astrophysiciens ont obtenu des évidences sur l'existence des trous noirs, aussi bien de masse stellaire que de masses équivalentes à des millions, voire milliards de masses solaires. Ces trous noirs astrophysiques sont les sources de phénomènes de très hautes énergies dans l'univers. Ils constituent des laboratoires uniques pour confronter les observations avec les théories à la frontière de la physique. Je montrerai ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte